Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 19:00

Chomage-pole-emploi-octobre.jpg

 

 

Le Ministre du Travail Xavier Bertrand l’avait laissé entendre : les chiffres du chômage d’Octobre ne seraient pas bons.. En effet ils confirment que nous sommes loin d’être sortis de la crise. Selon les chiffres publiés par le ministère du Travail lundi 28 novembre, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a augmenté de 1,2% en octobre, pour atteindre 2,814 millions de personnes. En ajoutant les personnes exerçant une activité réduite, le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,4% au mois dernier.

L’ensemble des pays européens ayant maintenant mis en place des programmes d’austérité, plus ou moins sévères, mais qui freinent la croissance, on ne voit pas très bien comment le chômage pourrait, ne serait ce que se stabiliser..

Xavier Bertrand avait pris les devants, annonçant, dès dimanche, que les chiffres du chômage du mois d'octobre ne seraient "pas bons". Les données publiées lundi 28 novembre par le ministère du Travail confirment une nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emploi en octobre.

Dans la catégorie A - les personnes n'ayant exercé aucune activité au cours du mois - en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 34.400 (+1,2%), pour s'établir à 2,814 millions de personnes. En ajoutant les personnes exerçant une activité réduite - catégories B et C -, le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,4%, soit 17.200 personnes supplémentaires, pour atteindre 4,193 millions de personnes. En rythme annuel, la hausse pour ces trois catégories confondues s'inscrit à 5,2%. Avec les départements d'outre-mer, ce nombre s'établit à 4,459 millions de personnes. La hausse concerne principalement les personnes âgées de plus de 50 ans (+2,4% pour la catégorie A, +1,4% pour les catégories A, B, C).

Bertrand : "La crise dont on ne sort pas encore"

Après trois mois de hausse (mai, juin, juillet) et une stabilisation en août quand toute la machine économique française marche au ralenti, le nombre de demandeurs d'emploi a grimpé en flèche en septembre (+26.000 pour la catégorie sans activité). Au total, sur deux mois - septembre et octobre - il y a 60.400 demandeurs de plus. Depuis le début de l'année 2011, le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a progressé de 91.500 et ceux ayant une activité réduite de 147.500.

Dimanche, Xavier Bertrand a attribué ces mauvais chiffres à la "crise dont on ne sort pas encore et qui parfois même sur le terrain s'intensifie". "Tant que la situation économique ne s'améliorera pas, je ne vois pas comment les chiffres de l'emploi pourront réellement s'améliorer", a-t-il prévenu.

Réagissant avant la publication des chiffres officiels, François Hollande a estimé que la hausse attendue du chômage venait "sanctionner une politique", celle du "président sortant", qui ne peut "s'en exonérer par la crise". "C'est un record hélas que notre pays n'avait pas connu depuis 10 ans", a-t-il dit lors d'un point presse après avoir visité une usine de placoplâtre du groupe Saint-Gobain, peu avant la publication des chiffres du chômage d'octobre. "La crise explique une part des difficultés du pays et loin de moi l'idée de la sous-estimer. Mais (...) il y a eu (...) des décisions malencontreuses par rapport à l'emploi", a-t-il conclu.

 

 

Source : leJDD.fr  28-11-2011

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens