Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 11:00

Lionnel-Luca-UMP-droit-de-greve.jpg 

   

La porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, a rappelé mercredi 20 juillet dernier que le droit de grève était un «droit constitutionnel» qui ne peut être restreint que dans des circonstances exceptionnelles. Ceci en réponse à la proposition du député Lionel Lucas (photo), co-fonfateur du courant « droite populaire » au sein de l’UMP, d’interdire le droit de grève aux transporteurs aériens pendant les vacances scolaires.

«Cette question n'a pas été évoquée en Conseil des ministres mais c'est un point protégé par la Constitution», a souligné Mme Pécresse, lors du compte-rendu du conseil des ministres. «Il ne peut y avoir de restriction du droit constitutionnel de grève qui ne soit légitimée par des circonstances exceptionnelles», a ajouté Mme Pécresse, précisant que le gouvernement faisait confiance au «dialogue social et à l'esprit de responsabilité des personnels des compagnies aériennes pour ne pas prendre en otages les Français qui partent en vacances».

De son côté, le syndicat Force ouvrière a dénoncé mercredi 20 juillet la proposition du député UMP Lionnel Luca d'interdire la grève durant les périodes de grands départs en vacances. La proposition de M. Luca «est au mieux une provocation pour faire parler de lui, au pire une conception pour le moins particulière de la démocratie visant à interdire le droit de grève», affirme FO dans un communiqué. «M. Luca devrait savoir qu'on ne fait pas grève par plaisir mais parce que la négociation n'a pas eu lieu ou n'a pas abouti. Dans le cas présent, il appartient à la direction d'Air France de discuter avec les syndicats», estime FO, alors que les syndicats d'hôtesses et stewards de la compagnie aérienne ont déposé un préavis de grève du 29 juillet au 1er août. Le syndicat «s'inquiète, alors que la campagne électorale présidentielle débute, de voir resurgir des propositions pour le moins réactionnaires revêtant, là encore, un parfum d'anti-syndicalisme primaire».

A l’Assemblée nationale, Accoyer temporise

Dans la matinée, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer (UMP), avait voulu éteindre le débat. «Il y a en France des traditions et celles-ci méritent des grands débats et ça ne se fait pas sur un coin de table», a répondu mercredi 20 juillet Bernard Accoyer, interrogé sur France Inter sur la proposition de loi déposée par le député des Alpes-Maritimes, proche du ministre des Transports, Thierry Mariani. «Revenir sur un certain nombre de droits fondamentaux tels que le droit de grève, c'est un autre sujet», insiste le président de l'Assemblée. «Si un jour la France doit effectivement se rassembler pour être plus efficace, donner une meilleure image dans le monde tel que nous avons pu le faire dans la majorité avec le service minimum dans les transports, il faudra qu'il y ait un grand débat et cela ne peut se passer qu'au Parlement», a affirmé Bernard Accoyer.

Pour finir, il a toutefois «dénoncé» le fait que «dans une compagnie aérienne confrontée à des difficultés (...) et même parfois à des mises en cause préoccupantes», le personnel «choisisse le moment des grandes migrations pour en quelque sorte exercer une sorte de prise d'otage».

 

 

Source :LeParisien.fr  20 juillet 2011

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens