Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 07:00

 

Deauville-G8-France-26-27-mai.jpg

 

 

Le G8, qui depuis deux ans est passablement éclipsé par le G20 plus puissant et plus médiatique, s'ouvre jeudi 26 mai à Deauville, sous présidence française. Les représentants des huit nations les plus industrialisées devraient notamment prendre des engagements financiers en direction du monde arabe, afin de soutenir les transitions démocratiques en cours.

Le G8 se met à l'heure du printemps arabe. Réunis pendant deux jours à Deauville, les dirigeants des huit pays les plus industrialisés - Etats-Unis, Russie, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Canada - devraient en effet prendre des engagements forts en direction du monde arabe. Objectif : soutenir les transitions démocratiques en cours. Selon l'Elysée, la France, qui préside également le G20 cette année, a choisi de faire de Deauville "le moment fondateur" d'un nouveau "partenariat de longue durée" entre les pays arabes qui soutiennent la démocratie et le G8. Cette édition française du G8 est d'ailleurs baptisée "Un nouvel élan pour les libertés et la démocratie". Pas moins.

Cela devrait notamment se traduire par des engagements financiers. L'Egypte et la Tunisie, dont l'économie repose essentiellement sur le tourisme, secteur en difficulté ces dernières semaines, ont chiffré leurs besoins: 10 à 12 milliards pour Le Caire jusqu'à la mi-2012, et 25 milliards de dollars sur cinq ans pour Tunis. Si Paris et Berlin soulignent que Deauville ne sera pas "une conférence des donateurs", des annonces en ce sens ont déjà été faites, notamment en termes d'allègement de dette ou d'aides à l'investissement. A Londres mercredi, Barack Obama et David Cameron ont annoncé un "programme de soutien" politique et économique aux "pays qui veulent des réformes". Ils ont, tous les deux, affirmé leur soutien aux soulèvements démocratiques dans les pays arabes.

Libye et Syrie au programme

Concrètement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) devrait être mise à contribution sur les rives sud de la Méditerranée. La Banque mondiale s'apprête elle à débloquer jusqu'à six milliards de dollars pour l'Égypte et la Tunisie sous réserve, bien sûr, de la poursuite de la transition démocratique. Le président américain a de son côté dévoilé la semaine dernière un plan d'aide de plusieurs milliards de dollars.

Selon Paris, le soutien du G8 à Tunis et au Caire est censé envoyer un message aux pays où les revendications populaires se heurtent à une répression brutale. La Syrie et la Libye sont clairement visées. La situation dans ces deux pays - inefficacité des sanctions pour le premier, statu quo sur le terrain pour le second - sera donc au menu du G8. Sur ces deux dossiers chauds, Paris devrait chercher le consensus, et notamment le soutien de la Russie, très critique face à l'intervention de l'Otan en Libye et fidèle soutien du régime syrien de Bachar el-Assad. Mais la tâche s'annonce compliquée. Le Kremlin a en effet indiqué mercredi que le G8 ne devait pas "se transformer en un organe proposant des mesures de pression et des sanctions". Moscou a par ailleurs de nouveau dénoncé l'intensification des frappes de l'Otan en Libye, jugeant qu'elle constituait "un écart grossier" par rapport au mandat de l'ONU.

G8 et G20 doivent être complémentaires

Enfin, d'autres grands thèmes sont au programme de ces deux jours, comme la régulation du système économique mondial, la sûreté nucléaire - après le drame de Fukushima - ou encore le Proche-Orient. Les dirigeants du G8 ne devraient pas manquer d'évoquer la future Assemblée générale de l'ONU, en septembre, lors de laquelle les Palestiniens souhaitent demander la reconnaissance de leur Etat.

A travers ces différents sujets, le G8 entend donc se maintenir comme instance de décision majeure, alors que le G20 s'est imposé depuis deux ans comme le principal forum de concertation des principales économies mondiales. Argument en sa faveur: les huit nations qui le composent représentent encore 65% de la richesse économique mondiale et les deux tiers du commerce international.

La France, qui préside les deux instances cette année, essaiera donc de faire en sorte qu'elles coexistent et se complètent, alors que certains s'interrogent sur l'utilité du G8 et d'autres sur son manque de représentativité. "Il ne s'agit pas de dupliquer ce que fait le G20 mais de profiter de ce format où se retrouvent des puissances qui ont la même approche des dossiers, pour voir comment ils peuvent ensemble traiter les problèmes qui leurs sont communs et apporter leur contribution au règlement des dossiers globaux", précise-t-on de source proche de la présidence française. Objectif : dégager des intentions communes avant le sommet du G20 qui se tiendra à Cannes les 3 et 4 novembre prochain, et ainsi éviter que l'échec de l'édition sud-coréenne de l'an dernier ne se reproduise.

 

 

Source : leJDD.fr  26 mai 2011 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens