Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 11:00

Sarkozy-Merkel-Berlusconi.jpg

 

 

Nicolas Sarkozy, Angela Merkel, Silvio Berlusconi, José Luis Zapatero… les chefs d’Etats européens se sont successivement entretenus vendredi 5 août par téléphone pour parler de la situation de crise de la zone euro. Le plongeon de tous les marchés mondiaux, la situation catastrophique du CAC40 font craindre un affolement des investisseurs. Les chefs d’Etats  plaident tous pour une mise en œuvre rapide des décisions du sommet de Bruxelles du 21 juillet. Paris et Rome ont décidé de convoquer un G7 finance anticipé  

Après le plongeon des marchés mondiaux, les chefs d’Etats européens sont sur le qui-vive. Vendredi 5 août, Nicolas Sarkozy s'est entretenu de la situation économique avec la chancelière allemande Angela Merkel, les chefs de gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero et italien Silvio Berlusconi. Dans la soirée, le locataire de l'Elysée doit aussi avoir une discussion à ce sujet avec Barack Obama, tout comme Angela Merkel.

Berlin, Paris, Rome et Londres veulent une mise en œuvre rapide des décisions du sommet de Bruxelles du 21 juillet sur la crise et la zone euro, a indiqué vendredi un porte-parole de la chancellerie à Berlin. L'accord conclu le 21 juillet à Bruxelles pour sauver la Grèce et assurer la survie de la monnaie unique comporte plusieurs mesures pour alléger la dette d'Athènes et des nouveaux outils pour le Fonds de secours de l'Union monétaire.

Un G7 finance anticipé

En début de soirée, Silvio Berlusconi a affirmé que Paris et Rome avaient décidé d'un commun accord de convoquer un G7 finance anticipé. "La situation est très difficile et elle réclame des interventions coordonnées. Il faut reconnaître que le monde est entré dans une crise financière globale qui concerne tous les pays", a estimé Silvio Berlusconi, lors d'une conférence de presse à Rome.

Lors du sommet de Bruxelles, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel avaient également annoncé, sans dévoiler de détails, vouloir faire d'ici fin août, début septembre, des propositions pour améliorer la gouvernance de la zone euro, de plus en plus mise à mal par la crise de la dette.

 

 

Source : leJDD.fr  05-08-2011

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Xav 06/08/2011 22:55


Tout à fait.
Je crois que nous continuerons à nous enfoncer tant qu'il n'y aura pas de gouvernement économique pour toute la zone euro. Or, ce n'est pas à l'ordre du jour dans la mesure où c'est synonyme pour
tous les dirigeants des états membres de perte de souveraineté ; premier point.

En deuxième point, je partage aussi votre point de vue sur la nécessité de payer la facture et j'ajoute qu'il est urgent de le faire pour éviter l'effet de spirale. Au niveau des français, cela
passe par une révolution des mentalités, un électrochoc et cela semble peu envisageable. Peu de gens sont en mesure réaliser cette idée individuellement, tellement l'idée, l'image de l’État est
fausse dans leur esprit. Alors ne parlons même pas de l'opinion de la "masse" !
Alors, je me demande finalement si les leviers ne sont pas sciemment actionnés pour que le règlement des dettes souveraines soit obligatoirement, forcément, effectué par un effet mécanique de
crise. Dès lors, beaucoup de scénarios sont envisageables, y compris les pires... oui, en effet, il y a vraiment lieu d'être inquiet.


facon 06/08/2011 19:44


Comme je viens de l’écrire sur mon blog la dégradation de la note de solvabilité américaine décidée par une agence de notation ne va rien arranger.

Il va bien falloir payer la facture de nos excès car, sauf miracle, l’endettement phénoménal des pays occidentaux, source de toutes ces vicissitudes, ne va pas disparaître par magie. Il y a trois
semaines j’avais pronostiqué une chute des places boursières, nous la vivons. Un rebond technique de courte durée est à prévoir, mais la rechute sera inévitable.

L’euro n’est pas sauvé par les difficultés du dollar car la FED n’hésitera pas à servir ses intérêts au détriment de l’économie mondiale. Si l’Italie et l’Espagne restent dans la zone de
turbulence, l’Euro va avoir beaucoup de mal à survivre, sauf à revoir les traités de stabilité inapplicables. Ceci étant, le sauvetage ne sera que de courte durée car les fondamentaux resteront
dégradés.

Notons enfin que «l’intervention déterminée» de la BCE s’est révélée inopérante ce qui en dit long sur la crédibilité de l’Europe …

Il y a donc lieu d’être très inquiets.


Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens