Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 11:00

 

nobel-paix-2010.jpg

 

Il est le premier prix Nobel de la paix chinois. Liu Xiaobo, opposant au régime de Pékin, s'est vu décerner vendredi 8 octobre le prix par le comité Nobel à Oslo. Il a joué un rôle central dans la rédaction de la "Charte 08", un manifeste publié par des intellectuels et des militants chinois réclamant la liberté d'expression et des élections pluralistes, inspirée par la Charte 77 de Vaclav Havel. Sa nomination par la Comité Nobel a déclenché la fureur de Pékin qui, le jour même à convoqué l’ambassadeur de Suède.  En réponse aux occidentaux dans leur ensemble, Pékin a fait savoir dans la soirée qu’il était hors de question de discuter de la réévaluation du Yuan !..

 

 

Un regard à l'Ouest en 2009, un regard à l'Est en 2010. Liu Xiaobo, dissident chinois, succède ainsi à Barack Obama, controversé prix Nobel de la paix l'année passée. Si l'attribution au 44e président américain du Nobel le plus médiatique, symbolique et politique avait suscité de vives critiques de tous bords, étonnées d'une telle remise à un homme qui, selon ses propres mots, "n'avait encore rien fait pour le mériter", le choix de Liu Xiaobo risque fort, cette fois-ci, d'irriter au plus haut point Pékin. Le gouvernement chinois aura sans doute l'occasion de stigmatiser à nouveau un comité enfermé dans sa logique occidentale.

 

Ancien professeur de littérature, Liu Xiaobo, âgé de 54 ans, avait participé à une grève de la faim lors des manifestations d'étudiants de la place Tiananmen en 1989. Auteur, en compagnie d'intellectuels et de militants des droits de l'Homme de la "Charte 08", largement inspirée de la Charte 77 de Vaclav Havel qui a d'ailleurs fortement soutenu le lauréat 2010, Liu Xiaobo a été condamné en décembre 2009 à 11 ans de prison. La plus longue peine jamais prononcée en Chine pour tentative de subversion du régime. Dans la pétition, il appelait à des réformes majeures du système politique chinois. Il a été arrêté peu de temps après sa diffusion sur internet en décembre 2008 et jugé un an plus tard. Liu Xiaobo est l'un des dissidents chinois les plus engagés contre le système de parti unique. Son procès en première instance et sa condamnation ont été vivement condamnés par les autres activistes du pays, les ONG étrangères et plusieurs gouvernements. La France avait quant à elle exprimé son "inquiétude" et a appelé lundi à la libération du lauréat 2010 par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. Liu a passé vingt mois en prison dans la foulée des événements de 1989, puis trois ans en camp de travail et huit mois aux arrêts à domicile dans les années 1990.

 

Une "obscénité" pour la Chine

 

Le comité Nobel a précisé avoir voulu saluer "le long combat non violent" de Liu "en faveur des droits fondamentaux en Chine" et souligne "le lien étroit entre les droits de l'Homme et la paix". A la fin du mois de septembre, le secrétaire permanent du comité Nobel, Geir Lundestad, a révélé que la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères, Fu Ying, l'avait mis en garde cet été contre une détérioration des relations entre Pékin et Oslo si le dissident obtenait cette distinction. Honorer Liu Xiaobo "influencerait dans le mauvais sens les relations entre la Norvège et la Chine et serait perçu comme un acte inamical", avait alors déclaré Fu, selon le témoignage livré par Lundestad à l'agence de presse norvégienne NTB. "Ce n'était pas le premier avertissement de la part de la Chine mais ils n'ont jamais eu d'effet sur les travaux du comité", avait précisé le responsable norvégien.

 

La Chine a réagi qualifiant d'"obscénité" la remise du prix à Liu et en contestant les termes mêmes de l'attribution, "contraires aux principes" du prix Nobel de la paix au regard du testament de son fondateur, Alfred Nobel. L'inventeur de la dynamite y spécifiait que ce prix récompense "la personnalité ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et aux efforts en faveur de la paix et que ce n'est pas un prix pour les droits de l'Homme ou la liberté d'expression". Mais le champ s'est élargi depuis de nombreuses années aux droits de l'Homme et plus récemment à l'environnement.

 

 

 

Source : lejdd.fr   08-10-2010

             

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens