Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 15:00

Sapin-croissance-nulle-accuse-Europe.jpg

 

 

Ce qui se passe aujourd’hui est écrit depuis deux à trois mois. J’en ai moi-même parlé ici à l’époque. La France a vu son Produit intérieur brut en volume stagner au deuxième trimestre comme déjà au premier, a annoncé l'Insee jeudi 14 août, relevant que la quasi-totalité des moteurs de croissance était en panne. Une croissance zéro qu'a aussitôt reconnu le gouvernement, par la voix de son ministre des Finances Michel Sapin, qui a pointé la responsabilité de l'Europe. Mais cette attitude également était prévue puisque cela fait des semaines que Hollande, Valls et d’autres nous préparent à cette explication fumeuse : la croissance ne repart pas mais ce n’est pas de notre faute c’est la faute à l’Europe et principalement à l’Allemagne. Alors que l’Espagne, Le Portugal, la Grande Bretagne ont des économies qui repartent, la France n’imagine pas un seul instant que, peut être, c’est SA politique qui est mauvaise !..

Sans surprise, la mauvaise nouvelle a été confirmée : la croissance de la France au second trimestre 2014 est nulle, a annoncé l'Insee jeudi 14 août au matin. En effet, la France a vu son Produit intérieur brut (PIB) en volume stagner au deuxième trimestre comme déjà au premier et la quasi-totalité des moteurs de croissance sont en panne. Cette croissance zéro au printemps s'explique en particulier par un nouveau recul de l'investissement des entreprises (-0,8% par rapport au premier trimestre) et par une contribution négative du commerce extérieur, qui a coûté 0,1 point de PIB sur la période. Seule la consommation des ménages (+0,5%) et la dépense publique (+0,5%) ont soutenu l'activité.

Aussitôt ces données rendues publiques, le ministre des Finances Michel Sapin a réagi : dans une tribune publiée par « Le Monde », il a reconnu la "panne" de croissance de la France. Selon lui, la France n'atteindra que 0,5% de croissance cette année, contre un objectif initial de 1%. Michel Sapin ne croit pas pour 2015 à un chiffre "très supérieur à 1%".

Pas d'augmentation d'impôts malgré tout

La faible croissance conjuguée à une inflation peu vigoureuse se traduira par un déficit public "supérieur à 4% du Produit intérieur brut en 2014", a encore indiqué le ministre, au lieu d'une prévision initiale de 3,8%. C’est d’ailleurs ce que tous les économistes annoncent depuis des mois. L'objectif d'un respect en 2015 de la limite européenne de 3% s'en trouverait de fait compromis. Rappelant que l'Europe toute entière était "atteinte par cette langueur" conjoncturelle et cette "panne" de croissance (ce qui n’est pas tout à fait exact car si la moyenne europenne est proche de zéro ce n'est que parce que la France est à zéro, l'Allemagne à -0,2% mais elle a fait + 0,8 % eu premier trimestre !..), Michel Sapin a estimé que la solution devait venir aussi de Francfort, siège de la BCE, et de Bruxelles, siège de la Commission européenne. "La Banque Centrale Européenne a pris de bonnes décisions. Elle doit aller jusqu'au bout de ses possibilités, conformément à son mandat, pour que le risque de déflation disparaisse et que l'euro retrouve un niveau plus favorable", écrit ainsi Michel Sapin. Jusqu'ici la BCE s'est en particulier refusée à financer directement les Etats via l'achat de dette publique.

Le ministre français demande aussi d'"adapter le rythme de la réduction des déficits publics à la situation économique actuelle", qui voit la France dans l'incapacité de tenir ses objectifs de réduction des déficits. En guise de bonne foi, le locataire de Bercy assure que Paris tiendra "sans faiblesse" sa promesse de faire des économies de 50 milliards d'euros et poursuivra ses réformes, mais ne tentera pas de combler les nouvelles brèches dans ses finances par des augmentations d'impôts.

Nous allons avoir de gros soucis, dès septembre prochain, avec nos partenaires européens car, quoique dise Michel Sapin, la France st aujourd’hui le cancre de l’Europe en matière de prévisions (l'inevrsion de la courbe du chômage qui s'est faite en espagne mais toujours pas chez nous !..), de déficit public et d’économie en général…Et d’ailleurs pas plus que les 3% de déficit public en 2015, la France ne pourra pas tenir, comme l’annonce Michel Sapin, les 50 Milliards d’économies annoncées puisque toutes les hypothèses qui ont permis d’établir cette prévision (inflation, croissance,..) s’avèrent fausses….

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens