Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 19:00

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1969

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 312/69 F1

 

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_01.jpg

 

CARTON PLEIN POUR FORD-COSWORTH

Le principal événement de l’intersaison concerne les motorisations.  Après Lotus, McLaren et Matra, une quatrième équipe, Brabham, se tourne vers le moteur Ford-Cosworth et lâche le moteur Repco après la calamiteuse saison 1968. La course à la puissance et donc à la vitesse se poursuit et l’on voit pousser sur les carrosseries des moustaches à l’avant et des ailerons à l’arrière afin de stabiliser les voitures.

Ferrari suit la tendance. Son moteur 12 cylindres en V de 2989 cc de cylindrée a été poussé jusqu’à 436 cv de puissance maxi à 11000 t/mn. La voiture fait maintenant 530 kg. Jacky Ickx, auteur de la seule victoire la saison précédente, est parti chez Brabham. Ferrari aura un nouveau duo de pilotes Chris Amon-Pedro Rodriguez. Encore une année de transition pour la Scuderia qui se sait à peine au niveau de ses concurrents directs mais qui prépare une voiture pour la saison prochaine.

Matra qui a fait des débuts très prometteurs en 1968 a décidé de changer sa stratégie pour 1969. L'équipe « Matra-V12 Matra » est mise en sommeil en raison des difficultés de mise au point du moteur. Tous les efforts ont été concentrés sur la branche britannique, « Matra International », dirigée par Ken Tyrrell et qui utilise le V8 Cosworth. L’équipe est passée bien proche de l'exploit l'année précédente et elle a beaucoup d’ambitions pour cette nouvelle saison. Jackie Stewart est accompagné par Jean-Pierre Beltoise.

Championne du monde en titre, Lotus reste fidèle au modèle 49 décliné en évolution B. Pour épauler Graham Hill, c’est le rapide autrichien Jochen Rindt qui a té recruté.

La vingtième édition du championnat du monde de Formule 1 comprend 11 manches. Ouverture de la saison en Afrique du Sud le 1er mars puis GP ; d’Espagne début mai avant d'enchainer Monaco, Pays-Bas, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Canada, Etats-Unis, Mexique.

En Afrique du Sud lors de la première épreuve Jackie Stewart donne une leçon à tous ses adversaires. Il remporte la victoire haut la main. Même résultat au GP d’Espagne mais dans des circonstances très différentes. Les deux Lotus, sur une rupture de leurs ailerons, font une sortie de piste à haute vitesse. Jochen Rindt est blessé au visage et l’accident qui aurait pu être encore plus dramatique va entrainer des conséquences sur le règlement technique : les ailerons seront montés sur biellettes et réglables en inclinaison seulement. Par ailleurs les écuries vont généraliser le port du casque intégral pour les pilotes.

A Monaco nouveau changement dans la règlementation : les ailerons hauts, accrochés à la suspension, sont interdits sans préavis. Graham Hill remporte la victoire après l’abandon de Stewart. Si bien que les deux pilotes se rapprochent au championnat.

De retour à la compétition pour le GP des Pays-Bas, Rindt domine toute la course devant son coéquipier Graham Hill. Mais les deux Lotus vont devoir abandonner sur casse mécanique et, à leur grand regret, laisser filer une nouvelle fois Jackie Stewart vers la victoire. En France c’est à nouveau Jackie Stewart qui fait la course et, cette fois-ci, c’est bien son talent et les qualités de la voiture qui le conduisent à la victoire devant son coéquipier Beltoise. A Silverstone, grosse bagarre avec le fougueux Jochen Rindt mais c’est encore Stewart qui sort vainqueur empochant sa cinquième victoire en six manches. Il possède alors, à mi saison, 28 points d’avance sur son plus proche concurrent Bruce McLaren.

ferrari_f1_312-69_1969_02.jpg

 

Au Nürburgring en Allemagne Jackie Stewart est bien prêt de poursuivre sa série de victoires mais des ennuis de transmission l’oblige à laisser partir Jacky Ickx. Il terminera deuxième. Un mois plus tard en Italie, nouvelle bagarre entre Stewart et Rindt. Cette fois c’est Stewart qui l’emporte et qui devient Champion du Monde des Pilotes pour la première fois alors qu’il reste encore trois manches à courir.

Les bagarres vont donc avoir pour objet les deux autres places sur le podium. Au Canada Jacky Ickx triomphe assez facilement et prend une sérieuse option pour la deuxième place du championnat. Au GP des Etats-Unis c’est Jochen Rindt qui remporte une victoire bien méritée compte tenu des performances qu’il a réalisées pendant toute la saison. Une première victoire en Formule 1 pour l’Autrichien et une victoire qui tombe à pic puisque, ce même jour, son coéquipier Graham Hill est victime d’un grave accident qui signifie, pour lui,  la fin de la saison.

La dernière manche à Mexico est remportée par Denny Hulme mais le classement n’a plus guère d’influence sur le podium final.

Le bilan de la saison 1969 est parfaitement clair : 11 Grands Prix, 11 victoires pour le moteur Ford-Cosworth. Les 10 premiers du Championnat du Monde des constructeurs sont motorisés par le moteur Ford-Cosworth. La Scuderia Ferrari, et quelques autres d’ailleurs, vont devoir revoir leur stratégie s’ils veulent se maintenir dans la compétition avec quelques chances de victoires.

Principales victoires Ferrari :

Rien !..

 

Le classement final  des pilotes:

1er Jackie Stewart  Royaume-Uni  (Matra-Ford)  63 points

2e  Jacky Ickx  Belgique (Brabham-Ford)  37 points

3e  Bruce McLaren  Nouvelle-Zélande (McLaren-Ford)   26 points

Le classement  des constructeurs

1er Matra-Ford  France   66 points

2e Brabham-Ford  Royaume-Uni   49 points

3e Lotus-Ford  Royaume Uni   47 points

ferrari_f1_312-69_1969_03.jpg 

ferrari_f1_312-69_1969_04.jpg

 

ferrari_f1_312-69_1969_05.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_06.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_07.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_08.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_09-copie-1.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_11.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_12.jpg 

 

ferrari_f1_312-69_1969_13.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_14.jpg

 

 

ferrari_f1_312-69_1969_16.jpg 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Jackie STEWART sur Matra-Ford 

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

     Jackie-Stewart-mata-champion-du-monde-1969_03.jpg

   

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : MATRA-FORD (MS80) 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

  

matra_ms80_cosworth_1969_champion-du-monde_construteurs_03.jpg

 

 

matra_ms80_cosworth_1969_champion-du-monde_construteurs_196.jpg 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens