Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 19:00

 

Marine-et-Jean-Marie-Le-Pen-presidents.jpg 

Les résultats sont connus depuis deux jours et ils ne constituent d’ailleurs pas une véritable surprise. Mais les règles prévues ont été respectées : ce n'est que dimanche16 janvier, dans la matinée, qu'a été officialisée l'accession de Marine Le Pen à la tête du Front National. Elle remporte l'élection interne par 67,65% des voix contre 32,25%. Son concurrent Bruno Gollnisch restera au parti. Il respectera les règles qui avaient été définies avant les élections internes. Les craintes de scissions que certains pouvaient redouter sont écartées.. Récit de l'heure où le FN a changé de tête.

   

Dix heures dimanche matin. La grande salle du palais des congrès de Tours est chauffée à blanc. Dans quelques instants sera officiellement annoncé aux adhérents du Front National le nom de leur nouveau président. Certes, en raison des fuites dans la presse, il ne s'agit que de confirmer ce qu'ils savent déjà: "Marine, Marine!" acclame le public alors que la gagnante entre dans la salle, flanquée de son père et de son concurrent malheureux, Bruno Gollnisch.

 

Il faudra pourtant passer par quelques formalités - qui n'en sont pas - avant la proclamation des résultats. Et d'abord l'élection de Jean-Marie Le Pen comme président d'honneur du parti qu'il a créé en 1972. Standing ovation des adhérents pour leur héros. Résonnant et unanime, le vote "par acclamation" fait du vieux leader frontiste un membre de droit de toutes les instances du mouvement. C'est lui qui se charge ensuite d'annoncer les résultats des élections au Comité central du FN. Au "parlement" du parti, les candidats de Marine Le Pen obtiennent 58%, ceux de Bruno Gollnisch 42%. Un score plus équilibré qu'attendu, dû sans doute à la volonté des adhérents de préserver l'unité du mouvement.

 

Gollnisch très respectueux des règles établies

 

C'est ensuite dans un silence complet, aussitôt suivi d'une explosion de hourras, que l'ex-président du Front National énonce les résultats de la compétition: Marine Le Pen obtient 67, 65% des voix, Bruno Gollnisch 32,35%. Victoire écrasante pour la fille du vieux chef, qui devrait annoncer, à 15 heures sa candidature à l'élection présidentielle. Rayonnante dans son tailleur noir, elle grimpe sur scène, salue le public et enlace son père. Avant de laisser la place à Bruno Gollnisch, qui escalade quatre à quatre les marches vers la tribune sans manquer d'embrasser les Le Pen père et fille, assis au premier rang.

 

A ceux qui s'interrogeaient sur son attitude en cas de défaite, l'ex-dauphin de Jean-Marie Le Pen a levé les ambigüités: "C'est sans arrière-pensées ni amertume que je me soumets à la volonté librement exprimée par nos membres". Se déclarant "prêt à aider" Marine Le Pen, il assure toutefois ne solliciter "aucun titre ronflant". Acceptera-t-il le poste de premier vice-président que Marine Le Pen lui a proposé? Son entourage laisse planer le doute. On devrait en savoir davantage dès dimanche après-midi, à l'annonce du nouvel organigramme du Front.

 

   

 

Source : lejdd.fr  16-01-2011         

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens