Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 12:00

  La-Redoute-Manifestation-de-salaries-copie-1.jpg

 

Alors que Kering (ex-PPR) veut boucler la cession de la marque emblématique, les salariés de La Redoute, manifestent jeudi 7 novembre prochain. C'est tout le secteur de la vente à distance qui bascule.

Nous l'avons tant aimée… avant de l'oublier. La Redoute et son catalogue se sont éclipsés du quotidien des Français. Aujourd'hui, la vénérable filature de laine créée à Roubaix en 1837 se rappelle avec force à notre souvenir. Jeudi 7 novembre prochain, les salariés manifesteront à Lille contre la suppression d'environ 700 emplois, avant la probable cession mi-novembre de l'enseigne de vente à distance. Ce n'est pas une surprise : son propriétaire, le groupe Kering (ex-PPR), se recentre sur ses marques de luxe et de sport (Gucci, Puma…).

Après la Fnac introduite en Bourse, son patron François- Henri Pinault mettrait sur la table environ 300 millions d'euros pour convaincre les repreneurs potentiels d'acheter La Redoute : Altarea Cogedim (propriétaire de Rue du commerce), les fonds anglo-saxons Op­Capita ou HIG Capital. De sources proches du dossier, il faudra financer à la fois les mesures sociales, les futures pertes, la gestion des stocks, la modernisation de la logistique et de l'informatique. Un chèque pour tourner la page.

Les 3 Suisses bientôt sous pavillon allemand

La Redoute est une vieille dame attaquée par de jeunes loups ambitieux. À partir des années 1990, les chaînes de mode bon marché Zara, H&M…, capables de multiplier les collections dans l'année, concurrencent durement le catalogue. Dix ans plus tard, les sites Internet (Vente-privée. com, Zalando. fr, Brandalley…) lui donnent l'estocade. Certes, La Redoute a progressivement basculé sur le Net, où elle réalise 85 % de ses ventes cette année. Kering assure avoir investi plus de 400 millions d'euros depuis 2008. Hélas, l'organisation trop lourde du groupe de Roubaix l'a empêché d'être suffisamment réactif tandis que son image devenait ringarde. En 2006, l'édition du catalogue coûtait encore environ 50 millions d'euros. Finaref, l'activité de crédit très rentable, ainsi que les magasins ont, eux, été progressivement cédés.

La Redoute n'est pas la seule à ployer sous l'ouragan numérique. Au début du mois, La maison de Valérie a fermé ses portes dans l'indifférence générale après quarante ans d'existence. Quand ils sont encore viables, les "pionniers" de la VPC s'échangent entre investisseurs comme le Mistigri. En mars, Kering a cédé Vertbaudet et Cyrillus au fonds Alpha Private Equity. En réorganisation chronique, Les 3 Suisses passeront le 1er janvier dans le giron du puissant groupe allemand Otto.

Plus spectaculaire, La Camif est repartie de zéro en 2010 après une liquidation judiciaire et sa reprise par Matelsom, un site de vente de matelas en ligne.

En septembre, un nouvel acteur, le fonds d'investissement Citizen Capital, a bouclé un tour de table de 5,2 millions d'euros pour accélérer la mutation. Aujourd'hui, La Camif s'est repositionnée sur les meubles et objets made in France. Cette renaissance s'est soldée par un dégraissage portant sur quelque 700 emplois. Le choc a secoué la ville de Niort, tant le groupe de vente par correspondance créé par la mutuelle Maif en 1947 semblait insubmersible. Dans l'urgence, les collectivités locales ont débloqué 1 million d'euros. Et le conseil régional, dirigé par Ségolène Royal, s'est porté garant des emprunts bancaires à hauteur de 4,5 millions d'euros. Un exemple à suivre pour La Redoute et la région Nord-Pas-de-Calais?

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens