Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 07:00

Angela-Merkel-en-allemagne-concensus-sur-la-rigueur.jpg

 

Alors qu'en France, plusieurs fractions de la gauche majoritaire s'affrontent sur la rigueur, le débat est quasi-inexistant en Allemagne, à quelques mois des élections législatives. Et le document du Parti Socialiste français, qui critique l'austérité d'Angela Merkel, ne devrait pas remettre en question ce consensus.

Une polémique franco-française

Samedi 27 avril dernier, la presse fait état d'un document interne au PS qui critique la politique d'austérité menée par Angela Merkel outre-Rhin. Aussitôt, la droite accuse les socialistes de mettre à mal la relation franco-allemande. Mais lundi 29 avril, un porte-parole de la chancelière allemande a minoré l'incident, faisant le distinguo entre l'exécutif français et le Parti Socialiste. Même si des élus conservateurs allemands ont répliqué par voie de communiqué aux socialistes français, cette polémique ne devrait pas s'étendre au-delà de la frontière. "Cela n'aura aucune incidence sur la campagne outre-Rhin", tranche Yann-Sven Rittelmeyer, chercheur à l'Université libre de Bruxelles et au Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa). Pour cause, le SPD, le parti socialiste allemand, "ne fait pas campagne sur la rigueur", analyse-t-il.

Le SPD (parti Socialiste allemand) approuve la rigueur

En septembre, des élections législatives générales auront lieu en Allemagne. Mais la campagne ne traite clairement pas des politiques d'austérité pour l'Allemagne. "Sur ces questions, il y a un consensus en Allemagne depuis plus de 30 ans", rappelle Marion Gaillard, maître de conférences à Sciences Po et spécialiste de politique européenne. "L'opposition entre austérité et croissance est un faux débat en Allemagne, où le SPD valide la rigueur budgétaire européenne et où, depuis un an, Angela Merkel accepte de prendre des mesures pour la croissance", résume Yann-Sven Rittelmeyer. Au début des années 2000, c'était Gerhard Schröder, du SPD, qui avait engagé un plan de relance associé à des mesures d'économies, ces dernières ayant été reprises par Angela Merkel et la CDU, principal parti de droite. "Le clivage droite-gauche est peu marqué sur ces sujets, contrairement au paysage politique français", note Marion Gaillard.

Et si Angela Merkel perdait les élections?

Avant tout, cette hypothèse apparaît peu probable. L'opposition privilégie la "coalition rouge-verte" (SPD et Verts allemands). Mais, dans les sondages, ces deux partis, en additionnant leurs intentions de vote, sont au même niveau que la CDU… qui bénéficie en plus des voix de ses alliés, la CSU (sociaux-chrétiens) et le FDP (libéraux-démocrates). "Même s'il devait arriver un changement de majorité, l'attitude de l'Allemagne ne devrait pas varier", assure le chercheur au Cerfa pour qui "le discours de Peer Steinbrück (candidat du SPD à la chancellerie, Ndlr) sur les questions (socio-économiques) ne sera pas différent de celui d'Angela Merkel".

Une européanisation des débats?

La prise de position du PS français dans la campagne allemande témoigne toutefois d'une "européanisation" des débats. "Cela a toujours eu lieu", explique Marion Gaillard qui rappelle que "Schmidt avait pris parti pour Giscard contre Mitterrand, Merkel pour Sarkozy contre Hollande". "Le PS français fait campagne pour le SPD, ce qui est plutôt légitime", estime pour sa part Yann-Sven Rittelmeyer. Les deux chercheurs insistent d'ailleurs sur le fait que les partis ont davantage mis à jour leurs différences que les dirigeants de leur pays. La relation franco-allemande ne devrait ainsi pas être affectée par la polémique entourant le texte du PS français. "Il y a un mariage de raison entre les deux pays et François Hollande comme Angela Merkel savent qu'il n'y a pas d'alternative possible à leur couple en Europe", conclut Marion Gaillard. Ce qui explique sans doute la pression exercée par l'Elysée et Matignon pour modifier le document socialiste présenté mardi 30 avril au soir en Conseil national du PS.

 

Source : leJDD.fr 29-04-2013

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens