Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 07:00

Hollande-et-Merkel-accords-et-desaccords.jpg

 

Le président français et la chancelière allemande se retrouvent mercredi 27 juin prochain à Paris. Ils se sont entendus vendredi dernier à Rome sur un plan pour la croissance. Un plan minimaliste qui a permis à la Chancelière de faire un pas en avant et à François Hollande de ne pas perdre la face. Un plan, en tous cas qui n’est pas du tout à la hauteur des enjeux. Mais il y a plus grave encore, à Bruxelles, le bras de fer entre Angela Merkel et François Hollande reprendra sur la solidarité financière.

Angela a souri, François a blagué. Ils ont topé sur la croissance, et la sérénité est revenue dans le couple franco-allemand, le temps d’un mini-sommet sous le soleil de Rome. C’était vendredi 22 juin dernier, en compagnie de l’Italien Mario Monti et de l’Espagnol Mariano Rajoy. Mais la chancelière Merkel et le président Hollande vont vivre une nouvelle épreuve jeudi 28 juin et vendredi 29 sous un climat moins romantique, à Bruxelles, où les attend un nouveau sommet européen. Dans quatre jours, la France et l’Allemagne devront s’accorder - une fois de plus - sur les moyens de sauver l’euro.

Une victoire politique pour le Président français

Vendredi 22 juin dernier, sous les fresques raphaëliennes de la villa Madama, les quatre poids lourds de la zone euro ont offert une belle image d’unité. Ils se sont entendus sur la relance de l’économie européenne. Un plan de 130 milliards d’euros, dans la ligne du projet Hollande, soit 1% du PIB des Vingt-Sept. "On a empoché la croissance. Merkel a fait beaucoup d’efforts", se réjouit l’Élysée. Le président français peut savourer une victoire politique, lui qui a habilement accéléré certaines initiatives de la Commission européenne, par exemple les "project bonds" qui financeront des grands travaux. De même, la taxe sur les transactions financières est remise sur les rails après plusieurs mois d’égarements.

C’est "une première étape", estime Hollande. En fait, l’accord sur la croissance était bouclé depuis plusieurs jours. L’entretien entre les quatre chefs d’État vendredi à Rome a surtout été consacré à la solidarité financière entre les pays de l’Union. Une sorte de répétition avant le sommet de Bruxelles cette semaine. Et là, l’Allemagne renvoie systématiquement ses partenaires à leurs comptes publics dans le rouge.

Pour Hollande, "il y a urgence" à sauver les banques

Durant la conversation, Rajoy a insisté pour que les fonds d’aide européens puissent sauver les banques. "Il y a urgence", a renchéri le président français dans ce huis clos. Merkel s’en est tenue mordicus aux principes arrêtés depuis deux ans : le soutien financier s’adresse aux États, point final. "Je suis la chancelière allemande, je ne suis pas responsable des banques", a-t-elle souligné devant les journalistes.

Dans quatre jours à Bruxelles, ce débat se fera à 27. Il sera plus long et plus compliqué qu’à Rome. Côté français, on ne désespère pas d’aboutir au moins sur un point : l’harmonisation du système bancaire européen. Dans ce projet, il y aurait une autorité centrale des établissements financiers et une garantie européenne pour les épargnants. L’Union dédommagerait les clients si leur banque faisait faillite. L’objectif est de les dissuader de vider leurs comptes - un comportement qui précipite la banqueroute.

François Hollande veut entretenir le rapport de forces avec la chancelière. Il conserve son principal atout : la France n’a toujours pas ratifié le pacte de rigueur budgétaire. Le chef de l’État entend obtenir un maximum de concessions allemandes avant de donner son imprimatur au Parlement. En ajoutant un volet sur la croissance et un autre sur la solidarité financière, il rallierait les nécessaires voix des Verts et de la gauche du PS qui, sans cela, risque fort de crier à la trahison !.....

 

Source : leJDD.fr  24-06-2012

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Xav 26/06/2012 09:47

Je ne vois par quelle de victoire politique le présiflan peut se targuer. Des attentions, même pas inédites, du bruit médiatique surtout en France pour amplifier, pour tenter de mettre en valeur
des gesticulations pour accoucher de plans, oui, minimalistes. Ni plus, ni moins. La preuve, pour nous faire oublier tout ça, c'est à dire rien alors que le pire se prépare, on nous parle de la
volonté de Belkacem de mettre un terme à la prostitution en France (mais pas au Maroc, hein ?) ou des frasques d'une bande de prétendus joueurs qui confondent l'adversité et la défiance sur fond de
croisade religieuse... comme on dit dans mon métier : peinture sur merde = propreté !

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens