Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 16:00

recession-Avec-deux-trimestres-de-croissance-negative-la-Fr.jpg

 

 

Avec la très probable dégradation de la note de la France, c’est la deuxième mauvaise nouvelle arrivée en quelques jours : le PIB reculerait cet automne et cet hiver, selon les prévisions de l’Insee publiées jeudi 15 décembre au soir. Hausse du chômage, panne de la consommation... Le gouvernement est privé de recettes pour réduire le déficit.

Avec la probable perte du triple AAA, c’est l’autre très mauvaise nouvelle pour le gouvernement. La France est retombée en récession, selon les prévisions de l’Insee rendues publiques jeudi 15 décembre au soir. Le PIB devrait reculer de 0,2% au quatrième trimestre de cette année puis de 0,1% au premier trimestre 2012. Deux trimestres consécutifs de baisse des richesses produites, c’est la définition technique que les économistes retiennent pour qualifier la conjoncture de récessive. Il s’agit de la deuxième fois en cinq ans, après la dépression de 2008-2009 qui fut plus profonde. Depuis la Libération, ces épisodes négatifs étaient rares (1974-1975, 1993).

Selon l’Insee, l’économie sombre à cause de la crise de la dette. Sous le poids des déficits accumulés et de la défiance des marchés, les banques ont fermé le robinet du crédit. Conséquences en chaîne : moins d’investissements, moins de projets immobiliers, moins de commerce intra-européen donc moins d’emplois...

61.000 postes seraient perdus dans le privé

L’Institut prévoit une saignée sur le marché du travail : 61.000 postes seraient perdus dans le privé (industrie, construction, services et commerce) au premier semestre 2012, contre 137.000 créations au premier semestre 2011. Le taux de chômage grimperait à 9,6% de la population active en métropole fin juin contre 9,1% un an plus tôt. Un nouveau challenge pour Nicolas Sarkozy, le choix des électeurs étant statistiquement corrélé au marché du travail.

Ce n’est pas tout. La consommation, principal moteur de l’économie française, cale également. Les Français referment leurs porte-monnaie pour plusieurs raisons. La dégradation du marché du travail freine la masse salariale. L’inflation et les hausses d’impôts (gel du barème et relèvement de la fiscalité sur l’épargne) réduisent le pouvoir d’achat.

Un cercle vicieux est ainsi enclenché, qui, d’après l’Insee, touche toute la zone euro, elle aussi en récession. Le débat sur les effets récessifs de la rigueur risque d’être ravivé, et, partant, celui sur une relance de l’économie.

Peu de place à l’optimisme

L’Insee voit une timide sortie de crise au printemps (+0,1% pour le PIB) mais ne laisse que peu de place à l’optimisme. Au total, la croissance en 2012 s’annonce proche de zéro. Pour atteindre la prévision du gouvernement (+1%), il faudrait une vigoureuse et très hypothétique hausse de 1,3% du PIB au troisième puis au quatrième trimestre. Ce serait du jamais vu.

Dans ces conditions, la prévision de déficit officielle (4,5% du PIB en 2012) semble hors de portée. François Baroin, ministre de l’Economie et Valérie Pécresse, ministre du Budget, avaient expliqué que l’Etat pouvait supporter une croissance amoindrie à 0,5%, au plus bas. Ils vont devoir refaire leurs calculs. Avec une croissance zéro, les recettes fiscales et sociales manqueront. S’il veut tenir son engagement, le gouvernement devra lancer un troisième plan de rigueur. S’y risquera-t-il avant la présidentielle?

Pour l’heure, les agences de notation Moody’s et Standard & Poor’s disposent d’un boulevard pour dégrader le triple AAA du pays, une perspective que les rumeurs annoncent jeudi soir ou vendredi. Elles avaient prévenu que la faiblesse de la croissance privait l’Etat de recettes suffisantes pour garantir le remboursement de sa dette dans le calendrier annoncé. La campagne présidentielle s’engage sous ce panorama.

 

Source : leJDD.fr  15-12-2011 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

FACON 22/12/2011 22:19

Et pire encore notre balance des paiements se dégrade ... et ça c'est beaucoup plus structurel que conjoncturel ...

Bien sûr que la situation est gravissime et que le troisième plan qui nous attend va être terrible car, en raison des élections les tergiversations et les mensonges vont continuer ...

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens