Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 16:30

Francois-Hollande-a-Tombouctou-02-fevrier-2013.jpg

 

 

A Tombouctou, ville du Nord-Mali libérée cette semaine, François Hollande a affirmé que les soldats français resteraient aux côtés des forces maliennes pour terminer la reconquête du pays. "Notre objectif est de passer le relais", a toutefois assuré le président français.

Une visite pour lancer une nouvelle phase. En déplacement au Mali samedi 2 février, François Hollande a affirmé que la mission de la France dans le pays africain se poursuivait. "Depuis le 11 janvier, nous avons déjà accompli beaucoup de travail, il n'est pas encore complètement terminé", a déclaré le président français à Tombouctou, dans le Nord-Mali, ville qui était encore aux mains des islamistes il y a une semaine. "Cela va prendre encore quelques semaines, mais notre objectif est de passer le relais. Nous n'avons pas vocation à rester : nos amis africains vont pouvoir faire le travail qui était le nôtre jusque-là", a-t-il ajouté lors d'une brève intervention.

Reconquête de l’ensemble du territoire

Le chef de l'Etat a répété que les autorités maliennes avaient pour responsabilité de retrouver l'intégrité territoriale de leur pays. "Nous serons à leur côté pour, plus au Nord, finir cette opération", a-t-il expliqué, alors que les soldats sont désormais à Kidal, au nord-est. "Il n'y a pas de partie du Mali qui doit échapper au contrôle de l'autorité légitime", a-t-il encore souligné. Aux côtés de François Hollande, le président malien par intérim Dioncounda Traoré a remercié à plusieurs reprises le gouvernement et les soldats français, qui ont permis de libérer la population du nord du Mali qui a vécu "sous la barbarie et l'obscurantisme pendant des mois et des mois".

Hollande accueilli en libérateur

François Hollande a quant à lui dénoncé la "barbarie" des groupes islamistes armés qui ont multiplié les exactions pendant leur période d'occupation. Il a aussi qualifié d'"acte de destruction délibérée" la tentative d'incendier de précieux manuscrits anciens conservés à Tombouctou. "Ils veulent détruire la mémoire", a-t-il dit en visitant le centre où ils étaient conservés, où des fragments de manuscrits incendiés voisinaient au sol avec des cartons éparpillés.

Lors de sa visite dans la ville, le président a été accueilli avec ferveur par la population. "Vive la France, vive Hollande", scandaient des milliers d'habitants, rassemblés sur la place principale de la ville. Beaucoup portaient des T-shirt peints de drapeaux français et malien, tandis que Tombouctou était pavoisée de drapeaux des deux pays. François Hollande et Dioncounda Traoré se sont pris la main et l'ont levée au ciel en signe de victoire, sous les acclamations. Le président français a également visité la mosquée Djingareyber, principal lieu de culte de la ville, où il s'est entretenu avec l'imam. Juste avant de se rendre à Tombouctou, le président Hollande avait atterri à Sévaré, dans le centre du pays. Les deux chefs d'Etat doivent ensuite aller à Bamako à la mi-journée pour un déjeuner de travail et un discours en public.

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens