Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 11:00

Emmanuel-Macron-debuts-difficiles.jpg

 

Les débuts d’Emmanuel Macron dans la vie politique et plus spécialement dans l’environnement du Parti socialiste, qui lui est sans doute bien étranger, sont pour le moins « difficiles ». Il faudra qu’il apprenne vite à parler politiquement correct sinon gare au « couac » ! Mercredi 17 septembre au matin, sur Europe 1, il a dit que beaucoup d'employées de l'abattoir de porc Gad étaient "illettrées", Emmanuel Macron a exprimé son regret d'avoir "blessé" des salariées. Mais… trop tard. Le coup était parti !....

Ses propos ont choqué et il s'en excuse. Mercredi 17 septembre au matin, au micro d'Europe 1, Emmanuel Macron a pris pour exemple la situation de certaines salariées de l'abattoir de porcs Gad, actuellement en liquidation judiciaire, pour évoquer la réforme du permis de conduire.

Selon le nouveau ministre de l’Économie, l'illettrisme et l'absence de permis de conduire empêchent de nombreuses femmes employées de l'abattoir de Josselin (Morbihan) de trouver du travail ailleurs. "Il y a dans cette société, une majorité de femmes, il y en a qui sont pour beaucoup illettrées, pour beaucoup on leur explique : 'vous n'avez plus d'avenir à Gad ou aux alentours. Allez travailler à 50 ou 60 km!' Ces gens-là n'ont pas le permis de conduire, on va leur dire quoi?", a-t-il déclaré, regrettant le coût et les délais nécessaires pour ce permis. "Il faut payer 1.500 euros, il faut attendre un an? Voilà, ça ce sont des réformes du quotidien, et ça ce sont des réformes qui créent de la mobilité et de l'activité", a-t-il insisté.

Cette interview matinale a suscité de vives réactions, sur les réseaux sociaux d'abord. Certains lui ont reproché un ton "condescendant" voire de "mépris", faisant le parallèle avec la récente polémique sur les "sans-dents", d'autres faisaient valoir l'honnêteté du ministre face à l'illettrisme dans les usines. "C'est clairement du mépris", a tonné pour sa part Jean-Marc Detivelle, délégué FO chez Gad. "La région est blessée et offensée", s'est indigné l'UMP Marc Le Fur, député des Côtes d'Armor, sur BFMTV, réclamant la démission d'Emmanuel Macron.

"Je ne m'en excuserai jamais assez"

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a tenté de déminer la polémique naissante, à l'issue du Conseil des ministres. "Ce que voulait dire Emmanuel Macron ce matin c'est qu'il y avait un gros déficit en termes de formation initiale au départ, ce qui peut se corriger, mais en termes de formation continue ensuite", a-t-il commenté. La réforme du permis de conduire, qui est entrée progressivement en vigueur cet été, a pour objectif de réduire les coûts et les délais de passage pour les candidats.

Finalement, le ministre de l’Économie a présenté ses excuses devant l'Assemblée, dans l'après-midi. Il a exprimé son regret "pour les propos tenus ce matin, si j'ai blessé et parce que j'ai blessé des salariées. C'est inacceptable et ce n'est pas ce que j'ai voulu faire". "Je prenais cet exemple précisément parce qu'il est une injustice exemplaire, parce que précisément cet exemple de Gad pour lequel plusieurs députés ici se sont battus (...) c'est que ces salariés n'ont pas eu la formation et la formation continue qu'elles étaient en droit d'attendre", a-t-il martelé. Et le ministre de l'Economie de présenter ses "excuses les plus plates". "Je ne m'en excuserai jamais assez", a-t-il insisté.  

 

Source : leJDD.fr 17-09-2014

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens