Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 11:00

Jean-Christophe-Cambadelis-premier-secretaire-du-PS.jpg

 

En pleine crise économique, en plein débat budgétaire tant à l’Assemblée Nationale qu’à Bruxelles les Socialistes retrouvent leurs vieux démons : la lutte pour le pouvoir et la division. Les querelles qu'ont donné à voir les socialistes ces derniers jours donnent un avant-goût du congrès du parti qui devrait avoir lieu en 2015 ou 2016.

En l'espace de quelques jours, les socialistes ont donné un aperçu de ce à quoi pourrait s'apparenter le congrès du PS : un déchirement sur la place publique à coups de joutes verbales. Hamon attaque Hollande, Le Foll réplique, Cambadélis recadre… Les tensions des dernières heures en ont donné une belle illustration. Chacun avance ses pions, ses idées. C'est presque à croire que beaucoup se sont résolus à l'échec de François Hollande en 2017. "C'est une catastrophe, je suis horrifié, il faut que ça cesse, c'est insupportable", plaide Carlos da Silva, proche de Manuel Valls.

Benoît Hamon a mis le feu aux poudres en estimant mardi 21 octobre dernier que la politique de l'exécutif "menaçait la République". L'ancien ministre de l'Education nationale avait mis en garde contre le "désastre démocratique" du gouvernement auquel il appartenait quelques semaines auparavant. La charge est violente. Les mots employés sont de plus en plus durs. "Cette expression n'a pas de sens, il veut faire oublier qu'il a participé aux choix gouvernementaux", pense Olivier Faure, porte-parole du PS.. "Il y a un problème de comportements au nom des égos, des petits calculs, des envies d'exister", abonde Carlos da Silva. L'ancien ministre de l'Education nationale, qui a quitté le gouvernement à la fin de l'été avec Montebourg, tente de se poser en alternative. De nombreux socialistes lui sont tombés dessus mais au moins Benoît Hamon a fait parler de lui.

"Une bataille pour le leadership de la gauche"

Sauf que ça se bouscule à l'aile gauche du PS. Sur la réserve depuis des mois, Martine Aubry est aussi sorti de son silence la semaine dernière dans une interview au JDD. La maire de Lille a plaidé pour une réorientation de la politique économique. Elle assure être uniquement "candidate au débat d'idées" et a déposé sa contribution pour les états généraux du PS. La maire de Lille peut compter sur le soutien d'une partie des députés frondeurs et vice-versa. Leur mouvement se solidifie, puisqu'ils étaient encore 39 mardi à s'abstenir de voter les recettes du budget 2015. Relativement silencieux ces derniers jours, l'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg n'a pas non plus dit son dernier mot dans la perspective de 2017. L'ancienne ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, ne tait plus non plus ses critiques. "Il y a une bataille pour le leadership de la gauche du PS. Ça crée un enjeu dans l'enjeu et une surenchère permanente. C'est un jeu de rôle étonnant", constate Olivier Faure. D'autant que l'aile gauche du parti compte aussi le courant « Maintenant la gauche », incarnée par Jérôme Guedj, Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann.

"Le temps de se tuer entre eux"

Mais Manuel Valls n'est pas prêt à laisser la machine socialiste à la gauche du parti. Lui qui a toujours tracé sa route à l'aile droite du PS a franchi une nouvelle étape dans une interview à « L'Obs » publiée jeudi  Le Premier ministre dit vouloir changer le nom du Parti socialiste, explique que ça ne lui poserait "pas de problème" de gouverner avec le centre, propose de lancer une "maison commune des progressistes", prône une gauche "pragmatique, réformiste et républicaine" contre une "gauche passéiste, celle qui s'attache à un passé révolu et nostalgique, hantée par le surmoi marxiste et par le souvenir des Trente Glorieuse". Voilà pour le message envoyé directement à l'aile gauche du PS. Le Premier ministre peut compter sur les soutiens du ministre Jean-Marie Le Guen, du député Christophe Caresche ou encore du président de la commission des Lois à l'Assemblée nationale, Jean-Jacques Urvoas. Délicat dans tout ce marasme pour les hollandais d'exister. Fidèle parmi les fidèles du président, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a demandé à Benoît Hamon de quitter le PS s'il pensait ce qu'il avait dit. 

C'est avec toutes ces composantes que le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, devra composer. Et tenter de faire la synthèse. Le député de Paris a lancé les états généraux, qui se concluront en décembre. Jeudi, il a lancé un appel à "l'unité de socialistes". Le congrès du Parti socialiste pourrait se tenir en 2015, entre les élections régionales et cantonales. Ou alors en 2016. Là aussi le sujet fait débat. Un cadre du PS raconte au JDD.fr : "Ceux comme Benoît Hamon qui demandent publiquement un congrès le plus tôt possible viennent dans le bureau de Cambadélis en disant que s'il a lieu en 2016, ça leur ira très bien. Comme ça, ça leur laisse le temps à chacun d'essayer de tuer l'autre."

Le plus triste dans tout cela c’est que nos gouvernants ne s’occupent pas vraiment des chômeurs, de la dette, des reformes, enfin de tout ce qui préoccupe les Français d’avantage que les cuisines de parti !..

 

 

Source : leJDD.fr 23-10-2014

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens