Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 16:00

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1981

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI F1 126 CK 

 

 

 

ferrari_f1_126_ck_1981_01.jpg

 

CHANGEMENT DE STRATEGIE CHEZ FERRARI

Comme Renault, Ferrari prend la décision de franchir le pas et d’abandonner le V12 à 180° de 3 litres de cylindrée pour un moteur turbocompressé de 1,5 litre. La Ferrari 312 T5 est définitivement abandonnée au profit d’une Ferrari 126 CK. Le moteur est un V6 à 120° de 1496 cc de cylindrée suralimenté par deux turbo-compresseurs KKK (pour Külnle, Kopp & Kausch) actionné par les gaz d’échappement. Le moteur développe une puissance maxi de 580 cv à 11000 t/mn.  Il peut même atteindre, très brièvement, 600 cv lorsque le pilote actionne la manette de suralimentation lors des essais de qualification par exemple.

Les essais et mise au point sont réalisés pendant l’hiver de 1980 avec le concours des deux pilotes de la Scuderia : Gilles Villeneuve et Didier Pironi qui a remplacé Jody Scheckter parti en retraite. Lancée  sur les pistes du championnat 1981 aux mains de ces deux mêmes pilotes la monoplace est très puissante mais difficile à piloter. Ce sera, notamment de la part de Gilles Villeneuve, de véritables numéros d’équilibriste pour mener la voiture vers la victoire.

Coté pilotes Williams garde ses deux vedettes Alan Jones et Carlos Reutemann mais laisse partir jacques Laffitte qui rejoint Talbot-Ligier. Brabham conserve également Nelson Piquet assisté d’Hector Rebaque. Chez McLaren on retrouve John Watson assisté de Andrea de Cesaris. Alain Prost quitte l’écurie pour rejoindre Renault où il fera équipe avec René Arnoux. La nouvelle équipe Talbot-Ligier n’a recruté que des pilotes Français : Jean-Pierre Jarrier, Jean-Pierre Jabouille, Patrick Tambay et Jacques Laffite.

Une nouveauté au niveau de la règlementation technique crée la polémique dès que s'ouvre la saison. Afin de limiter l'effet de sol des voitures, le pouvoir sportif a en effet imposé une garde au sol de six centimètres. Les deux ingénieurs les plus rusés s'empressent de contourner ce point du règlement en faisant en sorte que la voiture respecte ces six centimètres à l'arrêt, pour les contrôles techniques, mais pas en course. Si l'ambitieuse et très complexe Lotus 88 à double-châssis de Colin Chapman est immédiatement déclarée illégale, il n'en est pas de même pour la Brabham à assiette variable conçue par Gordon Murray validée par le pouvoir sportif.

Pour la première fois depuis de nombreuses années l’ouverture ne se fait pas dans l’hémisphère sud mais en Californie. La saison comporte 15 Grands Prix comme l’année précédente mais le GP d’Afrique du Sud n’est plus au programme. On voit par contre apparaitre deux nouveautés : le GP de Saint-Marin couru à Immola et le GP de Las Vegas qui remplace le GP des Etats-Unis cote Est.

A Long Beach le 15 mars, c’est la petite Arrows de Ricardo Patrese qui fait sensation aux essais où elle décroche la pole mais aussi au début de la course. Mais elle ne tiendra pas la distance et ce sont les deux Williams qui s’imposent Alan Jones devant son coéquipier Carlos Reutemann.  Nouveau doublé Williams au GP du Brésil mais avec un petit drame dans l’équipe : Reutemann refuse de céder la victoire à Alan Jones malgré les consignes de du staff Williams !..Malaise au sein de l’équipe !..

Deux semaines plus tard en Argentine Nelson Piquet met à profit l’avantage que lui procure sa monoplace à assiette variable pour remporter l’épreuve. Reutemann est deuxième et s’empare de la tête du championnat. Piquet récidive au GP de Saint-Marin à Immola démontrant que la solution Williams a plutôt des avantages. Du coup bon nombre d’écuries commencent à s’inspirer de cette solution pour s’affranchir de la règle des 6 cm de garde au sol.

ferrari_f1_126_ck_1981_02.jpg 

Au GP de Belgique on s’attend à un duel entre les deux pilotes Williams qui dorénavant sont les meilleurs ennemis. Le duel aura bien lieu mais Alan Jones part à la faute et laisse échapper son coéquipier Reutemann qui va profiter de l’abandon de Piquet pour remporter l’épreuve.

La bagarre entre Jones, Reutemann et Piquet est suspendue lors des deux GP suivant à Monaco et en Espagne. C’est Gilles Villeneuve et sa Ferrari turbo très rétive qui fait des démonstrations de virtuosité. En Espagne, en particulier, il profite d’un abandon de Jones pour s’échapper mais il doit résister à une meute de poursuivants emmenés par la Ligier de jacques Laffitte. Les cinq premiers sur la ligne d’arrivée seront en un peu plus d’une seconde !.. Mais le grand gagnant de ce printemps c’est encore Carlos Reutemann qui compte 13 points d’avance sur Alan Jones et 15 points sur Nelson Piquet.

AU GP de France les trois leaders du championnat sont battus par la Renault d’Alain Prost qui signe sa première victoire en formule 1. Il y en aura beaucoup d’autres !..A Silverstone Alain Prost manque de très peu sa deuxième victoire. Le retour en grande forme de Renault est contrarié par une casse moteur. Des Renault qui seront à nouveau dans la tête de course au GP d’Allemagne à la bagarre avec les Williams. Mais Piquet prend le meilleur sur tous ses concurrents et remporte son troisième succès de la saison. L’abandon de Reutemann lui permet de revenir à 8 points du pilote argentin. Le Championnat du Monde est vraiment relancé !..

Et il va encore se produire des rebondissements. Ligier-Matra qui a raté son début de saison s’améliore de course en course et, en Autriche, Jacques Laffite décroche enfin sa première victoire.  Renault aussi progresse très vite notamment sur ses problèmes de fiabilité qui semblent en passe d’être résolus. Alain Prost remporte deux victoires coup sur coup au GP des Pays-Bas et en Italie. Des victoires qui le ramènent en bonne place dans la course au titre : Reutemann avec 49 points n’a plus que 3 points d’avance sur Piquet  et 12 sur Prost et il ne reste que deux manches à courir..

Au Canada c’est la pluie qui va se charger de départager les candidats au titre. Piquet termine 5ème et décroche 2 points tandis que Reutemann termine hors des points. Il n’y a donc plus qu’1 point d’écart entre les deux pilotes. Prost victime d’un accrochage a du abandonner voyant ainsi s’envoler ses espoirs de titre. Un autre Français tire son épingle du jeu : jacques Laffite qui de manière héroïque à su se battre avec la pluie pour emporter l’épreuve. Il est maintenait à 6 points du leader Greutmann. C’est la course de Las Vegas qui va décider du Championnat du Monde.

Carlos Reutemann a décroché la pole position. Il s’élance donc en première ligne avec, à ses cotés, son coéquipier et meilleur ennemi Alan Jones sur lequel il ne peut évidemment pas compter. Jones s’impose dès le départ et s’envole irrésistiblement. Reutemann le laisse faire car il veut contrôler ceux qui sont derrière lui Piquet et Laffite. Mais des soucis avec sa boite de vitesses vont le ralentir et même lui faire perdre pied. Il abandonne le titre à Piquet qui termine à la cinquième place totalement épuisé avec un seul point d’avance au Championnat sur son concurrent Carlos Reutemann qui termine en huitième position.  Jacques Laffite est sixième il aura frôlé le titre..

Ferrari aura obtenu deux belles victoires grâce aux talents de Gilles Villeneuve qui termine à la septième place au Championnat du Monde des Pilotes. La voiture semble avoir de bonnes perspectives d’évolution quand elle sera moins rétive.

Principales victoires Ferrari :

GP de Monaco (Gilles Villeneuve)

GP d’Espagne  (Gilles Villeneuve)

 

Le classement final  des pilotes:

1er Nelson Piquet  Brésil   (Brabham-Ford)  50 points

2e  Carlos Reutemann  Argentine  (Williams-Ford)  49 points

3e  Alan Jones  Australie  (Williams-Ford)  46 points

Le classement des constructeurs

1er Williams-Ford  Royaume-Uni  95 points

2e  Brabham-Ford  Royaume-Uni    61 points

3e  Renault  France   54 points

 

ferrari_f1_126_ck_1981_03.jpg

 

ferrari_f1_126_ck_1981_04.jpg

 

ferrari_f1_126_ck_1981_05.jpg 

 

ferrari_f1_126_ck_1981_06.jpg

 

ferrari_f1_126_ck_1981_08.jpg

 

ferrari_f1_126_ck_1981_09.jpg

 

 

ferrari_f1_126_ck_1981_10.jpg

 

 

ferrari_f1_126_ck_1981_11.jpg

 

 

ferrari_f1_126_ck_1981_13.jpg 

 

ferrari_f1_126_ck_1981_gilles_villeneuve_14.jpg

 

 

ferrari_f1_126_ck_1982_gilles_villeneuve_1982_15.jpg

 

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Nelson PIQUETsur Brabham-Ford 

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

nelson_piquet__1986_champion_du_monde_1981.jpg

 

 

nelson_piquet__argentine_1981_champion_du_monde_1981_06.jpg   

  nelson_piquet__belgium_1981__champion_du_monde_1981_05.jpg

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : WILLIAMS-FORD 

 _______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 williams_FW07_champion_du_monde_1980_01.jpg

 

 

williams_f1_ford_cosworth_v8_fw07d_1981_11.jpg

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens