Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 07:00

sarkozy-et-merkel-probleme-Grece.jpg

 

 

Les marchés boursiers attendaient beaucoup de cette concertation téléphonique entre la France et l’Allemagne. Ils attendaient que les deux partenaires prennent des décisions de nature à les rassurer sur l’avenir de la Grèce. Plusieurs hypothèses avaient été évoquées avant cette conversation au sommet : le Grèce trouve à nouveau des fonds, elle assume sa faillite ou elle sort de l’Euro. C’est la première solution qui a été choisie par Nicolas Sarkozy et Angela Meckel avec l’accord du Premier Ministre grec Papandreou : la France et l'Allemagne ont pressé  la Grèce de mettre en œuvre les mesures de redressement qu'elle s'est engagée à prendre dans le cadre du nouveau plan d'aide européen adopté fin juillet. Une solution qui n’en est pas une mais qui va probablement rassurer les marchés pendant quelques jours. Il semble en effet que la Grèce soit incapable de faire ce qu’elle a promis dans des délais aussi courts. Il est sur également que le peuple grec ne pourra supporter très longtemps un tel recul dans son niveau de vie..

Cette conférence téléphonique entre Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et Georges Papandreou était très attendue par les marchés boursiers, soucieux de l'état réel de la dette grecque. Et peu doutaient de l'issue de l'entretien. Sans surprise, le président français et la chancelière allemande ont pressé mercredi 14 septembre dernier le Premier ministre grec de mettre en œuvre les mesures de redressement qu'il s'est engagé à prendre dans le cadre du nouveau plan d'aide européen adopté fin juillet. Dans un communiqué publié à l'issue des coups de téléphone, l'Allemagne et la France se sont déclarées "convaincues" que l'avenir du pays était dans la zone euro.

Les dirigeants français et allemand ont notamment fait part à leur interlocuteur "de l'importance qui s'attache à la mise en œuvre stricte et effective du programme de redressement de l'économie grecque" qui conditionne le déboursement de ces  aides. Toujours selon le communiqué, George Papandreou a exprimé "la détermination absolue de son gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre en œuvre l'ensemble des engagements souscrits." Ces assurances ont été confirmées à Athènes par le porte-parole du gouvernement grec. Tout le monde dit prendre le problème à bras le corps.

Chasser les rumeurs

"Malgré les récentes rumeurs, toutes les parties ont souligné que la Grèce continuait de faire partie de la zone euro", a indiqué Ilias Mossialos à l'issue de cette conférence téléphonique qui a duré 25 minutes. Auparavant dans la journée, la porte-parole du gouvernement français, Valérie Pécresse, avait déclaré qu'aucune autre solution que le plan de 110 milliards d'euros négocié fin juillet n'était à l'ordre du jour, même si Athènes peine à remplir les objectifs budgétaires fixés dans le cadre d'un premier plan de mai 2010.

"Aujourd'hui, nous sommes dans la mise en œuvre de l'accord", a-t-elle dit lors du compte rendu du conseil des ministres. "Il y a d'un côté l'engagement des prêteurs qui doit être concrétisé par des votes des parlements et puis l'engagement du gouvernement et du parlement grecs à mettre en œuvre toute une série de mesures de redressement", a-t-elle indiqué, ajoutant : "Nous voulons la garantie de la mise en œuvre du plan de redressement". Certains pays européens comme la Finlande exigent que la Grèce mobilise des actifs en garantie pour prix de leur participation au nouveau plan. D'autres voix, estimant la Grèce incapable de se tirer d'affaires, plaident pour une mutualisation des dettes de la zone euro, seule solution à leurs yeux pour sauver ces pays les plus faibles, alors que d'autres encore spéculent sur une sortie de la Grèce de la monnaie unique. Au vue de l'issue de la conférence téléphonique, cette option est écartée. Du moins pour le moment.

 

 

 

Source : leJDD.fr  15-09-2011

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)



Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens