Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 12:00

 

Jean-Bertrand-Aristide-et-Jean-ClaudeDuvalier.jpg

 

Haïti n’a plus de police, plus de justice, plus d’état. Le premier tour des élections présidentielles qui a eu lieu fin novembre n’est toujours pas validé. Il y a là de quoi attiser les appétits des prédateurs que sont les anciens présidents de ce pays. Deux hommes qui l’ont saigné à blanc pendant des années avant de fuir à l’étranger !.. "Je suis prêt", a déclaré mercredi 19 janvier dernier l'ancien président haïtien, Jean-Bertrand Aristide, à l'idée de revenir de son exil en Afrique du Sud. Tandis que son prédécesseur, Jean-Claude Duvalier, qui lui était hébergé en France ( !) est de retour au pays depuis dimanche. Il a sans doute cru que le chaos qui règne dans tout le pays lui permettrait de rentrer en toute impunité et de tenter de reconquérir le pouvoir. Il a été inculpé pour crimes contre l'humanité.

 

L'ancien président d'Haïti, Jean-Bertrand Aristide a réitéré mercredi son intention de rentrer au pays. Dans un communiqué, il déclare qu'il est "prêt à partir aujourd'hui, demain, n'importe quand", ajoutant que "les haïtiens n'ont cessé de réclamer [son] retour". Ce dernier serait "indispensable, pour des raisons médicales". Une maladie des yeux l'empêcherait, en effet, de passer l’hiver en Afrique du Sud, selon alterpresse, média haïtien indépendant. Des annonces qui interviennent trois jours après l'arrivée en Haïti de son prédécesseur, Jean-Claude Duvalier.

 

Quatre plaintes ont été déposées mercredi pour crimes contre l'humanité à l'égard de l'ancien dictateur, qui fait d'ailleurs l'objet d'une inculpation pour "corruption, vol, détournement de fonds et abus de pouvoir" depuis la veille. Parmi les plaignants, Michèle Montras, ancienne porte-parole du secrétaire général de l'ONU, qui a notamment été emprisonnée sous le régime de Jean-Claude Duvalier, surnommé "Bébé Doc". Elle assume pleinement son acte déclarant qu'il y a "des motifs de le juger non seulement pour des crimes économiques mais aussi pour des violations des Droits de l'homme". Les accusations portent principalement sur des actes de tortures à l'égard des opposants à la dictature, entre 1971 et 1986.

 

Haïti proscrit l'exil forcé

 

Inculpé mais pas emprisonné, Jean-Claude Duvalier est actuellement libre mais n'est pas autorisé à quitter le pays et doit prévenir les autorités haïtiennes de tout déplacement. Celles-ci voient le retour de l'ancien dictateur d'un mauvais œil. Mais, comme l'a expliqué le Premier ministre Jean-Max Bellerive, il avait le droit de revenir car la constitution proscrit l'exil forcé. Une législation qui pourrait d'ailleurs faciliter le retour de Jean-Bertrand Aristide. Ce dernier, exilé en Afrique du Sud depuis le soulèvement populaire sur la moitié ouest de l'île d'Hispaniola en 2004, attend désormais un accord entre les autorités haïtiennes et sud-africaines.

 

 

Source : lejdd.fr  20-01-2011            

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens