Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 07:00

Francois-Hollande-et-Angela-Merkel-50-ans-amitie-franco-all.jpg

 

 

Au château de Ludwigsburg en Allemagne, François Hollande et Angela Merkel ont célébré le cinquantenaire de l’amitié entre les deux pays. L’occasion, aussi, pour le président français et la chancelière allemande d’harmoniser leurs positions sur la gestion de la crise en zone euro.

Il y a 50 ans, le général de Gaulle y avait prononcé son discours à la jeunesse allemande. Réunis au même endroit, au château de Ludwigsburg dans le Sud-ouest de l’Allemagne, François Hollande et Angela Merkel ont repris le flambeau pour célébrer les noces d’or du couple franco-allemand. Au terme d’un discours prononcé en allemand, la chancelière a donné le ton, mais dans la langue de Molière : "Vive la jeunesse franco-allemande, vive la jeunesse européenne." Devant un public de politiques, de jeunes et d’habitants de Ludwigsburg, François Hollande s’est d’emblée fait l’écho de son homologue d’outre-Rhin.  "Votre rôle est de donner réalité au rêve européen et de lui donner un avenir. Vive l'amitié franco-allemande", a-t-il déclaré dans la langue de Goethe.

Surtout, les deux dirigeants ont mis l’accent sur leur appartenance à l’Union européenne. "Nous Européens, nous sommes unis pour notre bonheur", a martelé deux fois Angela Merkel, applaudie par l'assistance. La chancelière allemande a également rappelé qu'à l'époque du discours du général de Gaulle, elle avait huit ans, vivait en RDA, derrière le rideau de fer. "A l'époque, il était inimaginable de penser être ici", a-t-elle souligné.

"C'est l'Europe qui vaincra la crise"

Les deux dirigeants ont aussi souhaité capitaliser sur cet événement pour se montrer unis concernant la lutte contre la crise qui mine le Vieux continent. Et dont la principale locomotive a historiquement toujours été le tandem franco-allemand, qui pèse pas moins de 47% du fonds de secours des pays en difficulté de la zone euro. "La réponse à la crise a un seul nom : l'Europe. C'est l'Europe qui vaincra la crise", a notamment insisté François Hollande. Un déjeuner de travail était ensuite prévu, même si "aucune décision" n'est attendue de cette rencontre, avait cependant prévenu vendredi le porte-parole du gouvernement allemand.

De fait, les deux pays n'ont d'autre choix que de s'entendre s'ils veulent sauver la monnaie unique. Même si les différends persistent : si la France est soucieuse d'aller vite sur le dossier de la supervision bancaire, l'Allemagne ne partage pas le même sentiment d'urgence. François Hollande est déterminé à obtenir des "décisions" sur ces trois sujets au sommet européen des 18 et 19 octobre, afin de rétablir un minimum de confiance dans l'espoir d'obtenir un rebond salvateur de la croissance. Tandis que pour sa part, l'Allemagne prévient que la sortie de crise prendra du temps.

Le projet de fusion EADS-BAE Systems sur le gril

Autre dossier épineux au menu : le projet de fusion du groupe à dominante franco-allemande EADS avec le britannique BAE Systems. Face aux immenses enjeux stratégiques, Paris et Berlin peinent à dévoiler une position commune sur le projet à moins de trois semaines de la date butoir des discussions entre les deux géants de l'aéronautique et de la défense. Sachant que ce mariage pourrait accoucher du numéro 1 mondial du secteur, devant l'américain Boeing.

 

 

Source : leJDD.fr  22-09-2012

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens