Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 12:00

  Francois-Hollande-voeux-31-decembre-2013.jpg

 

 

Comme de coutume, le président de la République, François Hollande, a prononcé ses vœux aux Français mardi 31 décembre dernier à 20 heures. L’exercice était, cette année, encore un peu plus difficile que d’habitude : ras le bol fiscal, promesse non tenue sur le chômage, pouvoir d’achat en berne,…Son entourage avaient promis «des vœux de combat et d'avenir». Au cœur de son message ont figuré l'emploi et la volonté de convaincre du bien-fondé de la voie suivie, en dépit d'une hausse du chômage après la baisse du mois d'octobre et d'une croissance atone.

«Qu'un engagement : l'emploi», a ainsi expliqué le chef de l'Etat qui, il y a un an, avait fait le pari de parvenir, «coûte que coûte» à inverser la courbe du chômage fin 2013, faisant ainsi de cet indicateur le marqueur de son action. Il a terminé son allocution par un mot pour les six Français encore retenus en otage dans le monde, après avoir salué la libération la libération du prêtre français Georges Vandenbeusch.

Hormis dans le camp du président, les critiques ont été vives : pour Jean-Louis Borloo, président de l'UDI, comme pour le président de l'UMP Jean-François Copé, ils n'auront été que la répétition de ceux de 2012. Le PCF a accusé Hollande d'être sourd «aux difficultés des Français». Ces vœux sont «pathétiques» pour Marine Le Pen (FN).

On ne s’attendait pas à ce que le Président fasse des annonces car une conférence de presse est prévue mi-janvier et il était évident qu’il réserverait les « scoops » pour cette réunion là. Il a pourtant évoqué quelques réformes futures mais sans entrer dans les détails de leur mise en œuvre.

«Un engagement : l'emploi».

Concernant le chômage, François Hollande reconnaît que «les résultats sont forcément longs à apparaître». «Mais ils sont là», assure le chef de l'Etat ajoutant : «Et j'ai confiance dans les choix que j'ai fait pour le pays.» «En 2014, nous aurons besoin de la mobilisation de tous pour gagner cette bataille », poursuit-il. « C'est pourquoi je propose un pacte de responsabilité aux entreprises.» Ce pacte «est fondé sur un principe simple : moins de charges sur le travail, moins de contraintes sur leurs activités et, en même temps, une contrepartie : plus d'embauches et plus de dialogue social». «Nous sommes un pays d'invention, de création», remarque-t-il en faisant notamment référence à la récente greffe d'un cœur artificiel.

«Les impôts sont devenus lourds, trop lourds».

«L'Etat même du pays a justifié que je vous demande des efforts», reconnaît le chef de l'Etat. «L'année 2013 a été difficile pour beaucoup d'entre vous et pour le pays. La crise s'est révélée plus profonde que nous l'avions prévu», explique le président de la République, admettant dans la foulée : «Les impôts sont devenus lourds, trop lourds à force de s'accumuler depuis des années.»

«Les valeurs de la République».

«Je serai intransigeant face à tout manquement, face au racisme, face à l'antisémitisme, face aux discriminations», prévient Hollande dans une allusion claire à la polémique née des propos de Dieudonné. «La République, elle n'est pas négociable. Les lois ne sont pas négociables. Le modèle français n'est pas davantage négociable. Parce que c'est lui qui nous permet d'avancer, génération après génération», martèle-t-il. Selon le président de la République, «la France sera forte si elle reste solidaire», elle «sera forte si elle est intraitable dans le respect de ses règles : la sécurité, qui est la garantie de la liberté, l'indépendance de la justice - c'est l'impartialité - la laïcité - c'est la condition pour vivre ensemble». «Plus que jamais, il faut aimer la France. Rien n'est pire que le dénigrement de soi», a-t-il précisé. Il a également affirmé son opposition à «ceux qui nient les valeurs de l'Europe, qui veulent retourner dans les vieilles frontières, sortir de la zone euro». Lui veut «donner plus de force à notre union».

«Simplifier la vie de chacun.»

Hollande a annoncé «trois décisions fortes» : «réduire la dépense publique» ; «simplifier la vie de chacun d'entre vous (...) tout doit être rendu plus facile» ; «que le pays accomplisse sa transition énergétique». «Nous devons faire des économies partout où elles sont possibles», a-t-il souligné. C'est que son objectif affiché est de parvenir «à terme de baisser les impôts». «J'assumerai, moi-même, la responsabilité et le suivi de ce programme d'économies durant tout le quinquennat», a-t-il promis.

 

2013 aura été une année très difficile pour François Hollande : le affaires dont l’affaire Cahuzac, les polémiques sur les Roms et l’affaire Leonarda, les tensions dans la majorité, et la chute dans les sondages… Et pour couronner le tout, Hollande, qui aurait aimé se vanter lors de ses vœux d’avoir réussi son pari d’inverser la courbe du chômage, essuie les mauvais chiffres du mois de novembre. Le bilan du président pour l'année 2013 est pour le moins mitigé.

Alors est-il encore crédible lorsqu’il renouvelle des promesses notamment en matière d’emploi. Les Français ont-ils encore un peu de confiance à lui accorder après ce début de quinquennat chaotique ? Rien n’est moins sur. Les élections approchent, municipales et européennes. Les Français vont s’exprimer et ce sera la le vrai test pour les Socialistes au pouvoir depuis deux ans..

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre

Partager cet article

Repost0

commentaires

facon 08/01/2014 19:06

Oui c'était dur mais nous hommes sauvés avec l'inversion de l'inversion de la courbe du chômage … Le nombre de chômeurs augmente mais le chômage baisse … Les chômeurs ne seraient il pas en train de
tricher et de manipuler les chiffres en leur faveur ?
Consternant !!!

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens