Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 15:00

Jean-Pierre-Raffarin-colere-contre-sarkozy.jpg

  

 

Ce n’est pas la première fois que Jean-Pierre Raffarin et Nicolas Sarkozy ont des avis divergents sur tel ou tel sujet. Mais cette fois ci, il semble que le ton soit monté nettement plus haut que les fois précédentes. L’origine étant l’avis défavorable porté par l’ancien premier ministre sur la mesure qui consiste à augmenter la TVA sur les tickets d’entrée des Parcs à thème. Sur son blog, Jean-Pierre Raffarin demande vendredi 2 septembre une "clarification" à Nicolas Sarkozy après des propos que le chef de l'Etat aurait tenu à son encontre. Lors du petit-déjeuner de la majorité, jeudi 1er septembre dernier, le président avait fermement critiqué, en son absence, l'"irresponsabilité" de l'ancien Premier ministre en raison de son opposition à la hausse de la taxe sur les entrées dans les parcs à thèmes. L'élu du Poitou assure dans son billet qu'il ne se rendra plus aux petits-déjeuners élyséens avant d'avoir obtenu des explications.

 

Il n'a pas assisté à la scène mais elle l'a visiblement heurté. Jeudi, lors du petit-déjeuner de la majorité à l'Elysée, Nicolas Sarkozy a, comme chaque semaine, passé en revue l'actualité politique. Et s'est attardé sur les débats sur le plan anti-déficit de François Fillon. Sa cible : ceux qui, à l'UMP, ont critiqué la proposition d'une hausse de la TVA sur les entrées dans les parcs à thèmes. Et plus particulièrement Jean-Pierre Raffarin, absent de ce rendez-vous. L'ancien Premier ministre s'était élevé auparavant contre cette mesure, tout élu qu'il est du territoire accueillant le Futuroscope.

"On peut avoir des arguments contre cette mesure mais certainement pas dire que ça revient à attaquer les pauvres, comme l'a dit Raffarin!", s'est emporté le chef de l'Etat, lors du petit déjeuner de la majorité à l'Elysée, selon plusieurs responsables UMP qui y participaient. "C'est irresponsable, surtout venant du premier vice-président du conseil national de l'UMP! ", a jugé le président Sarkozy. Une critique sans ménagement qui a été suivie d'un appel à l'unité dans les rangs du parti majoritaire, alors que s'ouvre vendredi le campus UMP à Marseille.

Raffarin veut une "clarification"

L'ancien Premier ministre a fait savoir sur son blog qu'il n'appréciait pas cette remontrance. "Les déclarations brutales à mon endroit, en mon absence, de Nicolas Sarkozy au cours du petit-déjeuner de la majorité sont surprenantes et méritent clarification", écrit-il dans un billet publié vendredi. Et le sénateur de la Vienne de marquer son indignation en annonçant que "d’ici là", il se "place en congé de cette instance dite de concertation". L'ancien Premier ministre, élément important du pôle de centre-droit à l'UMP et du Sénat explique donc qu'il va sécher la rencontre hebdomadaire, à quelques jours du renouvellement d'une partie de la haute assemblée.

L'unité vantée risque donc d'être délicate à afficher à Marseille après cette demande publique de "clarification". Mais l'ancien Premier ministre a tenu à rassurer ses alliés à l'UMP en annonçant qu'il ne renoncerait pas à son rôle de monsieur loyal de la journée de samedi au campus : "Pour Jean-François Copé, Jean-Claude Gaudin et Benjamin Lancar – et pour les militants – je présiderai néanmoins samedi le Conseil national de l’UMP." Sa "colère" se dirige donc uniquement contre le chef de l'Etat.

 

 Source : leJDD.fr  02-09-2011

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article
Repost0

commentaires

Xav 04/09/2011 00:00


Hum... dans le privé, tout est patent, palpable... tout ce qui est virtuel sont les prévisions et parfois les finances. ou l'inverse !
Nous conversons là de politique.
Voici mon opinion.
Je renvoie tout le temps les français dos à dos : le problème aujourd'hui ce n'est pas le Président mais véritablement les français. Ils ont élu quelqu'un qui allait secouer les cocotiers : quoi en
réponse ? Une interprétation des textes de la part d'une armée de hauts fonctionnaires regroupés en sorte de francs maçonneries supposés mettre en œuvre la politique d'un gouvernement
démocratiquement élu... et des français qui se sont rangés derrière un Président super volontaire en attendant que ça se passe...
Par exemple : il me semble avoir dû bondir au sujet d'articles que vous aviez consacré à l'échec de la campagne de la vaccination contre la grippe A : comme si Madame BACHELOT avait dû prendre sa
plume passer la commande auprès de tel ou tel labo, avec l'aval de madame LAGARDE pour l'obtention des deniers pour obtenir le financement d'une foultitude de doses à disposition des veaux de
français puis, à l'aide de son Citroen C 15 (pas plus parce que ce serait bling bling !), allait livrer toutes les doses en un temps impartit, puis se relancer dans la foulée à l’inoculation du
contestée (!!!!) du vaccin aux bidochons non concernés par une pseudo allergie au squalène ! Pffff...
J'ai vécu à l'étranger pendant 12 ans; Je suis revenu en France de façon passagère. J'ai quitté la France et je suis revenu vivre à groland !!!!!
Et tout est à l'avenant....!!!
Vous voulez savoir ? J'hésite à vous consacrer ma trésorerie à la rubrique que je n'ai pas lu depuis longtemps : "leur portefeuille au rayon X". Je me démerde comme je peux et surtout, je n'ai pas
une once de fric à consacrer à une p... de quelconque visite de site de parc d'attraction ou à thème quel qu'il soit !!!! Alors 5.5 % ou 19.6, pour moi, c'est la même chose !
Cela écrit, je vis bien... mieux que beaucoup d'autres. Mon frigo, est plein, mon loyer et mes impôts payés, et mon téléphone portable va avoir (HONTE A MOI !) 5 ans en décembre prochain...
Et quand mon ordinateur ou mon scooter GT tombent en panne, ce n'est pas à cause du chef de l'Etat !


Xav 03/09/2011 19:15


Ps 2 : je suis grave à la bourre. Lol.

Cordialement.


Xav 03/09/2011 19:14


Je n'ai pas le temps de répondre mais je vais le prendre... finalement.
Je suis navré que l'actualité médiatique focalise sur la perte de la TVA à 5.5% pour l'entrée dans les parcs d'attraction. Je n'en n'aime ni le fond ni la forme.
Le fond occulte la nécessité le faire entrer de l'argent dans les caisses de l'état et l’occasion est toujours bonne (pour les médias, et non pour vous) de se gloser sur l'atteindre aux pouvoirs de
jouissance de ces centre de loisirs par la masse française. Il pourrait focaliser sur le manque de courage du gouvernement pour mettre en œuvre un électrochoc fiscal afin que QUICONQUE PERCOIVE UN
REVENU SOIT IMPOSE DESSUS ! Mais, plutôt faire atteinte...
La forme est une fois de plus déformée et laisse aux médias le soin de réinventer ce qui se passe dans la vraie vie.
Je ne pense pas le volume de places vendues qui font vraiment vivre ce genre de parc d'attraction soient issues de la vente au détail au guichet mais plutôt de ventes massives via internet, la
grande distribution ou les comités d'entreprises avec des différences de tarifs qui font paraître une hausse de la TVA comme ... tout à fait dérisoire.
Je ne reprocherai pas non plus à JP Raffarin ou P de Villiers d'entrer en scène pour faire du lobbying afin de faire revenir le gouvernement sur sa décision. Il y a des intérêts locaux à préserver,
ils sont là pour les défendre.
Faire passer le gouvernement pour des amateurs en guide d'engagement, les guignols de la prise de décision ne fera pas partie de mes propos. Car avant le premier ministre qui valide les choix et
donc signe "en bas à droite", il y a une armée de hauts fonctionnaires, dont le rapport coût pour les contribuables/efficacité est la risée sur le globe entier, œuvrent dans la plus grande opacité,
se mouvant différents courants et obédiences (…) ... et eux, ils sont inamovibles !
De plus, qui évoque aujourd'hui qu'il n'y a pas de compensations de la part d’Euro Disney en contrepartie d'une TVA réduite ? Personne. La messe serait elle dite alors ? Non, car s'il est vrai que
l'exemple doit venir par le haut et que des PROPOSITIONS du gouvernement doivent être intelligibles, je trouve que le peuple français se donne une posture beaucoup trop vertueuse au regard d'un
gouvernement élu, démocratiquement ! Alors qu'elle est très très loin de l'être...
Enfin, cette façon de faire de la politique est coutumière aujourd'hui. Sans complexes et en transparence. Mais elle n'est pas originale et pour une fois, je ne partage pas votre point de vue : si
vous considérez que seuls les politiques qui ont de l'avenir peuvent accéder à l'attention du « pouvoir » (je déteste cette désignation anachronique), je pense que vous oubliez que les
autres détiennent un véritable pouvoir de nuisance. Alain JUPPE et Jean Pierre RAFFARIN, par exemple eux, en détiennent un peu sans doute.

Bonne soirée et bien à vous et à votre blog.

X DSE

Ps : j'adore la « marche du monde ».


jp echavidre 03/09/2011 21:19



Oui, sur le fond nous sommes à peu près d'accord. ce qui me choque vraiment dans la situation d'entrée en campagne électorale que nous vivons c'est la désinvolture avec laquelle les choses ont
l'air d'être traitées. On n'envoie pas un Premier Minsitre en conférence de presse annoncer des mesures qui n'ont pas été validées. Surtout que ce n'est pas la première fois... Quels crédibilité
ont alors les politiques après cela..


J'ai écrit un article la dessus (voir lundi) parce que cette situation je l'ai vécu personnellement dans une société privée. J'ai préparé pendant des années des dossiers que mon directeur
allait présenter au PDG et je peux vous assurer que tout était bordé, vérifié, chiffré, revérifié et que celui qui aurait présenté un dossier verreux ne l'aurait pas fait deux fois.. Il faut
recadrer ces affaires et mettre de l'ordre de façon urgente.


Bien cordialement


 


Jean Pierre Echavidre



echavidre 03/09/2011 17:19


Ce "rabotage" aurait pu être pertinent si tous les parcs à thème avaient été mis au même régime ce qui n'est pas possible car l'état et disneyland sont liés par contrat. Ce qui restera donc de
cette affaire assez mineure mais sommes toute interressante à certains points de vue :
C'est qu'il vaut mieux faire les vérifications et validations AVANT de faire faire les annonces par le Premier Ministre
C'est que les seuls qui peuvent encore l'ouvrir dans la majorité sont ceux qui n'ont plus d'ambition politique pour eux même Raffarin, de Villers, Juppé en son temps.. les autres la boucle.
la méthode de travail que l'on voit de développer depuis quelques mois au sein de l'UMP comme au sein du gouvernement est inacceptable.
Ils courent à leur perte s'ils continuent comme cela. mais bon !...C'est leur problème

jean Pierre Echavidre


Xav 03/09/2011 16:05


Je crois que je vais encore dégainer... de toute façon la polémique est terminée, ce rabotage pour moi pertinent vinant de passer à la trappe !


Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens