Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 07:00

Francois-Hollande-et-Lionel-Jospin-16-juillet.jpg

 

 

Lionel Jospin est bien de retour. On l’a même aperçu à l’Elysée !.. Après avoir annoncé, samedi 14 juillet, qu'il lui confiait la présidence d’une commission sur la moralisation et la rénovation de la vie politique, François Hollande a reçu l'ancien Premier ministre lundi 16 juillet au matin, pour lui remettre sa lettre de mission.

C'était la surprise du 14-Juillet : le retour de Lionel Jospin sur le devant de la scène politique. En retrait depuis sa cuisante défaite du 21 avril 2002, l'ancien Premier ministre a été nommé par François Hollande à la présidence d’une commission sur la moralisation et la rénovation de la vie politique. Lors de son interview télévisée, le chef de l'Etat a présenté l'un de ses mentors comme un sage, "incontestable pour son intégrité". Dès lundi matin, Lionel Jospin était invité à l'Elysée.

Une mission très précise

La discussion entre les deux hommes a duré 45 minutes. "Le président de la République m'a remis officiellement la lettre de mission qui fait naître cette commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique", a expliqué à la presse Lionel Jospin. Quelques instants plus tard, l'Elysée a publié un communiqué dévoilant à la fois les objectifs assignés à la commission, ainsi que sa composition. Son président s'était déjà épanché dans la cour de l'Elysée, expliquant que lui et son équipe travailleraient notamment "sur la réforme possible des modes de scrutin pour les élections législatives et sénatoriales, en englobant toute la question du cumul des mandats, la question aussi de la parité, et enfin le troisième grand champ de réflexion va concerner les règles de déontologie permettant d'assurer une meilleure transparence de la vie publique", a précisé l'ancien dirigeant socialiste.

Roselyne Bachelot intègre la commission

Pour mener à bien sa mission, Lionel Jospin s'appuiera sur des hauts fonctionnaires comme son ancien directeur de cabinet à Matignon et président de section au Conseil d'Etat, Olivier Schrameck, le préfet de région Jean-Pierre Duport, Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'Inspection générale des finances. Plus surprenant est la présence de Roselyne Bachelot, ex-ministre de Nicolas Sarkozy, qui souhaitait se mettre en retrait de la politique. Lionel Jospin a justifié la présence de l'ancienne ministre de la Santé par la volonté "de respecter une diversité d'opinions". La commission comptera aussi des universitaires tels que Jean-Claude Casanova, président de la Fondation nationale des sciences politiques, Julie Benetti, professeure à l'université de Reims, Wanda Mastor (Toulouse I), Ferdinand Melin-Soucramanien (Bordeaux IV), Agnès Roblot-Troizier (université d'Evry), Dominique Rousseau et Hélène Ruiz-Fabri (Paris I). Enfin, des magistrats comme Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance de Paris, Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de cassation, feront partie de la commission.

Un délai assez court

"Je réunirai cette commission dès le 25 juillet", a annoncé "l'austère qui se marre", qui s'est par ailleurs félicité qu'elle soit "paritaire (hommes-femmes), essentiellement composée d'universitaires, spécialistes des questions que nous traitons, de magistrats et de hauts-fonctionnaires". "Honoré" de la confiance que lui a accordée François Hollande, l'ancien dirigeant socialiste a assuré qu'il "prendrait en compte les engagements du président" durant sa campagne pour mener ces réflexions, soulignant enfin qu'il n'attendrait pas longtemps avant de se mettre au travail : "Nous devrons travailler à un rythme assez soutenu, le président attendant que nous lui remettions nos réflexions tout début novembre."

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 18/07/2012 19:42

Sur la droite je me suis peut être laissé submerger par ma rancoeur mais vous devrez bien admettre que le rajeunissement des députés à quand même été à gauche Népotisme ou pas ?

jp echavidre 18/07/2012 23:01



je l'admets bien volontier !..


J.P.E



Xav 18/07/2012 11:19

Exact ! Cf l'article de Gérard FACON (les grands esprits se sont rencontrés). Pour le reste : HA HA HA ! C'est encore un moyen de faire "travailler" les copains. G Facon évoquait le népotisme de
droite comme si c'était une vérité révélée... je ne suis pas sûr d'être d'accord avec lui sur ce coup là.

facon 17/07/2012 21:32

Sans attendre j'ai rédigé sur mon blog un article à ce sujet.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens