Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 11:00

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1979

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 312 T4 F1

 

 

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_01.jpg

 

VICTOIRE ECLATANTE DE LA SCUDERIA FERRARI

Les Lotus 79 ont tellement dominé la saison 1978 que la pertinence du principe des « wing cars » est maintenant évidente. Ferrari, Brabham-Alfa Romeo mais également Ligier ont réalisé, sur cette base, de nouvelles voitures.

La nouvelle monoplace préparée par Ferrari pour la saison 1979, la F1 312 T4 est très profondément transformée par rapport à sa devancière la 312 T3. L’ingénieur Mauro Forghieri a beaucoup travaillé dans la soufflerie de Pinin-Farina, le carrossier turinois fidèle allié de Ferrari. Certes, la voiture est un peu moins élégante avec ses larges pontons enserrant la coque mais elle est beaucoup plus efficace. Les jupes latérales caractérisant ces célèbres wing cars lui permettent d’utiliser pleinement l’effet de sol.

La tâche n’a pas été simple pour l’ingénieur Forghieri car l’encombrement du moteur « à plat », le  V12 à 180° est un élément bloquant pour Ferrari en comparaison des V8 Cosworth qui équipent la grande majorité des monoplaces concurrentes.. Néanmoins c’est ce moteur qui a permis à la Scuderia d’accumuler les victoires au fil des ans. Il a encore dépassé ses limites pour la saison 1979 : il développe maintenant 515 cv à 12 300 t/mn.

L’intersaison a également été assez agitée du côté des pilotes. Beaucoup de transferts ont été opérés pour des raisons diverses. Carlos Reutemann a quitté Ferrari pour Lotus où il remplace le malheureux Ronnie Peterson. C’est Jody Scheckter qui arrive chez Ferrari après avoir quitté Wolf. Il fera équipe avec le Canadien Gilles Villeneuve. La petite écurie Wolf s’est offert le champion du Monde James Hunt qui, lui, a quitté McLaren.

Ligier comme Renault aligne deux voitures avec Jean-Pierre Jabouille et René Arnoux chez Renault, Patrick Depailler et Jacques Laffitte chez Ligier. Les nouvelles Ligier JS11, qui ont abandonné leur V12 Matra pour le plus classique V8 Cosworth, ont fait forte impression lors des essais préliminaires.

La saison 1979 comporte quinze  Grands Prix. Les mêmes que l’année précédente excepté le GP de Suède qui n’a pas été remis au calendrier. L’ouverture se fait en Argentine le 21 janvier et l’impression donnée par le Ligier durant l’inter-saison va se confirmer en course. Les deux voitures occupent la première ligne et font la course en tête. Patrick Depailler ralenti par un souci électrique se clase 4ème mais son coéquipier Jacques Laffitte l’emporte. Au Brésil deux semaines plus tard les Ligier feront un doublé Lafitte-Depailler.

En Afrique du Sud, un mois plus tard, les Ligier sont moins à leur avantage. Circuit de Kyalami en altitude, piste humide, les Ferrari dominent la course. Scheckter d’abord qui semble s’envoler vers la victoire puis après un virage raté et un arrêt au stand il doit laisser passer son coéquipier Gilles Villeneuve. Au GP des Etats-Unis c’est le même Gilles Villeneuve qui mène toute la course et s’impose facilement. Il prend alors la tête du Championnat du Monde devant Jacques Laffitte.

Retour en Europe pour le GP d’Espagne. Les Ligier sont à nouveau en verve. Laffitte est en pole position mais c’est son coéquipier Depailler qui s’impose après que Laffitte ait cassé son moteur (une surchauffe du à une erreur de passage de vitesses). En Belgique ce sont à nouveau les deux Ligier qui partent en première ligne mais celui qui va animer la course est l’australien Alan Jones sur sa toute nouvelle Williams FW07, encore une « wing car » très inspirée de la Lotus 79. Jones mène pratiquement jusqu’au bout mais une défaillance technique le prive de la victoire qui revient à Jody Schekcter sur sa Ferrari devant Jacques Laffitte. Les deux hommes prennent ainsi la tête du Championnat. Mais à Monaco Ferrari et Scheckter s’imposent et le pilote de la Scuderia prend seul la tête du championnat. Ligier qui a de plus en plus de mal à résister à Ferrari va subir un coup très dur quelques jours après le GP de Monaco : Patrick Depailler se blesse gravement aux jambes dans un accident de deltaplane ; il est indisponible pour le reste de la saison. Guy Ligier tente de débaucher James Hunt mais n’y parvient pas pour une affaire de contrat, il recrute finalement le vétéran belge Jacky Ickx qui brille en sport Prototype.

Au GP de France qui se courre cette année à Dijon ce sont les Français qui vont s’illustrer. Jean-Pierre Jabouille signe la première victoire de Renault en F1 et le succès du moteur turbo deux ans après sa première apparition. Mais le GP est marqué également par le duel titanesque que se sont livrer, en fin de course, René Arnoux sur la deuxième Renault et Gilles Villeneuve sur sa Ferrari. A plusieurs reprises les voitures se frotteront mais Villeneuve parviendra à résister à la Renault.

A Silverstone ni les Ligier ni les Ferrari ne semblent dans le coup. Ce sont à nouveau les Williams qui dominent mais Jones n’a toujours pas de chance et une panne mécanique l’empêche de remporter l’épreuve qui revient à son coéquipier Clay Regazzoni. Une première victoire en GP pour l’écurie Williams et le début d’une longue série puisque lors des trois GP suivants Allemagne, Autriche et Pays-Bas, Jones s’impose mais Jody Scheckter, très régulier, est souvent très près du vainqueur. Après le GP des Pays-Bas il est en tête du Championnat devant Jacques Laffitte avec 8 points d’avance.

A Monza, les Williams sont en méforme et Ferrari signe un doublé acquis facilement :  Scheckter-Villeneuve.  Le titre ne devrait plus échapper à Jody Scheckter.

ferrari_f1_312_t4_1979_02.jpg

 

AU GP du canada, Jones prend sa revanche après avoir dominé Gilles Villeneuve qui, lui s’imposera facilement lors du dernier GP de la saison à Watkins Glen. Mais ce qui restera de cette fin de saison est l’ « affaire » Niki Lauda au GP du Canada. Frustré par une saison catastrophique au volant d’une Brabham-Alfa Romeo à la fois peu fiable et peu compétitive, le double champion du Monde annonce brutalement qu’il met fin à sa carrière au matin des premiers essais. C’est en lançant des appels à la radio du circuit automobile que Bernie Ecclestone parviendra à lui trouver un remplaçant pour la course !..

C'est une parfaite saison pour la Scuderia Ferrari. Jody Scheckter remporte le Championnat du Monde des Pilotes devant son coéquipier Gilles Villeneuve et Ferrari emporte le Championnat du Monde des Constructeurs.

Principales victoires Ferrari :

GP d’Afrique du Sud (Gilles Villeneuve)

GP des Etats-Unis Ouest  (Gilles Villeneuve)

GP de Belgique  (Jody Scheckter)

GP de Monaco (Jody Scheckter)

GP d’Italie  (Jody Scheckter)

GP des Etats-Unis Est (Gilles Villeneuve)

 

Le classement final  des pilotes:

1er Jody Scheckter  Afrique du Sud   (Ferrari)  51 points

2e  Gilles Villeneuve  Canada  (Ferrari)  47 points

3e  Alan Jones  Australie  (Williams-Ford)  40 points

Le classement des constructeurs

1er Ferrari  Italie  113 points

2e  Williams-Ford  Royaume-Uni    75 points

3e  Ligier-Ford  France   61 points

 

ferrari_f1_312_t4_1979_03.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_04.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_06.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_07-copie-1.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_10.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_11.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_12.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_08.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_13.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_17.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_18.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_19.jpg 

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Jody SCHECKTER sur Ferrari 

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

   jodie_Scheckter_champion_du_monde_1979.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_jody_scheckter__netherlands_1979_27.jpg 

 

 

    

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : FERRARI _______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

ferrari_f1_312_t4_1979_jody_scheckter___gilles_villeneuve__.jpg

 

 

ferrari_f1_312_t4_jody_scheckter__germany_1979_26.jpg 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens