Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 12:00

Cazeneuve-50-milliards-economies-introuvables.jpg

 

François Hollande a réuni samedi  8 février dernier une poignée de ministres pour trouver des solutions de réductions  des dépenses de l'État et de la Sécu. Les pistes évoquées restent… floues et non chiffrées. L’opération s’avère difficile mais c’était prévu !..

Mines graves, visages fermés. Ils sont sortis de l'Élysée les mâchoires serrées. Huit ministres et Jean-Marc Ayrault avaient rendez-vous samedi 8 février au matin autour du président de la République pour un conseil stratégique de la dépense publique – une instance créée par décret fin janvier. La réunion, la deuxième du genre, a duré près de trois heures. L'objectif : dégager les fameux 50 milliards d'euros d'économies – minimum – à horizon 2017. Un effort inédit qui permettrait à la France d'approcher l'équilibre de ses comptes publics tout en réduisant certains prélèvements.

François Hollande a demandé aux participants de conserver le secret sur le contenu de leurs échanges. "Pour des raisons d'efficacité", explique son entourage. La perspective des municipales, dans six semaines, refroidit les initiatives. Car, si elles ont lieu, les économies peuvent être aussi impopulaires que les hausses d'impôts. À peine lancé, le chantier provoque une crispation prévisible.

Fuite sur l’avancement des fonctionnaires

Manuel Valls, Jean-Yves Le Drian et Vincent Peillon ont été conviés à l'Élysée autour du noyau dur de cinq ministres directement concernés par les sujets financiers (Pierre Moscovici, Bernard Cazeneuve, Marisol Touraine, Marylise Lebranchu et Michel Sapin). L'exercice était délicat pour le ministre de l'Éducation après le "petit incident" de la semaine, comme on dit à l'Élysée. Vincent Peillon a irrité sa hiérarchie en avançant l'idée – ensuite démentie – que l'avancement automatique des fonctionnaires soit gelé. Soit 1,2 milliard d'économisé par an. Le projet n'avait pas vocation à être soumis au débat public si tôt.

La Santé en première ligne

Pour sa part, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, estime être d'ores et déjà fixé sur son sort budgétaire. Ses crédits ont donné lieu à une loi de programmation militaire "issue d'un arbitrage du Président après trois conseils de défense", insiste son entourage. Qui rappelle que 23.500 postes doivent être supprimés.

Quarante jours après que le chef de l'État a annoncé lors de ses vœux aux Français qu'il assumerait lui-même la conduite de ces économies, le gouvernement n'a donc encore avancé aucune mesure précise ni chiffrée. Les rares pistes évoquées officiellement portent sur la médecine ambulatoire ou les médicaments. Mais leur mise en œuvre serait loin de permettre à l'exécutif d'atteindre ses objectifs.

Selon un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur la maîtrise des dépenses de santé réalisé en juin 2012, les économies envisageables grâce au développement de la chirurgie sans hospitalisation s'élèveraient à 370 millions d'euros au bout de cinq ans (soit une fermeture de 10% des lits dans les services). Les chimiothérapies à domicile permettraient un gain de 430 millions d'euros, toujours au bout de cinq ans. Quant aux remboursements de médicaments, une prescription plus rationnelle générerait 600 millions d'euros. Au total, dans le meilleur des cas, la santé apporterait 15 milliards d'économies (sur un quinquennat) sur les 50 milliards attendus, selon ce rapport. En outre, le gouvernement espère trouver 4 milliards d'euros dans les branches retraite et famille. Sans dire, encore, qui sera touché.

Certains préconisent que l'exécutif donne l'exemple pour faire accepter la potion – sachant que les sommes en jeu sont modiques par rapport aux 1.100 milliards d'euros de dépenses publiques. Pour l'heure, en matière de communication ou de déplacements, les cabinets ministériels fonctionnent sans se poser de question.

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens