Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 18:00

 

General-Motors-illustration.jpg

 

 

Le vote organisé lundi 19 juillet au soir sur le site General Motors de Strasbourg a livré son verdict : à 70%, les salariés de l'usine ont approuvé les conditions de reprise proposées par leur direction. Au nom de la sauvegarde de l'emploi, ceux-ci ont ainsi accepté un gel de leur salaire pendant deux ans,  la réduction du nombre de jours de RTT d’un tiers et l’abandon de la prime d’intéressement. Une manière pour l’employeur (américain) de bien montrer qu’il désapprouve les avantages salariaux liés à la France.

 

Les salariés de General Motors à Strasbourg ont tranché: selon les résultats finaux révélés mardi matin, 70% d'entre eux ont validé, lundi, lors d'un referendum contrôlé par huissier, le plan de sauvegarde proposé par leur direction. Un plan qui met les salariés dans une situation inédite puisqu'il induit un gel des salaires pendant deux ans, l'abandon des primes d'intéressement et du tiers des jours de RTT, mais qui promet au 1.150 personnes travaillant sur le site de poursuivre leur activité. Ce vote avait été organisé par trois des quatre syndicats de l'usine (CFDT, CFTC et FO; la CGT ayant rejeté de telles conditions). Toutefois, la CFDT (majoritaire) avait fait savoir qu'elle ne signerait l'accord final que si le "oui" dépassait les 60%. Ce qui est donc le cas.

 

Spécialisée dans la fabrication de boîtes de vitesses, l'usine devrait, promet la nouvelle direction de GM (détenue à 60% par l'Etat fédéral américain), bénéficier d'un carnet de commande étoffé jusqu'en 2014. Une garantie qui a donc convaincu la majorité des salariés. "Si on peut gagner trois ans c'est toujours ça pour la retraite", témoignait l'un d'entre eux, dans les colonnes des Dernières nouvelles d'Alsace. Pour Jean-Marc Ruhland, responsable CDFT, le choix était clair: "Où on claque la porte en disant non au projet ou le groupe s'engage à nous donner un volume additionnel de commandes et un nouveau projet pour 2014".

 

Une fois le plan validé par les salariés, le syndicaliste espère que le processus engagé ira à son terme: "GM ne s'engagera peut-être pas si un des quatre syndicats ne signe pas", a-t-il dit craindre, toujours dans les DNA. Or, la CGT, opposée depuis le départ à ce plan, pourrait rester inflexible. "Nous n'avons pas à nous comparer aux travailleurs qu'on exploite au Mexique, en Chine ou je ne sais où", avait éructé son responsable, Roland Robert. "GM Company demande aux salariés de faire un effort et de réduire l'écart avec les coûts pratiqués au Mexique", avait en effet fait savoir, de son côté, la direction du site alsacien. Grâce aux sacrifices de ses salariés, celui-ci devrait échapper aux affres d'une délocalisation.

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

            

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens