Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 07:00

Sarkozy-G20-agriculture.jpg

 

 

Les ministres de l'Agriculture du G20 sont réunis mercredi 22 juin et jeudi 23 à Paris, à l'initiative de la présidence française. Objectif : trouver un accord sur la volatilité des prix des produits agricoles. Un sujet auquel Nicolas Sarkozy tient beaucoup. Mais les divisions au sein des vingt économies les plus riches rendent les négociations difficiles.

 

"Ce sera difficile d'arracher un accord [tant] les divergences sont profondes". Le ministre français de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a donné le ton mardi sur Europe 1 des débats qui se déroulent mercredi et jeudi à Paris, dans le cadre d'un G20 agricole. C'est la première fois que le G20 - qui représente 85% de la production agricole mondiale - se réunit spécifiquement sur ce thème, et ce, à l'initiative de la présidence française. Paris, qui considère ce secteur comme stratégique, souhaite mettre en place une nouvelle gouvernance mondiale, passant notamment par un accord sur la volatilité des prix des produits agricoles.

La question est d'autant plus d'actualité que les prix des matières premières agricoles sont repartis à la hausse depuis plusieurs mois. La France a donc présenté un plan d'actions en cinq points dont l'objectif est de lisser cette volatilité excessive des prix pour éviter de nouvelles émeutes de la faim, comme celles qui ont eu lieu en 2007 et 2008 lorsque les prix des produits alimentaires avaient brusquement flambé.

Transparence et régulation

Mais les propositions françaises ne font pas l'unanimité. Si un consensus se dégage sur la nécessité de reprendre les investissements dans l'agriculture pour augmenter la production - et notamment dans les pays en voie de développement -, ce n'est pas le cas lorsqu'il s'agit d'évoquer la transparence des marchés agricoles. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et la FAO (organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), il faut une plus grande transparence sur l'état des stocks mondiaux, le niveau de la production des produits agricoles de base comme le blé, le maïs ou encore le riz, l'état des récoltes des grands pays producteurs et consommateurs. Le projet d'accord proposé par la France prévoit donc la mise en place d'une base de données, baptisée "Amis", acronyme en anglais pour "Système d'informations sur les marchés agricoles". Mais, la Chine et l'Inde ne sont pas favorables à livrer de telles informations, considérant que celles-ci mettent en jeu leur souveraineté nationale.

Autre sujet sensible : la régulation des marchés. La France souhaite une mise en place de règles plus strictes encadrant les transactions, telle que la limitation du nombre d'acteurs purement financiers, et des quantités minimales de matières agricoles effectivement détenues par rapport à celles échangées. Mais les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie ont déjà exprimé leur opposition, estimant que de telles mesures entraveraient le fonctionnement des marchés. De leur côté, le Brésil et l'Argentine, deux poids lourds dans le secteur agro-alimentaire, ont fait savoir qu'ils s'opposeraient à toute tentative d'imposer un contrôle des prix. Dans ce contexte difficile, la France espère tout de même convaincre. Car pour le ministère français de l'Agriculture, pas question de viser un accord a minima. "Nous préférons un échec plutôt que d'abandonner sur un point. C'est un tout cohérent qui permet de traiter l'ensemble des causes", insiste-t-on au ministère. Il faut dire que la France a fait du volet agricole l'un des principaux objectifs de sa présidence du G20.

 

 

 

Source : leJDD.fr  22-06-2011           

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens