Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 11:00

Mouammar-Kadhafi-negocierait-son-depart.jpg

 

 

Après avoir demandé le départ sans condition de Mouammar Kadhafi, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a estimé mercredi 20 juillet dernier que le dirigeant libyen pourrait rester dans son pays s'il se mettait "à l'écart de la vie politique libyenne". Des propos qui traduisent l'impasse dans laquelle se trouve la communauté internationale, après quatre mois de conflit. Des propos qui sont tout simplement inconcevables pour les rebelles libyens et qui sont en contradiction avec les déclarations du même Alain Juppé qui annonçait, il y a une semaine à peine, que la fin du régime de Kadhafi était une question de jours…

Plus de quatre mois après le début de l'intervention internationale en Libye, on observe un relatif statu quo sur le terrain, malgré les avancées récentes de la rébellion. Mais depuis des semaines, Mouammar Kadhafi répète à l'envi qu'il ne quittera jamais son fauteuil de "Guide de la révolution". Face à cette situation, la communauté internationale cherche toujours des solutions. Moscou œuvre à une médiation, sans succès - du moins public - pour l'instant. Européens et Américains répètent de leur côté que Mouammar Kadhafi est affaibli et isolé, et que sa chute est proche. Mais face au principe de réalité, ils pourraient avoir légèrement revu leur position. 

A en croire le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, Mouammar Kadhafi pourrait quitter le pouvoir et rester dans son pays. "L'une des hypothèses envisagées, c'est qu'il séjourne en Libye, mais à une condition, c'est que très clairement, il se mette à l'écart de la vie politique libyenne", a-t-il ainsi déclaré. "C'est cela que nous attendons avant de déclencher le processus politique du cessez-le-feu", a-t-il ajouté, estimant que ce dernier passait par "l'engagement formel et clair de Kadhafi à renoncer à ses responsabilités civiles et militaires".

Quid de son extradition vers la Cour Pénale Internationale ?

Problème, un tel scénario reviendrait à nier l'autorité même de la Cour pénale internationale (CPI), dont la juridiction est pourtant reconnue par la France. Car s'il restait en Libye, cela signifierait que Mouammar Kadhafi ne serait pas livré à la CPI. Or, cette dernière a délivré à son encontre un mandat d'arrêt pour crime contre l'Humanité. "C'est un point qui n'est pas en discussion aujourd'hui. Il y a des procédures qui doivent être poursuivies et on verra ensuite dans le cadre des négociations les conséquences qu'il faut en tirer", a répondu Alain Juppé. Des propos flous qui traduisent la difficulté d'un tel scénario.

Autre problème, les rebelles ont posé comme condition préalable à toute discussion le départ de Mouammar Kadhafi du pouvoir, et nul ne doute que son maintien dans le pays serait de la même façon rejeté. Le philosophe Bernard-Henri Lévy s'en est d'ailleurs fait l'écho mercredi, en marge d'une réunion entre Nicolas Sarkozy et les deux commandants militaires des insurgés libyens de Misrata. "L'idée est juste inconcevable. L'idée de Kadhafi restant en Libye ou même dans un pays limitrophe, même dans un pays voisin, est juste impensable. Ils ne l'accepteront jamais", a-t-il dit déclaré sur i-Télé.

 

 

Source : leJDD.fr  20 juillet 2011

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens