Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 22:00








Des heurts ont opposé pendant plusieurs heures, lundi 7 décembre, à Téhéran et dans les universités les forces de sécurité iraniennes et des groupes de manifestants hostiles au président Mahmoud Ahmadinejad à l'occasion de la journée nationale des étudiants, selon des témoins.

 

"La police a tiré des gaz lacrymogènes contre des groupes de manifestants qui lançaient des slogans contre le président Mahmoud Ahmadinejad", sur l'avenue Enghelab, qui longe l'université de Téhéran, a déclaré un témoin, sans pouvoir préciser le nombre de personnes présentes. Les mêmes moyens ont été utilisés pour disperser des manifestants sur les places Haft-e-Tir et Ferdowsi, dans le centre de Téhéran, a indiqué le site Internet de l'opposition Mowjcamp.com.

 

En milieu de l'après-midi, des affrontements sporadiques se poursuivaient à proximité de l'université, où de nombreux policiers et miliciens islamistes en civil (bassidjis) dispersaient de petits groupes de manifestants, qui se regroupaient un peu plus loin, a rapporté un témoin. "C'était le jeu du chat et de la souris", a-t-il dit. Les miliciens islamistes utilisaient notamment des pistolets à impulsion électrique de type Taser, a constaté ce témoin.

 

"MORT AU DICTATEUR"

 

Selon un autre témoin, des échauffourées ont également eu lieu dans les universités du centre-ville. "Les manifestants criaient 'Ya Hossein, Mir Hossein' ["Allez Hossein"] et il y a eu des heurts avec des hommes en civil qui filmaient à l'intérieur des universités", a déclaré ce témoin. "Deux personnes ont été arrêtées", a-t-il ajouté. Mir Hossein Moussavi, candidat malheureux à la présidentielle du 12 juin, a pris la tête de l'opposition depuis l'annonce des résultats.

 

Les manifestants criaient aussi "mort au dictateur" et "n'ayez pas peur, nous sommes tous ensemble", selon ce témoin. L'agence FARS a rapporté des échauffourées entre étudiants protestataires et partisans du pouvoir dans l'enceinte de l'université de Téhéran. Des sites Internet d'opposition ont aussi fait état de rassemblements dans les villes de Machhad (nord-est) et Kermanshah (ouest).

 

Plusieurs groupes d'opposants ont appelé à des rassemblements contre la réélection du président Ahmadinejad à la faveur de la journée nationale des étudiants, qui commémore la mort de trois étudiants, tués par la police du chah le 7 décembre 1953 lors de manifestations anti-américaines.

Un groupe baptisé les "étudiants verts", couleur de ralliement de l'opposition, a appelé les étudiants et la population à se rassembler devant les campus pour "protester contre le coup d'Etat", en référence à la réélection contestée du président Ahmadinejad. Ces rassemblements ont été interdits par les autorités, qui ont sévèrement réprimé plusieurs manifestations d'opposants depuis juin.

 

Le groupe conservateur au parlement a appelé les dirigeants de l'opposition à "cesser leur entêtement politique et d'éviter ainsi d'être la cible de la colère révolutionnaire du peuple", selon l'agence ISNA. Sur son site Internet, Kaleme, M. Moussavi a de nouveau critiqué le pouvoir. "Si vous imposez le silence dans les universités, que pouvez-vous pour la société ?", a-t-il lancé à l'adresse du gouvernement. Dans un entretien au quotidien Le Monde, un autre candidat à la présidentielle, le réformateur Mehdi Karoubi, a estimé que les conditions d'une "réconciliation nationale" en Iran n'étaient actuellement "pas réunies".



Source : lemonde.fr  07-12-2009



Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens