Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 07:00

hollande-g20-copie-1.jpg

 

Les dirigeants du G20, réunis à Los Cabos (Mexique) depuis lundi 18 juin dernier, ambitionnent de ramener un peu de confiance dans l'économie, en assurant que tout serait mis en œuvre pour retrouver croissance et stabilité, avec l'aide du FMI qui a vu ses ressources augmenter. Mais nombre de chefs d'Etat restent sceptiques quant aux engagements de leurs homologues européens.

Rassurer les marchés et montrer que la communauté internationale prend à bras le corps la crise traversée par la zone euro. Le G20, qui se tient depuis lundi 18 juin à Los Cabos (Mexique), souhaite répondre à ce double objectif. Alors les dirigeants des pays de la zone euro membres du G20 se sont dits prêts à prendre "toutes les mesures nécessaires pour maintenir l'intégrité et la stabilité" de leur zone, selon le projet de déclaration finale de ce sommet du G20, dont l'AFP a obtenu lundi une copie. Un volontarisme qui n'a pas convaincu tout le monde. Il faut dire que cet engagement de la part des Européens n’est pas nouveau et que beaucoup des promesses faites au cours de ces précédents sommets n’ont pas été tenues !....

Absence de mesures concrètes

Les dirigeants des pays émergents du groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ont en effet "regretté l'absence de mesures concrètes" qui calment la crise de la dette en zone euro, a rapporté un porte-parole de la présidence russe. Les Etats-Unis, dans un passé récent, avaient eux aussi enjoint les Européens à en faire plus pour sortir de la crise, redoutant les conséquences pour leur propre croissance. Barack Obama s'est toutefois dit "encouragé" à l'issue d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel, selon le porte-parole de la Maison-Blanche.

Les pays européens ne sont pas les seuls fautifs !..

De leur côté, les dirigeants européens ont tenté de rappeler à tous qu'ils n'étaient pas les seuls fautifs du marasme économique mondial. "Franchement, nous ne sommes pas ici pour recevoir des leçons en termes de démocratie ou sur la façon de gérer l'économie", a ainsi affirmé devant la presse le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, avant de faire remarquer que "tous les pays du G20 ne sont pas des démocraties". "Nous ne sommes pas les seuls à être responsables des problèmes économiques actuels dans le monde", a renchéri Herman Van Rompuy. Le président de l'Union européenne a ensuite ajouté que le G20 soutiendrait et encouragerait les efforts des Européens, dans la déclaration finale attendue mardi.

Les moyens du FMI renforcés

Les dirigeants de ce club de pays riches et émergents - qui pèse près de 90% du PIB mondial – ont finalement accepté de mettre la main au portefeuille pour doter le Fonds monétaire international des moyens de lutter contre la crise. "Le total des promesses est monté à 456 milliards de dollars, ce qui double presque notre capacité de prêts", s'est félicité la directrice général du FMI, Christine Lagarde

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens