Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 18:30

 

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1972

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 312 B2  F1

 

 

 

ferrari_f1_312_b2_1971_07.jpg

 

DOMINATION DES ECURIES BRITANNIQUES

L’Ecurie Ferrari a été très déçue de sa saison 1971 mais la Scuderia doit pourtant aborder 1972 avec la même Ferrari 312 B2 F1. Une autre voiture est bien en préparation mais elle n’est pas prête du tout. Et pourtant la concurrence se fait de plus en plus sévère. Même les « petites » écuries progressent très vite. Heureusement l’écurie italienne a réussi à conserver ses pilotes vedettes : le duo Jackie Ickx-Clay Regazzoni épaulé par Mario Andretti, trois hommes qui ont largement fait leurs preuves.

Pas de gros changements dans les écuries de pointe par rapport à l’année précédente. Coté voitures toutes les écuries excepté Ferrari, BRM et Matra sont motorisées par des Ford-Cosworth.

Coté pilotes, chez Tyrell ont été reconduits Jackie Stewart champion du Monde en titre, François Cevert assistés par Patrick Depailler. Lotus engage une 72D et  conserve ses deux pilotes Emerson Fittipaldi et David Walker. Brabham a également pu conserver son pilote vedette Graham Hill accompagné par l’Argentin Carlos Reutemann. Chez McLaren on retrouve le vétéran Denny Hulme accompagné de Peter Revson. BRM a réussi à débaucher Jean-Pierre Beltoise chez Matra. Celui-ci sera accompagné par Reine Wisell. Chez March les volants sont confiés à Ronnie Peterson et Niki Lauda. Quant à Matra il n’engage que Chris Amon.

La saison 1972 comporte 12 Grands Prix : ouverture le 23 janvier en Argentine, puis GP d’Afrique du Sud, GP d’Espagne, GP de Monaco, GP de Belgique, GP de France qui se déroule cette année à Charade, GP de Grande-Bretagne, GP d’Allemagne, GP d’Autriche, GP d’Italie, GP du Canada et GP des Etats-Unis.

Lors de l’ouverture à Buenos Aires la surprise va venir du pilote local Carlos Reutemann qui, pour sa première participation à une course de formule 1, décroche la pole position avec sa Brabham. Il ne parviendra pas à confirmer en course ses prouesses des essais. C’est le champion du Monde en titre, Jackie Stewart, qui s’impose assez facilement.

ferrari_f1_312_b2_1971_08.jpg

 

En Afrique du Sud c’est encore Jackie Stewart qui emmène la course qu’il semble dominer pendant un bon moment mais un ennui mécanique le contraint à abandonner. C’est alors Denny Hulme qui l’emporte sur sa McLaren. Le vétéran, comme le surnomme ses collègues, n’a pas dit encore son dernier mot. Il prend la tête du Championnat du Monde. La première des Ferrari est encore à la quatrième place..

En Espagne Stewart n’est encore pas très heureux : il fait une sortie de piste et c’est la Lotus de Fittipaldi qui l’emporte. Les Ferrari de Ickx et Regazzoni sont deuxième et troisième. Fittipaldi se rapproche de Hulme au Championnat du Monde.

Cette année c’est encore à Monaco que va se relancer le Championnat. Il pleut beaucoup et c’est la BRM de Jean-Pierre Beltoise qui parvient le mieux à s’adapter aux difficultés du circuit. Le français domine toute la course et l’emporte devant Jacky Ickx et Emerson Fittipladi. Beltoise signe sa première victoire en GP mais c’est Fittipladi qui fait la meilleure affaire en prenant la tête du championnat.

Le GP de Belgique se courre sans Jackie Stewart malade. Fittipaldi en profite : il remporte sa deuxième victoire de la saison et s’envole au championnat du Monde. On se prépare donc à un duel entre Fittipaldi et Stewart et effectivement les deux pilotes vont survoler la fin de saison. Au GP de France, Matra tente un moment de briller mais la Tyrell de Stewart le conduit à la victoire devant Fittipaldi. En Grande Bretagne deux semaines plus tard c’est Fittipaldi qui passe la ligne en premier, devant Stewart.

Les Ferrari n’ont pas été souvent à la fête depuis le début de la saison mais le circuit du Nürburgring leur réussit souvent depuis quelques années. En effet Jacky Ickx et Clay Regazzoni signent un doublé dans une course où Fittipaldi a du abandonner sans que son rival Stewart puisse en profiter puisqu’il fait une sortie de piste. Au terme de cette épreuve, Fittipaldi a 16 points d’avance sur Stewart. Il reste quatre manches donc tout est encore possible.

En Autriche Stewart part très fort, trop fort sans doute, car il doit lever le pied et il ne peut empêcher la victoire de Fittipaldi qui prend maintenant une sérieuse option pour le titre mondial. Un titre qu’il enlève haut la main lors du GP suivant à Monza où le brésilien signe sa cinquième victoire de la saison. Stewart contraint à l’abandon sur une panne d’embrayage voit ses espoirs s’envoler. Il remportera, pour l’honneur, les deux derniers GP de la saison au Canada et aux Etats-Unis. Ces deux victoires supplémentaires lui permettront de terminer deuxième du Championnat du Monde des pilotes et classera Tyrell-Ford également deuxième dans le championnat des constructeurs. Un Championnat dans lequel Ferrari ne prend que la quatrième place.

 

Principales victoires Ferrari :

GP d’Allemagne (Jacky Ickx)

 

Le classement final  des pilotes:

1er Emerson Fittipaldi  Brésil   (Lotus-Ford)  61 points

2e Jackie Stewart Royaume-Uni  (Tyrell-Ford) 45 points

3e Denny Hulme  nouvelle Zélande (McLaren-Ford)   39 points

Le classement des constructeurs

1er Lotus-Ford    Royaume-Uni  61 points

2e  Tyrell-Ford  Royaume-Uni  51 points

3e  McLaren-Ford  Royaume-Uni  47 points

ferrari_f1_312_b2_1971_14.jpg

 

 

ferrari_f1_312_b2_1971_15.jpg

 

 

ferrari_f1_312_b2_1971_16.jpg

 

 

ferrari_f1_312_b2_1971_17.jpg

 

 

ferrari_f1_312_b2_1971_18.jpg

 

 

ferrari_f1_312_b2_1972_01.jpg

 

 

ferrari_f1_312_b2_1972_05.jpg

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Emerson FITTIPALDI sur Lotus-Ford 

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

emerson_fitipaldi_champion_monde_1972-jpg

 

 

 

emerson_fittipaldi_champion_du_monde_1972__colin_chapman__1.jpg  

 

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : LOTUS-FORD (72 D)  _______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 lotus_72D_emerson_fittipaldi___champion_du_monde_1972_03.jpg

 

 

lotus_72D_emerson_fittipaldi__great_britain_1972_02.jpg 

  

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens