Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 09:00

sarkozy-a-la-tele.jpg

 

 

 

La presse de ce jour mercredi 17 novembre revient sur l’entretien télévisé de Nicolas Sarkozy diffusé sur TF1, France 2 et Canal +, et suivi au total par 12,3 millions de téléspectateurs. Cet entretien a suscité, une multitude de réactions, dont celles des ténors de la gauche, particulièrement négatives.

 

Ségolène Royal : «Les Français, ce soir, vont avoir de nouvelles raisons d'être en colère et même dégoûtés», a déclaré l'ex-candidate socialiste à la présidentielle Ségolène Royal. «J'ai trouvé un président affaibli par ses échecs, et enfin, j'ai trouvé un président qui était discrédité par ses mensonges», a-t-elle affirmé. Elle a estimé que le président s'était montré «inconscient de la gravité de la situation économique, sociale et morale en France».

Martine Aubry : La première secrétaire du PS Martine Aubry a jugé mardi Nicolas Sarkozy «hésitant et déboussolé», donnant «l'impression de ne pas savoir où il va». «J'ai entendu un président qui a l'air de ne pas comprendre le pays, et surtout paraît extrêmement éloigné des difficultés des Français», a-t-elle poursuivi.

Jean-Luc Mélenchon : «Nicolas Sarkozy a cherché à cacher ses griffes, ce qui a donné un long bavardage souvent confus», a estimé le président du Parti de gauche. Qui a ajouté que «la politique d'austérité et d'appauvrissement de l'Etat est confirmée : pas d'augmentation des recettes fiscales mais diminution des dépenses publiques. Du FMI expressis verbis, comme dirait le président».

Cécile Duflot :  «On n'est pas au cinéma de la politique», tance la secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts. «Le vrai sujet c'est aujourd'hui il y a quasiment 15% des habitants de ce pays et essentiellement des personnes âgées qui cet hiver n'auront pas les moyens de se chauffer. L'écologie c'est pas une mode, la crise climatique l'augmentation du coût de l'énergie c'est une réalité».

Marine Le Pen : La vice-présidente du FN a jugé que «ce soir le sarkozysme est mort et c'est la grande victoire du chiraquisme (...) Aucune grande vision, aucune solution, comme si Nicolas Sarkozy était vaincu».  

François Fillon :  Dans un communiqué envoyé à 22 h 11, mardi, le Premier ministre affirme que le président «a mis en lumière, avec une conviction intacte, la continuité et la cohérence de l'action réformiste engagée depuis 2007».

Dominique de Villepin : «Il y a toujours un certain nombre de mesures, et Nicolas Sarkozy a effeuillé la marguerite politique», a jugé l'ancien Premier ministre. «Mais est-cela dont la France a besoin ?». Dans son absence de vision que Villepin avait dénoncée lundi, «Nicolas Sarkozy persiste et signe», a-t-il tranché.

 Jean-Claude Gaudin :  Le sénateur-maire UMP de Marseille a jugé réussie la prestation du chef de l'Etat. «Au cours d'un long entretien où il a été questionné sans complaisance, le président de la République française a dit avec clarté l'essentiel. Sur les questions fiscales, économiques et sociales, il a montré sa volonté de poursuivre les réformes dont la France a besoin pour affronter l'avenir», a-t-il estimé dans un communiqué.

François Bayrou :  Attentif aux détails, le président du MoDem a relevé que le chef de l'Etat avait commis des erreurs : «Il a dit que l'euro avait été introduit à un euro pour un dollar, ce n'est pas vrai il a été introduit à 1,17 (pour un dollar)». Pour Bayrou, Sarkozy «a beaucoup parlé du passé, a beaucoup regardé ce qu'il avait fait depuis des années» mais «il a très peu parlé des Français» et «des difficultés qu'ils rencontrent».  

 Dominique Paillé :  «Le président de la République a sonné le coup d'envoi de l'acte II de son quinquennat qui lui permettra jusqu'au terme de son mandat de réformer la France loin de toute préoccupation politicienne et dans le seul souci de l'intérêt général», s'est réjoui le porte-parole de l'UMP.  

Jean-François Copé : «Nicolas Sarkozy a su trouver le ton et les mots justes pour remettre en perspective et expliquer l'action que nous conduisons depuis 2007 et tracer un cap clair et ambitieux pour la suite du quinquennat», a estimé dans un communiqué le futur patron de l'UMP.  

François Chérèque : Le secrétaire général de la CFDT reproche au président d'avoir proposé «deux mesures riquiqui» sur l'emploi: une formule enrichie de contrat de transition professionnel (CTP) «qui concerne un chômeur sur dix» et une mesure sur l'apprentissage, «certes utile» mais inexpliquée.

 

 

 

 

 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Le Joker 18/11/2010 17:21


La propagande télévisuelle a été regardée par moins d'un français sur cinq, donc, si je calcule bien. C'est encore trop...


Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens