Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 15:00

 

Lilian-Thuram-les-bleus.jpg

 

Alors que tout le monde a pratiquement déjà oublié la débandade de bleus en Afrique du Sud et la triste mutinerie qui a fait rire la planète football tout entière, quelques infos nous montrent que l’affaire est loin d’être classée.

 

LilianThuram ne regrette rien

 

Le 2 juillet dernier l’ancien arrière de l’équipe de France avait demandé que les joueurs soient sanctionnés et en particulier leur capitaine Patrice Evra qui, selon lui, ne devait plus jamais porter le maillot de l’équipe de France. On avait cru à un coup de colère. Mais pas du tout : Lilian Thuram reste droit dans ses bottes et réclame à nouveau des sanctions contre les joueurs responsables de la situation, à commencer par le capitaine Patrice Evra. Dans les colonnes de l'Equipe, l'ancien international menace de quitter le conseil fédéral de la FFF s'il n'est pas entendu. Il réitère sa demande on ne peut plus clairement : que "les joueurs soient lourdement sanctionnés, et que Patrice Evra ne revienne plus jamais en équipe de France".

 

Le recordman français des sélections (142) a maintenu sa position, samedi 17 juillet dernier, dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. "Pourquoi regretter ? Si je dis quelque chose, c'est que je le pense sincèrement", assène l'ancien latéral droit des Bleus.

 

"Par leur geste, les joueurs ont été capables de réveiller le racisme latent dans la société. Nous sommes dans le raccourci: 'Les problèmes viennent du fait qu'il y a trop de noirs en équipe de France'. Quand vous arrivez à ce point à réveiller les mauvais côtés de la société, c'est que vous avez une responsabilité", lance un Thuram toujours aussi remonté, qui ne veut pas croire à la théorie de la "solidarité" durant la grève: "C'est évidemment une stratégie de leaders."

"Ça m'énerve qu'on parle toujours des joueurs comme s'ils étaient irresponsables. S'il n'y a pas de sanctions, je partirai. Si on repart sans sanction forte, pensez-vous qu'il y a aura une moralité dans l'histoire?"

 

 

Jean Pierre Escalette constitue une commission d’enquête

 

A une semaine de son départ, Jean-Pierre Escalettes, président démissionnaire de la Fédération française de football (FFF), va mettre en place une commission d'enquête "chargée d'établir les faits et les responsabilités dans les déroulement des événements"traversés par l'équipe de France en Afrique du Sud. La décision des joueurs de boycotter l'entraînement à Knysna, deux jours avant le match qui les opposait à l'Afrique du Sud, pourrait être lourde de conséquences.

 

Jean-Pierre Escalettes veut savoir qui a fait quoi. "J'ai pris l'initiative de constituer une commission d'enquête chargée d'établir les faits et les responsabilités dans le déroulement des événements du dimanche 20 juin à Knysna, écrit-il dans un communiqué. Elle sera composée de trois personnalités indépendantes choisies respectivement par le président de la FFF, le président de la LFP et le président de la LFA. J'ai désigné M. Laurent Davenas, avocat général près la Cour de Cassation. Frédéric Thiriez a choisi M. Jacques Riolacci, ancien président de la Commission de discipline de la LFP et Fernand Duchaussoy a désigné M. Patrick Braouezec, président de la Fondation du football."

 

Un trio qui va donc tenter de faire une place à la vérité dans l'épais paquet de nœuds tissé par les joueurs. Pas simple car ils ont tous, les uns après les autres, affirmé que le groupe était "uni" et "solidaire"au moment de sécher l'entraînement, manifestant ainsi leur mécontentement suite à l'exclusion de Nicolas Anelka pour les propos insultants qu'il aurait tenus à l'égard du sélectionneur à la mi-temps de France-Mexique (0-2). Comment vont-ils s'y prendre ? "Ces trois personnalités disposeront de toute latitude pour entendre, à leur initiative, ceux des membres de la délégation officielle, du staff et des joueurs de l'équipe de France dont le témoignage leur paraîtra indispensable", explique le futur ex-président de la "3F".

 

Sans doute croise-t-il déjà les doigts pour que la langue de certains membres de l'encadrement soient un peu mieux pendues que celle en bois de Thierry Henry, Eric Abidal ou Patrice Evra, capitaine tricolore en Afrique du Sud et, à ce titre, en première ligne pour recevoir d'éventuelles coups de règle sur les orteils. Difficile en effet d'imaginer qu'une telle commission soit mise en place sans que des sanctions soient prises ensuite. "La commission d'enquête remettra ses conclusions au Conseil fédéral. Je souhaite qu'elle puisse le faire dans la deuxième quinzaine d'août, avant le début du cycle des matches de qualification pour l'Euro 2012", précise Jean-Pierre Escalettes dans son communiqué.

 

 

Laurent Blanc aurait déjà évincé les 23 ?

 

Fin août, les Bleus auront déjà disputé une rencontre, certes amicale, en Norvège le 11 du mois. Le nouveau sélectionneur Laurent Blanc, qui ne souhaite pas être le "Père Fouettard",aura donc livré sa première copie. Si aucune sanction n'est prononcée d'ici là, avec quels éléments s'envolera-t-il à Oslo ? Selon France Football, celui que l'on surnomme le "Président"aurait dans l'idée de ne convoquer aucun des vingt-quatre joueurs - vingt-trois plus Stéphane Ruffier - présents à Knysna. Une manière de trancher et de leur faire comprendre la portée de leurs actes qui pourrait, aussi, être interprétée autrement: comme un moyen de ne rien décider. En attendant que d'autres remplissent enfin leur rôle et le fassent à sa place.

 

L’affaire de l’Afrique du Sud n’a donc pas fini de faire couler de l’encre !..

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens