Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 08:00

 

Pole-emploi-chiffres-chomage.jpg

 

Depuis 1981, le facteur chômage est déterminant sur l’issue des scrutins électoraux. Nicolas Sarkozy devra donc surveiller les courbes du pôle emploi cette année. Il devra surtout mettre en œuvre, très rapidement, des solutions innovantes et efficaces pour endiguer le chômage des jeunes et des seniors.

 

Plus que jamais, Nicolas Sarkozy aura les yeux rivés cette année sur le baromètre du chômage. Sa réélection en 2012 en dépend. "L’élection présidentielle se jouera au peuple, les électeurs jugeront en regardant si les choses vont mieux ou pas pour eux et leurs proches", analyse un ministre. Les derniers chiffres laissent planer le doute. Après une baisse en octobre, le nombre de demandeurs d’emploi a remonté en novembre à 2.698.100 personnes dans la catégorie A (immédiatement disponibles pour un temps plein) et plus de quatre millions en comptant ceux qui ont exercé à temps partiel. L’emploi reste le sujet majeur d’inquiétude pour 74% des Français selon un sondage TNS-Sofres/Covéa paru cette semaine dans La Croix. A écouter les conjoncturistes, les perspectives pour cette année oscillent entre l’incertitude et un optimisme mesuré. Ceux du Crédit agricole s’interrogent pour savoir si la reprise se fera "avec ou sans emplois". Michel Didier, directeur de l’institut Coe-Rexecode, anticipe "une amorce de baisse du chômage grâce à une croissance économique moyenne, de l’ordre de 1,5% à 2%".

 

Le chômage est déterminant sur l’issue des scrutins, d’après les études menées par un couple de chercheurs, Bruno et Véronique Jérôme (*). Consciemment ou pas, les Français reconduisent ou sanctionnent les majorités sortantes en fonction de l’évolution du nombre de demandeurs d’emplois. "Nous observons une forte corrélation statistique, qui permet d’anticiper les résultats. Cette variable est la clé économique des élections en France. Aux Etats-Unis, la croissance du PIB est davantage déterminante", précise Bruno Jérôme, professeur à l’université Paris-II. Une variation de 1,5 point du chômage sur un an entraîne celle d’un point dans les votes. Les défaites de Giscard en 1981 ou de Jospin en 2002 ont été précédées par des hausses. "A l’inverse, Nicolas Sarkozy n’aurait jamais gagné en 2007 sans la baisse enregistrée sous Villepin", notent en souriant les chercheurs. D’autres épisodes de l’histoire sont moins convaincants "mais depuis les années 1990 le lien est de plus en plus fort".

 

Le modèle mis au point par les deux universitaires intègre le chômage et la popularité des candidats. Il plaçait la gauche en tête jusqu’à l’été, à la faveur de la crise. Mais le récent ralentissement dans la hausse du nombre d’inscrits à Pôle Emploi met les deux camps au coude-à-coude. "Sarkozy est aujourd’hui dans la situation de Jospin. Tout peut arriver. Y compris un nouveau 21 avril", observe Bruno Jérôme. Selon le chercheur, il faudrait une baisse du taux de chômage à 8,8%, contre 9,3% aujourd’hui, pour compenser la faible popularité de Nicolas Sarkozy et le placer en tête.

 

 

(* )Auteurs de Analyse économique des élections, Economica, 2010

 

 

Source : lejdd.fr  02-01-2011

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens