Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 11:00

Jean-Marc-Ayrault-retraite-copie-1.jpg

 

 

Exception faite de la CFDT, qui une nouvelle fois va se retrouver isolée dans cette affaire, les syndicats et le Medef rejettent la réforme des retraites, présentée mardi 27 août par Jean-Marc Ayrault. A droite, on raille une réforme « a minima » et l’on critique vigoureusement le manque de courage du gouvernement... 

La réforme des retraites, présentée mardi 27 août dernier par le gouvernement Ayrault, fait pour l’instant pratiquement l’unanimité... contre elle. Seule la CFDT s'est félicitée mardi soir "des mesures de justice" obtenues dans le projet de réforme des retraites, citant le compte personnel pénibilité, ou encore la mise en place de mesures importantes en faveur des jeunes en apprentissage. La CFDT dit toutefois rester "vigilante" à propos de la concrétisation de ces mesures.

La CGT radicalement contre

La CGT, classée à gauche, estime, pour sa part, qu'elle "n'a pas été entendue par le gouvernement" sur la réforme des retraites. Selon Eric Aubin, secrétaire général de la CGT, "la première conséquence de l'allongement de la durée de cotisation à 43 ans" à horizon 2035 prévu par la réforme "sera une baisse du niveau des pensions" car on aura de « moins en moins" de salariés qui auront la durée de travail nécessaire et se verront appliqués la décote ». Le patron de la centrale syndicale dit maintenir "plus que jamais la manifestation du 10 septembre", appelée par plusieurs centrales, dont la CGT. Celle-ci "est nécessaire pour peser sur les choix et faire en sorte que d'autres choix soient faits", a-t-il ajouté.

Opposition du Medef et de l’aile gauche du PS

Le Medef, syndicat patronal, par la voix de son nouveau président Pierre Gattaz, s’en prend lui à "une réforme dangereuse qui n'est pas acceptable pour nous. À vrai dire, c'est même une ’non-réforme’: aucun problème structurel n'est résolu. Le gouvernement ne fait que taxer, taxer", a-t-il déclaré au quotidien « Le Figaro ».

L’aile gauche du PS, a aussi fait part de ses réserves. La sénatrice PS, Marie-Noëlle Lienemann, a estimé qu’il était impossible d’“accepter" les 43 annuités de cotisation en 2035 prévues par la réforme des retraites présentée par Jean-Marc Ayrault. ""S'agissant du financement, si un accroissement des cotisations paraît nécessaire, il est indispensable de mieux faire participer le capital, comme les entreprises qui font d'importants profits et ont peu de salariés", a-t-elle expliqué. Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent a lui jugé, sur France 2, que les choix du gouvernement sur les retraites, s'inscrivent "dans la lignée" de "la réforme Fillon-Sarkozy" de 2010. Autant dire que lui aussi n’est pas d’accord avec le Gouvernement !..

Pour la droite : « une réforme pour rien » !..

A droite, on se moque d’une réforme qui ne résout rien. L'ex-ministre UMP du Travail Eric Woerth parle même "de lâcheté", "pour ne pas avoir d'ennuis avec les syndicats", et "éviter de mettre des gens dans la rue". Jean-François Copé, président de l'UMP, a, lui, jugé que les jeunes étaient "les premières victimes" de la réforme des retraites. "La seule solution, c'est de travailler plus longtemps, ce qu'ont fait tous les pays". "Or la seule décision prise, c'est d'augmenter les taxes, les cotisations", "une mesure immédiate, de très court terme”, a-t-il affirmé mercredi sur Europe 1.

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost 0
Published by jp echavidre - dans FRANCE Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens