Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 11:00

Pascal-Durand-europe-Ecologie-les-verts-en-plein-doute.jpg

 

Selon un sondage réalisé en interne, les adhérents Verts sont de plus en plus critiques sur l’action du Gouvernement de Jean-Marc Ayrault. La pression s'accroît sur leurs deux ministres. 

Samedi 15 juin dernier, pendant la convention sur "l'écologie que nous voulons", la discussion polie tourne autour de plusieurs sondages. Priorités des écologistes, sociologie, projet. La question de la participation des écolos au gouvernement fait partie des réjouissances : 73 % de leurs adhérents y étaient plutôt favorables avant l'élection de 2012. Un an après, seulement 39 % y voient "plutôt un bien". Ceux qui y voient "plutôt un mal" sont 32 %, selon cette étude du Cevipof. Le reste hésite. "On est à un moment de basculement. Le doute est en train d'assaillir les militants et les sympathisants. Soit le PS donne des éléments de la transition écologique, soit, dans trois ou six mois, l'histoire est finie", confie le chef des écolos, Pascal Durand (photo), qui espère notamment des avancées sur la fiscalité écologique et verra le ministre du Budget à ce sujet cette semaine.

« On est obligé de cautionner des mesures invraisemblables »

Jeudi 20 juin, en déplacement au Mans, l'ambiance est différente. La réunion avec une quarantaine de militants peut commencer. Très vite et de façon passionnée, la question du gouvernement revient. "Mettre les mains dans le cambouis, c'est intéressant. Se faire plaisir et être efficace, c'est différent", explique l'un. "Est-ce qu'il faut continuer à cautionner le manque de volonté de ce gouvernement?", se demande une autre. Vient le tour d'un élu local : "On est obligé de cautionner des mesures invraisemblables. J'ai l'impression que nous sommes des vassaux. Ni plus ni moins". Voilà Durand qui sort ses tripes, vante l'arbitrage sur le gaz de schiste, loue le travail des deux ministres écolos. Et ajoute : "Demain, on se barre, on leur dit “vous êtes des sales cons”. Et après ? Les lois ne vont pas s'arrêter." Lui espère encore pouvoir peser et rêve du ministère de l'Industrie pour les écolos. Mais nuance : "Je ne suis pas sûr que, dans six mois je dirai la même chose, j'ai des doutes."

"Je crains que nous n'allions vers une succession d'échecs"

Devant les interrogations des militants, Durand étale les siennes. "Je crains que nous n'allions vers une succession d'échecs", dit-il, en pensant notamment à la réforme des retraites. Dans le train du retour, il détaillera ce qui ne lui plaît pas : "La défense du productivisme de Montebourg, la manière dont nos propositions de loi ont été renvoyées, la façon dont le crédit compétitivité a été mis en place en vingt-quatre heures alors qu'on passe plus de neuf mois sur le non-cumul."

Le ton de cet allié du PS peut étonner. Il justifie : "Le PS de Harlem Désir est dans une logique de soumission et de godillots par rapport au gouvernement. Nous devons être l'antithèse de ça." Une ligne que Jean-Vincent Placé, le patron des sénateurs Verts, a fait sienne depuis longtemps : "Les écolos sont comme les Français, ils pensent que le gouvernement ne mène pas une bonne politique", note-t-il, toujours persuadé que l'exécutif va "dans le mur". Pourquoi rester alors ? "Pour peser. Il sert à quoi Mélenchon ? Il vaut mieux être dans le réel que dans le vide." Voilà ce qu'il dira au Président qu'il doit rencontrer en tête à tête dans quelques jours.

Pour une écologie positive

Beaucoup de cadres écolos aimeraient, eux, une communication plus optimiste. "Pour une écologie positive", c'est le titre d'un texte circulant en interne et signée par une centaine de cadres du parti dont Yannick Jadot, Denis Baupin ou François de Rugy. "Nous sommes encore dans une logique de contre-pouvoir. Ne pas revendiquer ses victoires, c'est quand même assez étrange", relève le ministre écolo Pascal Canfin avec en tête le mariage pour tous, la lutte contre les paradis fiscaux, ou les avancées pour une démocratie plus transparente. Les journées d'été seront un premier grand défouloir. Avant l'apogée que constituera le congrès du parti, en novembre.

 

Source : leJDD.fr 23-06-2013

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens