Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 19:00

Alain-Juppe-hongrie.jpg

 

Une rude bataille s'annonce pour Alain Juppé. A 69 ans, le maire de Bordeaux officialise ce mercredi 20 août sa candidature à la primaire de l'UMP en vue l'élection présidentielle de 2017. Le co-président par intérim de l'UMP l'annonce sur son blog. «J'ai décidé d'être candidat le moment venu, aux primaires de l'avenir» écrit-il dans un billet intitulé «2017, bientôt. »

Ce n'est pas vraiment une surprise. L'ancien Premier ministre avait déjà laissé entendre qu'il envisageait la «possibilité» d'être candidat à cette élection interne visant à désigner le candidat du parti à l'élection présidentielle de 2017. Mais pas avant début 2015 pour une primaire qu'il souhaite voir organisée début 2016. Il sort donc du bois plus tôt que prévu. Et à un moment pas anodin. C'est en effet ce mercredi 20 août que le gouvernement fait sa rentrée dans un contexte économique particulièrement morose.

Rassembler largement

Après un exposé en plusieurs paragraphes de ses réflexions sur la situation internationale, et l'état de la France, Alain Juppé explique que l'UMP doit gagner la présidentielle «pour sortir la France du marasme où elle stagne aujourd'hui». Mais «ce n'est pas acquis!», prévient-il dans cette longue tribune. Pour l'ancien ministre des Affaires étrangères, «la première condition sera de rassembler dès le premier tour» via «l'organisation de primaires largement ouvertes». Les primaires, «il reste moins de deux ans pour les organiser», «car le bon sens voudrait qu'elles aient lieu au printemps 2016. C'est un bon délai», conclut-il.

Alain Juppé avance également des pistes «à approfondir» pour tenter de sortir la France de la «morosité ambiante». Croissance notamment «grâce au retour de la confiance des acteurs économiques» et à «l'innovation», «programme concret d'allègement du fardeau fiscal», «pérennité» du modèle social français «en évitant les dérives et les abus»...

«On aura compris que j’ai envie de participer à cette belle construction. C’est pourquoi j’ai décidé d’être candidat, le moment venu, aux primaires de l’avenir. Il reste moins de deux ans pour les organiser (car le bon sens voudrait qu’elles aient lieu au printemps 2016). C’est un bon délai» conclut-il.

Ceux qui y pensent, ceux qui veulent y aller...

Attention à ne pas confondre les candidats à la Présidence de l'UMP, comme Hervé Mariton ou Bruno Le Maire. Et les candidats à la primaire de l'UMP, cette élection interne qui devrait avoir lieu en 2016 et vise à choisir le candidat qui défendra les couleurs du parti dans la course à l'Elysée en 2017.

Le  député de l'Aisne Xavier Bertrand a d'ores et déjà dévoilé son ambition. «Je suis candidat à l'élection présidentielle, et cela passe par les primaires. Je peux incarner une méthode et une ambition différentes.» Dès le printemps 2013, l'ancien Premier ministre, François Fillon avait déclaré qu'il serait «candidat quoi qu'il arrive».

Certains ténors du parti l'ont également laissé entendre. Comme Nathalie Kosciusko-Morizet. La candidate malheureuse à la mairie de Paris a déclaré début juillet qu'elle n'excluait pas une candidature. «Pour la primaire ? Je n'exclus pas. Il faudra voir où on en est à ce moment-là.» Le député-maire de Nice, Christian Estrosi a aussi fait part de son intérêt, excepté dans le cas d'une candidature de Nicolas Sarkozy.

Juppé bouscule le jeu pour Sarkozy

Et justement, en  officialisant mercredi sa candidature à la primaire présidentielle de son camp, c'est surtout à Nicolas Sarkozy qu'Alain Juppé a grillé la politesse. Et alors que le premier, qui goûte peu au système des primaires, préférerait faire de l'élection à la présidence de l'UMP un tremplin vers l'Elysée, l'ancien Premier ministre saute cette case et mise au contraire sur les primaires, impressionné par celle des socialistes en 2011.

Honni par une majorité de Français pour ses réformes à marche forcée quand il était à Matignon (1995-1997), l'ancien Premier ministre fait désormais figure de «sage» auprès de ses compatriotes. Mieux, il surpasse désormais l'ancien président dans le coeur des Français de droite: selon un sondage CSA du 7 août, 74% ont une «image positive» de lui, contre 69% à Nicolas Sarkozy.

 

 

Source : LeParisen.fr  20-08-2014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens