Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 11:00

 

Depuis que l’automobile existe c'est-à-dire quelques années avant 1900, les courses automobiles ont été organisées, sur routes ou sur circuits. L'histoire de la « Formule 1 » est plus récente. Elle trouve son origine dans les courses automobiles disputées en Europe dans les années 1920 et 1930. En 1946, la Commission sportive internationale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) parvient à une uniformisation des règles qui aboutira finalement à la création de la « Formule de Course Internationale n°1 », pour indiquer la qualité optimale, que l’on baptisera, plus communément « Formule 1 ». Un championnat du monde de Formule 1 est créé en 1950 puis une coupe des constructeurs en 1958 (qui devient le Championnat du monde des constructeurs à partir de 1982).

 Ferrari va être un des grands acteurs de ce championnat auquel il va participer avec une grande régularité. C’est également la marque qui va tourner les plus belles pages de cette compétition mythique pour laquelle les constructeurs et les pilotes se surpassent pour tendre vers la perfection.

Alors que la saison 2013 va bientôt commencer les statistiques de FERRARI montrent bien l’implication de la marque italienne dans le championnat de « Formule 1 »

·         Participation à 851 « Grands Prix » en 63 saisons

·         219 victoires en Grands Prix et 668 podiums

·         16 titres de champion du Monde des Constructeurs

·         15 titres de Champion du Monde des pilotes

·         69 modèles de voitures

·         107 pilotes dont souvent les plus prestigieux du moment

·         97 066 tours de circuit parcourus dont 13542 en tête de la course

 

 

1968

  VOITURES DE LA SCUDERIA : FERRARI 312/68 F1

 

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_01.jpg

 

LOTUS TOUJOURS ET SUPREMATIE DES MOTEURS FORD-COSWORTH

Pour la première fois depuis la création du Championnat du Monde, la commission sportive de la FIA autorise les écuries à faire appel à des sponsors « extra-sportifs ». Les "cigarettiers" vont aussitôt se porter candidats et apporter un financement qui sera le bienvenu !..

La Scuderia Ferrari, très éprouvée la saison dernière, va faire appel à de jeunes pilotes prometteurs. A côté de Chris Amon elle recrute le champion de Formule 2 Jacky Ickx. La Ferrari 312/68 F1, extrapolée de celle de l’année précédente, a tout de même été sérieusement remaniée. Le poids de la voiture est à la limite du poids autorisé : 507 kg. Le moteur V12 a maintenant 4 soupapes par cylindre et développe une puissance maxi de 410 cv à 11 000 t/mn. La course aux chevaux est maintenant engagée. Elle ne s’arrêtera quasiment plus !.. Le nombre de cv par kilog qui était de 0,46 en 1967 est passé à 0,60 l’année suivante pour arriver à 0,71 cette année !..

Les grandes favorites de cette nouvelle saison sont, bien évidemment, les Lotus 49 équipées de leur moteur Ford-Cosworth. Elles étaient déjà les plus rapides l’année dernière et le temps leur a permis de gagner en fiabilité. Côté Pilotes, Lotus conserve ses deux champions Jim Clark et Graham Hill. Par contre l’écurie perd l’exclusivité accordée par Ford pour un an seulement. C'est-à-dire que Ford, avec son moteur Cosworth, va équiper d’autres concurrents : McLaren avec comme pilotes Bruce McLaren et Denny Hulme le champion du monde qui a rejoint son compatriote, et une écurie nouvelle venue sur le plateau : Matra.

L’arrivée de Matra est la grande nouveauté de l’année. L’écurie française fait une entrée en force avec d’un coté « Matra Sport » qui engage une voiture équipée d’un V12 et deux pilotes français : Jean-Pierre Beltoise et Henri Pescarolo. De l’autre « Matra International », qui est en fait l’équipe britannique dirigée par Ken Tyrell, qui engage, elle, une Matra à moteur Ford-Coswoth pour Jackie Stewart. 

Brabham reste fidèle aux solutions qui ont fait leur preuve, même si elles ne sont pas « modernes », telles le châssis tubulaire et le moteur Repco. Jack Brabham continue à piloter et, pour compenser le départ de Denny Hulme, l’équipe a embauché le bouillant mais talentueux Jochen Rindt.

BRM abandonne le moteur H16 qui faisait un peu bricolage au profit d’un V12 classique. Mais l’écurie n’est pas parvenue à retenir Jackie Stewart parti chez Matra. C’est donc le Mexicain Pedro Rodriguez qui va épauler Mike Spence.

La saison 1968 comporte 12 Grands Prix : un record !.. L’ouverture se fait le jour de l’An en Afrique du sud puis se poursuit en mai avec le GP d’Espagne qui a été ajouté au calendrier, le GP de Monaco, puis GP de Belgique, Pays-Bas, France qui revient à Rouen. Suivent les GP de Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Canada, Etats-Unis, Mexique.

A Kyalami en Afrique du Sud tout se passe comme si la saison précédente n’était toujours pas terminée. Les Lotus dominent la course et Jim Clark l’emporte devant son coéquipier Graham Hill. C’est la 25 ème victoire en Grand Prix pour le double champion du Monde qui bat ainsi le record détenu, depuis 1957, par Juan Manuel Fangio. Ce sera malheureusement sa dernière victoire puisque Jim Clark se tue, le 7 avril suivant, au cours d’une course de F2 à Hockenheim. Quelques semaines plus tard c’est le pilote BRM Mike Spence qui trouvera la mort au cours des essais des 500 Miles d’Indianapolis. La Formule 1 est décidément un sport bien dangereux..

ferrari_f1_312-68_1968_03.jpg

Le championnat reprend tout de même en Espagne cinq mois plus tard. Jackie Stewart, blessé au poignet a du laisser le volant de la Matra-Ford à Jean-Pierre Beltoise. Le Français fait une belle démonstration des possibilités de la voiture mais c’est finalement Graham Hill qui s’impose prenant la tête du championnat. A Monaco quinze jours plus tard c’est à nouveau la Lotus-Ford de Graham Hill  qui l’emporte.

Au GP de Belgique Bruce McLaren, un peu chanceux, parvient à conduire sa propre voiture à la victoire. Après Brabham et Gurney c’est le troisième « pilote-constructeur » à remporter une manche du championnat du monde au volant d’une voiture de sa conception.

Au Pays-Bas le vent tourne et l’équipe Matra, que l’on retrouve toujours aux avants postes depuis le début de la saison, va enfin accéder au podium. La Matra-Ford de Jackie Stewart remporte la victoire, devant la Matra V12 de Jean-Pierre Beltoise.

A Rouen, au GP de France, qui se déroule sous la pluie, Jacky Ickx remporte sa première victoire et permet à Ferrari de renouer avec le succès après deux années calamiteuses. Mais la Formule 1 est encore une fois en deuil puisque le pilote français Jo Schlesser se tue au volant de la nouvelle Honda V8.

En Grande-Bretagne les deux Lotus officielles sont contraintes d’abandonner mais Lotus triomphe tout de même grâce à une écurie privée et au pilote Jo Siffert. Graham Hill reste en tête du championnat talonné par Jacky Ickx qui n’a pas dit son dernier mot. Le toboggan du Nurburgring en Allemagne promet une belle empoignade mais, dans le brouillard, Jackie Stewart fait une démonstration et passe la ligne d’arrivée avec près de 4 minutes d’avance sur le deuxième : Graham Hill. Celui-ci conserve la tête du championnat.

A Monza, en Italie, Hill et Stewart sont rapidement contraints à l’abandon et c’est Denny Hulme, que l’on avait un peu oublié, qui remporte sa première victoire de la saison. Jacky Ickx, troisième, revient à trois points du leader Graham Hill. Au Canada, la lutte pour le titre va s’intensifier. Denny Hulme signe sa deuxième victoire consécutive. Trois pilotes auraient pu prétendre à la première place : Graham Hill, jacky Ickx et Denny Hulme. Ickx est victime d’une fracture de la jambe et ses espoirs s’envolent…

Ce sont les deux derniers GP qui vont donc départager les concurrents. Aux Etats-Unis Stewart s’impose devant Hill et Hulme abandonne. Hill reprend alors la tête du championnat avec 3 points d’avance sur Stewart et 6 sur Hulme. Rien n’est encore joué avant la dernière manche au Mexique. A Mexico la bagarre est rapidement déclenchée mais également rapidement réglée pour Hulme qui doit abandonner. Graham Hill s’impose sur Jackie Stewart et décroche son deuxième titre de Champion du Monde.

Principales victoires Ferrari :

GP de France (Jacky Ickx)

 

Le classement final  des pilotes:

1er Graham Hill  Royaume-Uni  (Lotus-Ford)  48 points

2e Jackie Stewart  Royaume-Uni  (Matra-Ford)  36 points

3e Denny Hulme  Nouvelle-Zélande (McLaren-Ford)   33 points

Le classement constructeurs

1er Lotus-Ford    Royaume-Uni  62 points

2e McLaren-Ford  Nouvelle-Zélande  49 points

3e Matra-Ford  France   45 points

 ferrari_f1_312-68_1968_04.jpg

 ferrari_f1_312-68_1968_05.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_06.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_07.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_08.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_09.jpg 

 

ferrari_f1_312-68_1968_10.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_11.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_16.jpg 

 

ferrari_f1_312-68_1968_17.jpg

 

 

ferrari_f1_312-68_1968_18.jpg

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Pilotes : Graham HILL sur Lotus-Ford 

 ______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

     graham-hill-champion-du-monde-1962-sur-BRM.jpg

   

  graham_hill__netherlands_1968__01.jpg

 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________

Champion du Monde des Constructeurs : LOTUS-FORD (49B) 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

 

  lotus-ford-49.jpg

 

 

lotus-ford-49_02.jpg 

 

 

 

 

 

Je recommande à tous les passionnés de l'automobile et de son histoire les remarquables sites (en anglais) cités ci-dessous. Ils présentent, outre des commentaires et données techniques très complètes, de magnifiques photos sur la production automobile mondiale

ultimatecarpage.com

supercar.net

f1-history.deviantart.com

mais il y a aussi un site en Hongrois sur lequel il faut se contenter de regarder les photos :

autogaleria.hu

 

Vous pouvez retrouver d'autres véhicules,  tout aussi exceptionnels,  dans la rubrique "VOITURES DE   LEGENDE" de ce blog  ou en vous inscrivant à la Newsletter (voir ci-contre)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens