Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 11:00

 

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1967

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 312/67 F1

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_01.jpg

 

ENCORE UNE ANNE NOIRE POUR FERRARI

Le principal événement de ce début de saison 1967 est l’arrivée dans le circuit F1 du motoriste anglais Cosworth qui, avec le soutien financier de Ford, a développé un huit cylindres en V de 3 litres. Le nouveau V8 va équiper, en exclusivité, la Lotus 49. Le huit cylindre en V fait rapidement la preuve de son efficacité. C’est le début d’une longue domination de la part du motoriste qui remportera douze titres en seize ans. L’avènement du turbo au début des années 1980 mettra un terme à ce règne.

La saison comporte onze Grands Prix : le GP d’Afrique du Sud revient en ouverture le 3 Janvier et, aux épreuves habituelles, s’ajoute un GP du Canada. Le règlement sportif évolue légèrement : seuls les cinq meilleurs résultats de six premières manches et les quatre meilleurs résultats des cinq dernières manches sont retenus pour le calcul des points du championnat.

Ferrari aborde cette nouvelle saison en ayant tiré les leçons de la précédente, peu glorieuse pour la Scuderia. La voiture Ferrari 312/67 F1 est considérablement allégée, 548 kg contre les 600 kg de l’année dernière et le moteur gagne en puissance. Le V12 à 60° dispose maintenant de trois soupapes par cylindre et développe une puissance maxi de 390 cv à 10 000 t/mn. Lorenzo Bandini reste le premier pilote assisté de Chris Amon.

Lotus et sa nouvelle Lotus 49 arrive en favori dès la troisième manche, aux Pays-Bas,avec son nouveau moteur Ford-Cosworth. D’autant que le sponsor Ford a exigé des pilotes de talent. La star Jim Clark est donc rejoint par l’autre vedette des circuits Graham Hill qui retrouve Lotus huit ans après en être parti  en claquant la porte pour BRM. Cela ne fait pas l’affaire de BRM qui traine toujours son moteur H16 de l’année dernière qui pourtant n’a pas fait merveille. Privé de Graham Hill,  qui était le premier pilote depuis 1960, l’écurie conserve le jeune Jackie Stewart qui sera épaulé par Mike Spence.

Pour contrer les nouvelles Lotus, Brabham, qui a remporté les deux titres l’an dernier, reste fidèle à sa politique : pas d’innovation pour le plaisir, efficacité avant tout. Ainsi les voitures sont toujours construites sur la base d’un châssis tubulaire alors que tous les concurrents sont à la monocoque depuis plusieurs années. Le moteur est issu de Repco et le duo de pilotes est solide : Jack Brabham et Denny Hulme.

L’écurie Cooper-Maserati a perdu John Surtees passé chez Honda. Le jeune et prometteur autrichien Jochen Rindt sera secondé par le Mexicain Pedro Rodiguez.

La saison s’ouvre sur le circuit de Kyalami en Afrique du Sud avec une victoire surprise de Pedro Rodiguez sur sa Cooper-Maserati qui ne partait pourtant pas favorite de cette épreuve. Il faudra ensuite attendre cinq mois pour que l’armada de la F1 se retrouve à Monaco où débutent les Ferrari qui n’avaient pas fait le voyage en Afrique du Sud. On attend une belle bagarre entre les Ferrari et les Brabham et elle va bien avoir lieu. Bandini rate son départ et est obligé de mener une course folle derrière la Brabham de Hulme. Il parvient presque à la rejoindre mais, épuisé, il part à la faute. Après avoir heurté les barrières de sécurité la voiture de Bandini s’enflamme et le pilote ne survivra pas à ses brulures. Un coup très dur pour Ferrari qui n’a décidément pas de chance avec ses champions !..

ferrari_f1_312-67_1967_03.jpg

 

Au GP des Pays-Bas c’est l’entrée en piste officielle de la nouvelle Lotus 49 et de son V8 Ford-Cosworth. Lotus qui a utilisé ses « vielles » voitures pour les deux premiers GP est bien décidé à en découdre. Le coup est réussi puisque Jim Clark remporte l’épreuve et que Denny Hulme, troisième, conforte sa première place au Championnat du Monde.

Au GP de Belgique on attend à nouveau les Lotus mais, mal de jeunesse, elles vont avoir des ennuis mécanique. La fiabilité n’est pas encore là !.. Ce sera le sort également réservé à Brabham. Du coup c’est la petite écurie Eagle-Weslake qui triomphe avec son pilote Dan Gurney. Un an après Brabham, c’’est la deuxième fois qu’un « pilote-constructeur » remporte une épreuve du championnat du monde.

Bien que la Lotus 49 soit incontestablement la plus rapide cette année c’est l’écurie Brabham qui engrange les points. Au GP de France, qui se déroule cette saison au Mans, c’est Jack Brabham qui l’emporte. Jim Clark prend sa revanche lors de la manche suivante en Grande-Bretagne mais le duo Hulme-Brabham remporte deux victoires consécutives au GP d’Allemagne et au GP du Canada.  Le championnat du Monde des pilotes va se jouer entre les deux coéquipiers Hulme et Brabham. A trois manches de la fin c’est Hulme qui est en tête avec 9 points d’avance. Une situation pour le moins délicate d’autant qu’il a déjà annoncé son départ de l’équipe pour la saison prochaine.

En Italie Jack Brabham attaque. Il sait qu’il peut encore gagner sur son coéquipier. Denny Hulme contraint à l’abandon laisse la porte ouverte à Clark mais celui-ci se fait souffler la première place par John Surtees sur sa Honda.

Aux Etats-Unis c’est Jim Clark qui l’emporte mais Denny Hulme reprend deux points à Jack Brabham.  Celui-ci n’a plus qu’une chance de remporter le titre de Champion du Monde c’est da gagner à Mexico en espérant que Denny Hulme ne soit pas dans les quatre premiers. Mais la situation ne se présentera pas comme cela. Jim Clark et sa Lotus 49 écrase la course qu’il gagne devant jack Brabham. Denny Hulme est troisième : il a remporté le championnat du Monde des Pilotes.

Une année noire pour la Scuderia Ferrari qui porte le deuil de son meilleur pilote et qui n’a pas su trouver les ressources techniques pour rivaliser avec les plus forts qui sont encore Lotus et Brabham.

Principales victoires Ferrari :

Rien

 

Le classement final  des pilotes:

1er Denny Hulme Nouvelle-Zélande  (Brabham-Repco)  51 points

2e Jack Brabham  Australie  (Brabham-Repco)  46 points

3e Jim Clark   Royaume-Uni (Lotus-Ford)   41 points

Le classement constructeurs

1er Brabham-Repco   Royaume-Uni  63 points

2e Lotus-Ford  Royaume-Uni  44 points

3e Cooper-Maserati  Royaume-Uni  28 points

ferrari_f1_312-67_1967_02.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_04-copie-1.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_05.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_07.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_09-copie-1.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_11.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_12.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_14.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_15.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_17.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_20.jpg

 

 

ferrari_f1_312-67_1967_21.jpg

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Denny HULME sur Brabham-Repco

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

    

denny-Hulme_champion-du-monde-1967-03.jpg   

 

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : BRABHAM-REPCO  (BT20) 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

brabham-repco_bt20_champion-du-monde_1966.jpg 

 

brabham_repco_bt20_champion-du-monde-1966_02.jpg 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens