Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:00

Hollande-en-Arabie-Saoudite-roi-Abdallah.jpg

 

 

Dimanche 4 novembre, François Hollande s'est entretenu avec le roi Abdallah, à Jeddah, en Arabie Saoudite. Au menu des discussions : crise au Proche-Orient, nucléaire iranien et coopération entre Riyad et Paris. Une visite très politique au cours de laquelle on a aussi parlé pétrole, droits de l’homme et contrats…

Après une courte visite au Liban, François Hollande s'est rendu dimanche 4 novembre dernier en Arabie Saoudite, où il s'est entretenu - pendant environ deux heures - avec le roi Abdallah, à Jeddah, sur la mer Rouge. "Le président a discuté avec le roi Abdallah du processus de paix au Proche-Orient, de la question du nucléaire iranien et de la crise syrienne ainsi que de la coopération entre les deux pays", a déclaré à l'AFP un porte-parole de François Hollande, Romain Nadal. "L'Arabie saoudite est extrêmement inquiète des agissements iraniens" pour se doter de l'arme nucléaire, avait souligné l'Elysée, tandis que le chef de l'Etat a déclaré cette semaine être prêt à voter de "nouvelles sanctions" contre Téhéran.

Projets énergétiques et question Syrienne

Les discussions entre les deux responsables politiques devaient aussi porter sur les secteurs de l'énergie et du transport, selon son entourage. "L'Arabie saoudite a toujours fait preuve de responsabilité" sur le prix du pétrole, rappelle-t-on, faisant valoir également son intérêt "pour l'énergie nucléaire". "On souhaite que les entreprises françaises soient présentes", affirme-t-on, alors que l'Arabie a un grand projet de construction de centrales nucléaires.

Sur la question syrienne, François Hollande a exprimé son soutien à la formation d'un gouvernement syrien de transition. "La France est très attachée à ce que l'opposition syrienne se constitue en gouvernement pour lui donner toute légitimité et s'assurer que c'est bien une transition démocratique en Syrie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "(Il est) tout à fait nécessaire que l'opposition se (re)structure", a-t-il ajouté, alors que le Conseil national Syrien (CNS, principale formation de l'opposition) était réuni au Qatar pour tenter de fédérer toutes les composantes de l'opposition.

Des étapes "espérées" en matière de droits de l'Homme

François Hollande a aussi rencontré lors de sa visite trois représentants de la société civile, avec lesquels il a évoqué le processus de réformes, selon une source diplomatique française. Il s'agit de Mohammed Al Zalfa, un ancien membre du conseil de la Choura (instance consultative désignée) considéré comme un libéral et un partisan des droits de la femme, de Ibrahim Al-Mugaiteeb, militant de longue date en faveur des droits de l'Homme et président de l'organisation Human Rights First, et du jeune blogueur Ahmad Al-Omran (28 ans), auteur du blog "Saudi jeans", qui critique le conservatisme ambiant dans le royaume.

"Depuis 2005 (date de l'accession au trône du roi Abdallah), des étapes ont été franchies et d'autres sont espérées en matière de droits de l'Homme et de la situation de la femme", a déclaré le président français lors d'une conférence de presse au terme de sa visite.

Le roi Abdallah a autorisé de timides mesures en faveur des femmes dans le royaume ultraconservateur où elles ne peuvent pas conduire, voyager sans la compagnie d'un proche ou avoir accès à un grand nombre de métiers en raison de l'interdiction de la mixité.

"La France joue un rôle actif dans la région du Moyen-Orient"

Face aux journalistes, dans l'avion qui l'emmenait de Beyrouth à Jeddah, le chef de l'Etat a confié qu'il s'agissait d'un déplacement "avant tout politique". "La France joue un rôle actif dans la région du Moyen-Orient. Nous sommes le pays le plus actif sur les dossiers de la Syrie, du Liban et du processus de paix" au Proche-Orient, a-t-il ajouté selon l'AFP. François Hollande a également annoncé qu'il reviendrait en Arabie saoudite "début 2013 avec une délégation de chefs d'entreprises pour une visite économique". Le but de cette brève escale était d'"établir des relations personnelles" avec le roi Abdallah, dont le pays "est le premier partenaire commercial de la France", a-t-il précisé en conférence de presse.

Après l'Arabie Saoudite, le président doit se rendre au Laos pour le 9e sommet UE-Asie (Asem), qui réunira lundi 5 novembre à Vientiane les représentants d'une cinquantaine de pays européens et asiatiques.

 

 

Source :  leJDD.fr 04-11-2012

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens