Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 07:00

Francois-Hollande-conference-de-presse-18-septembre-2014.jpg

 

 

"Quand on est cuit, on est plus cru", disait Pierre Dac. François Hollande n’a pas convaincu lors de sa conférence de presse. Lui qui s’est tellement aventuré, depuis deux ans, dans des promesses hasardeuses se refuse maintenant à se fixer des échéances. ll a dit espérer des résultats "avant 2017" sur le front économique et social. Il annonce également que c’est la compétitivité qui est la priorité et non la baisse des déficits. Un constat d’échec ? Rien en tous cas dans tout cela de nature à remonter le moral des Français !...

Les prévisions optimistes, la croissance qui revient, l’inversion de la courbe du chômage... François Hollande n’en parle plus. Le chef de l’Etat s’est abstenu, jeudi  18 septembre à l’occasion de sa conférence de presse, de donner une échéance à son action sur le front économique et social. Il a dit espérer des résultats "avant 2017". Tout en reconnaissant implicitement que le bilan à mi-mandat est loin de répondre à ses attentes et à celles des Français. "Les résultats, ils tardent à venir. Je le sais, je le vois. Ils viennent si nous nous mobilisons tous. Le gouvernement doit faire tout ce qu’il peut. A ma place, je fais tout ce que je dois", a-t-il commenté.

François Hollande se borne ainsi à encaisser la croissance molle, la progression ininterrompue du chômage et la dégradation des comptes publics. Huit mois après avoir lancé le pacte de responsabilité, son grand projet du début d’année, il n’a aucunement dressé d’état des lieux des baisses d’impôts ni des négociations sociales sur les contreparties, qui patinent.

"Quelquefois, on sert l’avenir plus que le présent"

Pas de nouvelle mesure donc, pas de volte-face non plus. Le président de la République s’est évertué à marteler sa foi dans la politique menée en faveur de la compétitivité. En expliquant pourquoi il avait écarté les autres options : une sortie de la zone euro, davantage de rigueur, ou une augmentation des dépenses et du déficit. Trois items pour se démarquer du Front national, de l’UMP et des frondeurs.

"Quelquefois, on sert l’avenir plus que le présent", a-t-il observé. Une façon d’espérer que la future reprise économique et une baisse du chômage soit associée à ses réformes. A une date inconnue

 

Source : leJDD.fr  18-09-2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens