Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 15:30

Jean-Marc-Ayrault-plan-d-investissements.jpg

 

A l'université de Jussieu, Jean-Marc Ayrault a présenté mardi 9 juillet dernier son plan d'investissements pour les dix ans à venir. "Je suis venu vous parler de la France de demain", a lancé en introduction le Premier ministre, avant de donner des précisions sur les filières concernées. On ne peut être que d’accord avec cette méthode qui consiste à sélectionner les priorités, définir un calendrier et mettre en place cette transition énergétique dont on parle beaucoup mais que l’on ne voit jamais concrètement. Mais par contre : un plan d’investissement « pour la France » de 12 Milliards d’Euros sur 10 ans c’est vraiment pitoyable. Et quand on regarde le détail, ça l’est encore plus !..

Ce plan devait permettre au gouvernement de réaffirmer ses ambitions en matière environnementale, une semaine après l'éviction de Delphine Batho. Mardi 9 juillet dernier, à l'université Jussieu à Paris, Jean-Marc Ayrault a annoncé un programme d'investissements d'avenir (PIA) - doté d'une enveloppe de 12 milliards d'euros - pour les dix ans à venir. Ce dernier est articulé autour de "quatre grandes filières" : le numérique, la santé, les grandes infrastructures de transport et la transition énergétique. "50% (des projets) concerneront directement ou indirectement des investissements pour la transition écologique", a assuré le Premier ministre, qui dit vouloir "une France où l’énergie sera davantage issue de modes de production renouvelables et moins du nucléaire". Ce PIA viendra prendre le relais - surtout à partir de 2016 - à l'emprunt d'avenir de 35 milliards d'euros lancé par l'ancien gouvernement de François Fillon.

Les dépenses nouvelles iront principalement à la recherche et aux universités à hauteur de 3,65 milliards d'euros, à la transition énergétique et la rénovation thermique (2,3 milliards) et à l'industrie (1,7 milliard). Par ailleurs, plus de la moitié de ce plan sera soumis à une éco-conditionnalité. Les fonds ne seront donc octroyés qu'à condition que les projets intègrent des contraintes écologiques. Le gouvernement veut agir "sous le double emblème de la compétitivité économique et de la transition écologique", précise-t-on à Matignon.

Selon Matignon, ces 12 milliards sur dix ans seront pour partie financés par des cessions d'actifs de l'Etat. Le plan est conçu pour avoir un "impact minimal" sur la trajectoire de rétablissement des comptes publics.

Des nouveaux compteurs électriques

Lors de son discours, Jean-Marc Ayrault a annoncé le déploiement par EDF de compteurs électroniques baptisés 'Linky', qui viendront progressivement remplacer les compteurs traditionnels. Un dispositif qui permettra de "faciliter la vie des utilisateurs" et de "maîtriser leur consommation", a déclaré le Premier ministre. Un appel d'offres sera lancé dès cet été avec l'objectif d'en installer trois millions d'ici à 2016. L'ensemble des compteurs - soit 35 millions - devront être remplacés à l'horizon 2020. Et ce, pour une enveloppe globale de cinq milliards d'euros, "financée par EDF sur ses fonds propres". Ces compteurs électriques « révolutionnaires » sont un serpent de mer. Cela fait 5 ou 6 ans que l’on en discute. Loin d’être une innovation qui permettra au consommateur d’économiser l’énergie (on ne voit d’ailleurs pas comment ?) il permettra surtout à EDF de relever les compteurs à distance donc de supprimer des emplois. Par ailleurs, EDF, à ma connaissance, ne s’est jamais engagé à financer la totalité du coût de ces compteurs. Fut un temps où il était question de  faire payer le consommateur.

Le Premier ministre a également indiqué que cinq milliards d'euros seront consacrés à la rénovation urbaine, avec notamment un plan de rénovation thermique concernant 500.000 logements par an. "Un puissant outil pour lutter contre la précarité énergétique", a affirmé le locataire de Matignon.

"Agir sur la mobilité quotidienne des Français"

Concernant les transports, Jean-Marc Ayrault a lancé vouloir "agir sur la mobilité quotidienne des Français", sans pour autant "tourner le dos à la grande vitesse". Ainsi, le Premier ministre a annoncé le remplacement intégral de tous les trains Intercités entre 2015 et 2025. Et ce, afin d'offrir un "service plus efficace, confortable et plus accessible" aux usagers et "garantir à tous des moyens de transports rapides et réguliers".

Lors des questions au gouvernement, un peu plus tôt dans la journée à l'Assemblée nationale, Jean-Marc Ayrault a confirmé que le "gouvernement a(vait) choisi le scénario le plus ambitieux de la Commission Mobilité 21". La priorité est donnée à l'entretien du réseau existant, mais 28 à 30 milliards d'euros doivent également être consacrés aux grands projets à l'horizon 2030.

"La politique, c'est se projeter dans le temps, être capable de se dépasser, de s'inscrire dans une longue et grande histoire", a déclaré Jean-Marc Ayrault - qui était venu "parler de la France de demain" - en fin d'allocution. Avant de conclure : "La France ne subit pas les évènements, elle a un destin, une politique, une ambition."

Oui, on voudrait bien que la France ait une ambition !.. Encore faudrait-il que ceux qui la dirigent aient un peu d’imagination, un peu plus de volonté. Car annoncer des « grands projets » du type remplacement de tous les trains intercités entre 2015 et 2025 ou la rénovation thermique de 500 000 logements par an on sait ce que cela signifie : on flatte les élus locaux, on donne une carotte aux écologistes…

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens