Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 11:00

 

benjamin-netanyahou-paix.jpg 

Le processus de paix est toujours enlisé au Proche-Orient, et pourtant, fait nouveau depuis bien longtemps, on a le sentiment que les deux negociateurs que sont Netanyahou et Abbas ont réellement envie de négocier la paix. Mais les affaires sont complexes : le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a proposé lundi 11 octobre un nouveau moratoire sur la colonisation en Cisjordanie. Mais dans la mesure où son gouvernement ne tient qu’avec l’appui des ultra nationalistes il lui faut des concessions de taille en échange .. Le dirigeant israélien demande à ses homologues palestiniens d'affirmer "sans équivoque (…) qu'ils reconnaissent Israël comme la patrie du peuple juif". Un marché aussitôt refusé par le porte-parole du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

 

Sous pression internationale pour avoir refusé de prolonger le moratoire sur la colonisation en Cisjordanie - et entraîné de fait le blocage des pourparlers de paix - Benjamin Netanyahou a fait une proposition remarquée lundi 11 octobre dernier. Devant la Knesset (le Parlement israélien), le Premier ministre israélien a déclaré: "Si les dirigeants palestiniens affirment sans équivoque à leur peuple qu'ils reconnaissent Israël comme la patrie du peuple juif, je suis prêt à réunir mon gouvernement et à demander un nouveau moratoire." Un deal immédiatement rejeté par les Palestiniens, a fait savoir Nabil Abou Rdainah, le porte-parole du président Mahmoud Abbas.

 

Ces déclarations interviennent alors que le gouvernement israélien prévoit d'introduire un serment d'allégeance à "l'Etat juif et démocratique" pour certains demandeurs de la nationalité israélienne. Ce projet, adopté dimanche par le gouvernement en dépit des divisions internes, obligerait par exemple un ou une Palestinien(ne) marié(e) à un ou une Israélien(ne), ou a un ou une arabe israélien(ne) à reconnaître Israël comme un Etat juif. Un projet qui a fait couler beaucoup d'encre en Israël, car il revient à nier l'existence d'un cinquième de la population d'Israël, à savoir les 1,5 million d'Arabes israéliens. Réaffirmer le caractère juif de l'Etat israélien, c'est aussi annuler la prétention au retour des centaines de milliers de réfugiés palestiniens depuis 1948. Or, le droit au retour, exigé par les Palestiniens, est l'un des points d'achoppement des négociations de paix.

 

Un délai d'un mois pour les Etats-Unis

 

En faisant voter cette mesure, Benjamin Netanyahou fait un cadeau aux ultranationalistes d'Israël Beiteinou, emmené par le ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman. Celui-ci en avait en effet fait l'un de ses thèmes de campagne. Cette concession faite aux ultranationalistes laisserait la main libre au Premier ministre israélien pour faire accepter à ses alliés les plus radicaux un nouveau moratoire sur les colonies.

 

Pour l'heure, la fin du gel de la colonisation a entraîné de facto la suspension des pourparlers de paix, qui avaient repris début septembre à Washington sous l'égide de Barack Obama. L'Autorité palestinienne, soutenue par la Ligue arabe, a donné samedi un mois aux Etats-Unis pour convaincre Israël de mettre fin à la colonisation. Mais les Palestiniens préparent déjà des "alternatives" en cas de réponse négative d'Israël. Selon des diplomates, si les négociations devaient ne pas reprendre, Mahmoud Abbas demanderait aux Etats-Unis et aux Nations unies de s'engager à reconnaître unilatéralement un futur Etat palestinien occupant l'ensemble de la Cisjordanie, faute de quoi, il démissionnerait. "S'ils ne l'obtiennent pas [l'Etat, ndlr], (…) [les Palestiniens] envisagent (…) une proclamation unilatérale, avec ce que cela représenterait pour les Israéliens, à savoir, la réoccupation" des Territoires, a confié la semaine dernière le journaliste spécialiste de la région, Charles Enderlin, estimant "qu'avec la construction accélérée des colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, il sera de plus en plus difficile de créer un Etat palestinien viable". Tout est dit.

 

 

 

Source : lejdd.fr  11-10-2010           

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens