Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 12:00

Carlos-Ghosn-pdg-renault-nissan.jpg

 

 

L'ouverture jeudi  9 février d'une usine Renault au Maroc a fait bondir plusieurs responsables politiques, qui s'en sont pris au constructeur français. Carlos Ghosn (photo), P-DG du groupe, a toutefois assuré que cette implantation ne se faisait pas au détriment du pays. Le problème semble évident pour certains alors qu’en fait il est beaucoup plus complexe qu’on veut bien le dire.

D’abord le choix de la voiture produite : une Dacia « low cost » qui, en ces périodes difficiles a trouvé une clientèle en Europe. Elle ne se vend que parce que son cout est relativement faible donc la fabriquer en France était extrêmement difficile, voire impossible.. Faut-il pour cela que Renault  abandonne le marché à un concurrent ?  

Ensuite les ministres qui aujourd’hui ont les yeux sur la courbe descendante de notre commerce extérieur devraient aussi se souvenir que, quelques années auparavant, ils préconisaient, tous ou presque, de stopper l’immigration d’Afrique du Nord en allant sur place construire des usines. Ce que bon nombre d’industriels français, dont Renault, mais d’autres aussi, ont fait. Parfois même avec des aides venant soit de la France soit du pays hébergeur, soit de l’Europe !....il est plutôt malvenu de leur reprocher aujourd’hui ce que l’on a recommandé hier. De la nécessité d’avoir un peu de cohérence et de continuité dans nos grandes politiques !..  

 Enfin il faut parfois essayer de gagner un peu, c’est toujours mieux que rien du tout. Renault devra fournir à son usine deTanger sans doute des moteurs mais aussi quelques pièces détachées à forte valeur ajoutée qui feront aussi tourner nos usines françaises. Nous aurons le même problème avec notre avion Rafale pour lequel l’Inde passe une commande de 120 appareils mais dans un contrat qui stipulera, si j’ai bien compris, que plus de 100 avions seront construits là bas. Avec en plus un transfert de technologie qui peut nous donner quelques craintes sur l’avenir de notre industrie aéronautique. Faut-il refuser l’offre ?..

Nicolas Dupont-Aignan : « un scandale d’état »

C'est une inauguration qui fait beaucoup jaser. Plusieurs dirigeants politiques, de la majorité comme de l'opposition, dénoncent l'implantation d'une usine Renault à Tanger, au Maroc, qui doit être ouvrir ses portes jeudi 9 février. Mercredi 8 février dernier déjà, le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan y voyait un "scandale d'Etat". "Alors que le déficit commercial français bat tous les records et que le 'produire français' est à la bouche de tous les candidats à la présidentielle, cette inauguration démasque le double discours du gouvernement", affirmait le candidat à l'élection présidentielle dans un communiqué. Le président de Debout la République rappelait également que l'Etat français est actionnaire à 15% du groupe automobile. Et ajoutait : "Cette usine va produire des véhicules 'low cost' destinés à 90% au marché français, qui vont donc directement concurrencer les voitures produites par Renault sur le territoire national".

Renault joue "contre la politique du gouvernement"

De même, le numéro deux du Front national, Louis Aliot, affirmait lui-aussi que cette implantation était un "véritable scandale". "C'est un système absolument fou. Nos territoires se vident avec de l'argent prêté par la France et l'Union européenne", a déclaré sur Europe 1 le dirigeant frontiste.

Pour Europe Ecologie - Les Verts, le constat est identique. "Ce constructeur dit 'national', qui a bénéficié il y a peu de 3 milliards d’euros d’aides de l’Etat, ne trouve rien de mieux que de délocaliser son activité de production, accélérant cyniquement le dumping fiscal et social", indique Denis Baupin, maire adjoint de Paris et membre du conseil stratégique d’Eva Joly, sur son blog.

Christian Estrosi s’étonne !..

Plusieurs responsables de la majorité ont également fait part de leur incompréhension vis-à-vis de l'automobiliste. A l'origine d'une proposition de résolution en faveur du "Made in France" examinée la semaine dernière à l'Assemblée nationale, Christian Estrosi a accusé le constructeur de "jouer contre la politique du gouvernement et contre l'industrie française".

"Il est dangereux et insoutenable pour notre pays que Renault, dont l'Etat est le premier actionnaire, réalise du dumping social au Maroc (Smic à 240 euros net par mois) pour produire des voitures destinées à l'Europe et à la France", dénonce-t-il. Un ton qui semblerait prouver que celui qui était, il y a encore quelques mois, Ministre de l’Industrie, découvre aujourd’hui l’existence de l’usine Renault de Tanger qui doit être en construction depuis plus de trois ans !..

Gérard Larcher, ancien président du Sénat, a pour sa part estimé que "la réindustrialisation, ça ne peut pas être que dans les mots".

L'usine "vient au contraire ajouter à la charge de travail en France"

Sur le banc des accusés, le P-DG de Renault s'est défendu jeudi de nuire aux intérêts français. Pour Carlos Ghosn, cette nouvelle usine "vient au contraire ajouter à la charge de travail en France (...) dans nos ingénieries, dans nos usines moteur, au niveau de nos fournisseurs". Le dirigeant a également expliqué que "toutes les productions de cette usine sont des productions que nous qualifions de low cost (...) donc il fallait aller dans des pays dans lesquels il y avait d'un côté une main d'œuvre abondante, qualifiée, et aussi des coûts extrêmement compétitifs". Et de conclure : "Comme vous le savez, je me suis engagé à ce que sur le moyen terme, la production en France de Renault augmente tous les ans"

 

 

 

 

 

 Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens