Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 16:00

Jerome-Cahuzac-Villeneuve-sur-Lot-voudrait-redevenir-depute.jpg

 

 

Selon Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale, interrogé vendredi 5 avril sur France Info, Jérôme Cahuzac souhaiterait recouvrer son siège de député à l'Assemblée nationale, ce que la justice n'interdit pas. Mais aucun responsable socialiste ne souhaite le revoir dans l'Hémicycle.

En 2010, Eric Woerth, cité puis entendu dans le cadre de l'affaire Bettencourt, n'est pas reconduit dans le gouvernement Fillon III. Sa situation judiciaire ne l'empêche pas pour autant de retrouver son siège de député, mandat qu'il conserve lors de sa mise en examen début 2012. Fort de cette jurisprudence, Jérôme Cahuzac semble vouloir retrouver son siège à l'Assemblée nationale. En effet, Claude Bartolone a révélé, vendredi 5 avril à midi sur France Info, avoir été contacté à ce sujet par l'élu de Lot-et-Garonne. Le président de l'Assemblée nationale a tenté de l'en dissuader.

Depuis la réforme constitutionnelle de 2008, tout ancien ministre ayant démissionné ou n'ayant pas été renouvelé au moment d'un remaniement recouvre son siège de parlementaire de manière mécanique au bout d'un mois, laps de temps nécessaire pour prendre le relai de son suppléant. Dans le cas de Jérôme Cahuzac, le délai d'un mois expire le 19 avril à minuit. Selon Claude Bartolone, l'ancien ministre du Budget a arrêté sa décision : il veut revenir dans l'Hémicycle.

Cahuzac n'est plus le bienvenu

"Ce n'est pas la justice qui l'en empêche, puisqu'il n'a pas été condamné, mais compte tenu de son attitude, ce ne serait pas une bonne chose, ni pour lui, ni pour le pays", a affirmé le président de l'Assemblée nationale sur France Info. En effet, au-delà des faits, la posture politique de Jérôme Cahuzac est délicate. Contrairement à Eric Woerth, qui nie toujours les faits dont il est accusé, l'ex-membre du gouvernement Ayrault a tout avoué, très vite.

Devant la représentation nationale, Jean-Marc Ayrault a estimé que Jérôme Cahuzac n'est "plus digne d'exercer de responsabilités politiques". Dans une lettre rendue publique jeudi 4 avril dernier, il lui a par ailleurs demandé de renoncer à ses indemnités d'ancien ministre. Harlem Désir, le patron du PS, l'a exclu du parti, quand Bruno Le Roux, chef de file des députés socialistes, expliquait sur France Info mercredi : "La place de Jérôme Cahuzac n'est plus au cœur de cet hémicycle." Si le député de Lot-et-Garonne revient à son poste parlementaire, l'ambiance risque d'être tendue, le groupe PS pouvant être contraint de l'exclure.

Dans le cas contraire, une élection législative partielle serait alors organisée. Matthias Fekl, premier secrétaire fédéral du PS et député du Lot-et-Garonne, a d'ores et déjà assuré que "la gauche ira au combat". Jean-Claude Gouget, le suppléant de Jérôme Cahuzac, n'a toutefois pas encore indiqué s'il souhaitait y aller. L'adversaire battu au second tour par le PS en juin dernier, le divers droite Jean-Louis Costes, a, lui, réactivé son compte Twitter au début de "l'affaire Cahuzac" et semble déjà en campagne. Tous attendent désormais une démission en bonne et due forme de l'ancien ministre socialiste. Seul l'intéressé ne semble pas dans cette perspective.

 

Source :  leJDD.fr 05-04-2013

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 06/04/2013 18:28

Lorsque vous étudiez le droit on vous parle du droit positif, celui régi par les lois et le droit naturel d’Antigone qui, bien qu’écrit nulle part est au dessus des lois … En droit positif Cahuzac
peut effectivement reprendre son poste de député, en droit naturel sûrement pas !!!

Qu’est-il de pire pour un député que de mentir devant la représentation nationale ?

Sans vouloir défendre Woerth, lui continue de contester sa mise en examen et bénéficie légitimement de la présomption d’innocence. Cahuzac lui a reconnu les faits devant les magistrats oui il a
menti à tous et même sur sa déclaration de patrimoine … puisqu’il a déclaré « ne pas avoir et de ne jamais avoir eu de compte bancaire à l’étranger » … La situation est donc bien différente …

Plus ridicule encore ce député menteur peut parfaitement émarger quatre années encore sans avoir besoin d’affronter la bronca de ses pairs en ne se rendant jamais au Parlement. Et personne n’y
pourra rien, ni le Président, ni le PS ni même ses électeurs …

N’est ce pas là le comble pour une République ?

jp echavidre 06/04/2013 18:39



C'est effectivement ce que je redoute : Cahuzac retrouve par la loi son siège de député comme Ministre démissionnaire. Il ne démissionne pas (et a priori personne ne peut l'obliger à le faire) et
il continue à toucher son salaire pendant encore 4 ans. ce serait bien le comble de l'absurdité mais ce n'est pas impossible du tout !..


 



MICHAUX 06/04/2013 17:16

Monsieur Cahuzac ne manque pas d'audace, il devrait quand même avoir la fierté de se retirer de la politique , qui pourrait encore faire confiance à un menteur et il n'y à peut-être pas que du
mensonge.Je rapelle l'accusation lancée contre Monsieur le Président Giscard d'Estaing , qu'a-t-il fait ? Mais il s'agissait d'un personnage d'une tout autre envergure toujours digne de respect.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens