Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 12:00

 

Cote-d-Ivoire-oppoants--a-Gbagbo.jpg

 

C’est probablement l’option qu’avait choisi le président sortant Laurent Gbagbo : le pourrissement de la situation et un climat de violence qui lui permet de gagner du temps et de conserver le pouvoir. L'ONU qui a subi des attaques en provenance de mercenaires probablement issus du clan Gbagbo, s'inquiète de la situation ivoirienne. Jeudi 3 mars dernier, le chef des opérations de maintien de la paix, Alain Roy, a indiqué que le pays était "au bord de la guerre civile". Selon un dernier bilan, 50 personnes ont été tuées au cours de la semaine dans le pays, portant à 365 le nombre de morts depuis mi-décembre. Ni l’ONU, ni le panel de chefs d’Etats africains ne parviennent à trouver une solution au problème de la Côte d’Ivoire.

 

 La situation ne s'arrange pas en Côte d'Ivoire. Jeudi, le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé sa vive préoccupation face au "risque de résurgence de la guerre civile" dans le pays, en crise depuis l'élection présidentielle de novembre dernier. Le chef des opérations de maintien de la paix, Alain Roy, a en effet estimé que les choses se dégradaient. "Nous sommes au bord de la guerre civile. La violence augmente, à Abidjan, dans l'Ouest", a-t-il affirmé. Selon un dernier bilan de l'ONU, 50 personnes ont été tuées au cours de la semaine dans le pays, portant à 365 le nombre de morts depuis mi-décembre. Les quinze membres du Conseil de sécurité ont donc appelé "toutes les parties à la retenue la plus grande pour empêcher" une nouvelle guerre civile et résoudre leurs différences pacifiquement.

 

Selon l'ambassadeur de Chine Li Baodong, qui exerce la présidence tournante du Conseil, les membres sont "profondément inquiets de la récente escalade de la violence en Côte d'Ivoire, spécialement à Abidjan, après des attaques contre des civils, y compris des femmes" et ont dénoncé "les menaces, les destructions et les actes de violence gratuite". Au moins six femmes auraient été tuées par balles dans la capitale par les forces fidèles au président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, qui refuse de laisser le pouvoir à Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale. Une nouvelle fois, le Conseil de sécurité de l'ONU a exhorté de Laurent Gbagbo qu'il lève "sans délai" le siège de l'hôtel du Golf, où est établi le quartier général de son opposant.

 

La situation ivoirienne "est très grave"

 

De son côté, le président tchadien, Idriss Deby, a également lancé un appel jeudi aux deux présidents rivaux de Côte d'Ivoire pour "un arrêt immédiat des affrontements en observant un cessez-le-feu". Et ce, compte tenu "de la gravité de la situation actuelle". Idriss Deby, qui fait partie d'un panel de cinq chefs d'Etat africains chargés de rendre des décisions contraignantes aux principaux protagonistes de la crise ivoirienne, a rejoint Nouakchott (Mauritanie) jeudi pour une réunion et rejoindra ensuite Abidjan. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara "doivent faire preuve de patriotisme et de dépassement de soi pour le retour de la paix et de la cohésion nationale en Côte d'Ivoire".

 

L'ambassadeur de la Côte d'Ivoire à l'ONU nommé par Alassane Ouattara, Youssoufou Bamba, a quant à lui demandé que le mandat de l'Onuci change pour passer du maintien de la paix à celui "d'imposition de la paix". Il a également regretté que le soulèvement actuel en Libye monopolise l'intention de la communauté internationale, alors que la situation ivoirienne "est très grave" et accusé Laurent Gbagbo de commettre un "génocide". Par ailleurs, son homologue français à l'ONU, Gérard Araud, a estimé qu'il fallait que les Casques bleus remplissent leur mandat "de façon plus robuste".

 

           

 Source : lejdd.fr  03-03-2011

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens