Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 12:00

Francois-Hollande-dijon-fiasco-mediatique.jpg

 

Un déplacement de deux jours pour renouer le contact avec les Français, et expliquer le sens de son action. François Hollande a commencé lundi  11 mars son séjour à Dijon, multipliant visites et déclarations dans la ville bourguignonne. Le cœur de son message? L'emploi, toujours l'emploi. "Je pense qu’il n’y a pas de plus grande priorité que la lutte contre le chômage", a-t-il affirmé à la presse. "Ce que je voulais montrer dans ce déplacement en Côte-d'Or et à Dijon, c'est que la France avance et que la France peut gagner, peut réussir", a-t-il également déclaré, accompagné par l'un de ses proches, le maire de la ville et chef de file des sénateurs socialistes François Rebsamen.

Le président français a notamment visité et vanté l'entreprise dijonnaise Oncodesign, en pointe dans la recherche de médicaments contre le cancer. Il s'est également rendu dans le quartier des "Grésilles", présenté comme un exemple de rénovation urbaine, mais qui reste marqué par un taux de chômage de 32%. "Je suis dans ce déplacement pour constater ce qui marche, ce qui avance mais pour entendre aussi les impatiences, les interrogations, les inquiétudes", a affirmé le chef de l'Etat, qui a été pris à partie par trois personnes qui lui ont rappelé "ses promesses" avant d'être très rapidement écartées sans ménagement par le service d'ordre.

L'opération « reconquête » a échoué en fiasco médiatique. De ses déambulations dans les quartiers populaires dijonnais, les médias ont surtout retenu les protestations des mécontents... interpellés manu militari par un service de sécurité "trop zélé" selon l'entourage présidentiel.

Le temps du "président des bisous" est révolu, désormais il doit rendre des comptes: "Monsieur Hollande, elles sont où vos promesses?".

D'autres scènes filmées par les télévisions et largement diffusées le soir même, donnent une image guère plus positive. Comme cette femme qui refuse une photo à François Hollande à la sortie d'un bar: "On ne fait pas de photo de vous. On vous voit assez à la télé". Ou encore ce jeune homme qui ne sait visiblement pas à quoi ressemble le chef de l'État.

Malgré le recrutement d’un nouveau conseiller en communication, François Hollande a raté, d'un point de vue médiatique, sa première journée à Dijon.  

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 13/03/2013 19:30

Ce n’est plus un problème de communication … Les français attendent le cap ne se contentant pas d’incantations. Ils savent aujourd’hui que les politiques leur ont toujours menti achetant leur
élection avec de la dette publique. Rien n’y fera, sauf une baisse du chômage, une vraie, pas un nouveau mensonge par la multiplication des emplois publics.
En économie le risque sismique de la contagion est redoutable, nous le vérifions avec les déficits abyssaux du budget de l’Etat, de la Sécu, des Assedic, des caisses de retraite, des établissements
publics … Alors que la croissance a besoin de compétitivité à l’export ou de consommation intérieure le gouvernement a entrepris un matraquage fiscal sans précédent totalement contre productif.
Certaines voix s’élèvent pour dénoncer le pessimisme français, le french bashing, mais comment pourrait il en aller autrement quand tous les indicateurs économiques, tous sans exception, sont très
inquiétants ?
Pour avoir purgé les contribuables par des dépenses inconsidérées l’Etat comme les Collectivités locales vont devoir, ENFIN, réduire la dépense. Je promets de beaux jours au gouvernement qui a pris
dès son élection des mesures opposées … Conjugué avec la réforme incontournable des prestations sociales et l’exemple emblématique des retraites le pilotage politique est explosif.
Hollande, pas plus qu’un autre ne réparera sans casse les dégâts d’une démagogie politique de 30 années à laquelle il a allégrement participé.
Maintenant qu’il se démerde avec ses complices du pillage budgétaire de notre pays. La facture à payer nous suffit largement.

A l’image de l’Italie un nouveau Coluche français finira par s’imposer. Les français savent que le problème n’en saura pas pour autant réglé mais ils se satisferont déjà d’avoir viré les soi disant
professionnels de la politique.

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens