Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 11:28

Benoit-Hamon-fichier-des-credits.jpg

 

L’idée semblait intéressante et en tous cas de nature à régler un certain nombre des problèmes de surendettements qui brisent souvent la vie de certains consommateurs négligents. Et pourtant, il semble que le Conseil d’Etat aurait émis des réserves sur la création d’un fichier dit « positif » recensant tous les crédits souscrits par un emprunteur.

Le projet de loi consommation du ministre délégué, Benoît Hamon, connaît son premier revers. Selon les informations diffusées par le JDD le 25 avril dernier, le Conseil d’Etat aurait émis des réserves sur la création d’un fichier dit positif qui recense tous les crédits souscrits par un emprunteur, afin que les banquiers et autres prêteurs soient informés. Cette initiative est censée éviter "le crédit de trop" qui fait basculer les ménages dans le surendettement. Jeudi 25 avril en fin de journée, Bercy n’a pas pu être joint sur ce sujet. Seul Razzy Hammadi, député PS et rapporteur du texte, a réagi en affirmant "la volonté des parlementaires de lutter contre le surendettement par d’autres moyens s’il le faut".

Un tel registre existe depuis 2003 en Belgique, mais il est loin de faire l’unanimité en France en raison de son coût, de sa réelle efficacité et des contraintes de confidentialité.

En 2011, Christine Lagarde, alors ministre de l’Economie avait renoncé à créer un tel fichier dans le cadre de la loi sur le crédit à la consommation. Le projet de texte de Benoît Hamon doit être présenté le 2 mai en Conseil des ministres.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 27/04/2013 11:35

Intention louable mais difficile à mettre en œuvre en raison de l’opposition des officines de crédit qui se sont protégées des défaillances en pratiquant des taux usuraires. N’oublions pas non plus
que chaque banque possède ce type de structure alimentée par les clients à profil risqué ou tout simplement étranglés donc incapables de discuter des taux … Le crédit distribué par les grandes
surfaces est du même type, extrêmement dangereux. Le fait de créer un tel fichier peut paraître relever de l’inquisition mais est pourtant nécessaire, certains consommateurs ne sachant pas compter
il faut les assimiler à des incapables majeurs.
Outre la résistance des milieux financiers qui réalisent des profits considérables en exploitant la faiblesse des consommateurs les commerçants vont s’opposer au projet pour des raisons purement
mercantiles. Constatez comme moi que l’industrie automobile en panne, confrontée au surendettement de clients potentiels vient de généraliser la location à long terme aux particuliers qui n’est
rien d’autre que le pire des crédits le revolving …
Autre risque non négligeable, les gens sérieux sans crédit à la consommation risquent d’être dragués.
Réaliser ce projet n’est pas très complexe, il suffit de doter chaque emprunteur d’un identifiant unique permettant de connaître sa situation.
Nos chers banksters vont encore faire du lobbying en invoquant le «pouvoir d’achat » …

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens