Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 12:00

  

Le « job » est probablement harassant, il n’est pas « facile » comme se plaît à le rappeler Nicolas Sarkozy, et pourtant les candidats à la candidature se pressent. Ils étaient 22 lors du bilan que nous avions fait en juin dernier. Tous très déterminés, disant qu'ils iraient «  jusqu’au bout », d’autres qui attendaient de voir venir, d’autres encore qui avaient leur candidature soumis aux résultats d’une « primaire », d’autres enfin qui n'avaient pas l'intention d'aller jusqu’aux élections mais qui pensaient utiliser cette tribune pour faire passer quelques idées auxquelles ils sont attachés. Depuis les deux dernières élections présidentielles les Français, et aussi les candidats, savent qu'il peut tout arriver..Qu’un scrutin comme celui-ci peut produire des résultats très surprenants. Alors les faits que personne n’a oublié alimentent bien sur les réflexions de certains des candidats potentiels.  

La règle des 500 signatures à joué à peu près son rôle : éliminer les "farfelus" (pas tous) mais aussi privé le débat de quelques voix qui auraient peut-être été utiles.. Ils sont finalement 10 qui vont s'affronter durant la campagne officielle qui s'ouvre. Nous vous les présentons dans un "trombinoscope" et un "cv" dans lesquels ils sont placés dans l'ordre du tirage au sort exécuté par le Conseil Constitutionnel pour l'attribution des panneaux électoraux.

  

 

 

Eva-Joly.jpg 

Nom : Farseth Joly

Prénom : Gro Eva

Date et lieu de naissance : 5 décembre 1943 à Olso (Norvège)

Origines familiales :

Fille de Eyvind Farseth, tailleur et employé dans une fabrique d’uniformes militaires, Gro Eva habita avec ses sœurs dans le quartier pauvre de Motzfeldts Gate à Olso.

Situation familiale :

Eva Joly se marie en 1967 avec Pascal Joly, un médecin avec qui elle a eu 2 enfants : Caroline, 36 ans avocate et Julien, 31 ans, architecte. Son époux est décédé en 2001.

Etudes :

Après l’obtention de son baccalauréat en 1964, Eva quitte Oslo pour Paris. En 1967, elle entame des études de droit et obtient sa licence puis un DEA de sciences politiques. En 1981, elle réussit le concours d'entrée à l'École nationale de la magistrature (ENM).

Parcours politique :

En 2007, Eva Joly se rapproche du MoDem, mais n’adhèrera pas au parti considérant que François Bayrou n’avait pas de programme. En octobre 2008, Eva Joly rejoint Europe Écologie en vue des européennes de juin 2009 et se présente en Île-de-France sur la liste de Daniel Cohn-Bendit. A l’issue du scrutin, elle devient députée européenne. Le 12 juillet 2011, Eva Joly est officiellement investie candidate d'EELV ( Europe Ecologie-Les Verts) pour l'élection présidentielle de 2012.

Mandat en cours :

Députée européenne

Fonctions politiques passées :

Aucune

Précédente candidature à la présidence de la République :

Aucune

Signe distinctif :

Eva Joly s’est classée troisième du concours Miss Norvège à 18 ans.

Hobbies :

Le cinéma, faire du sport dans la nature, le shopping : "J’adore faire du lèche-vitrines, sentir les matières, essayer des vêtements, cela me rappelle mon enfance: mon père était tailleur", confiait-elle au magazine Elle lors d’une interview le 19 octobre 2011. Elle est aussi auteur de romans policiers, dont le dernier Les Yeux de Lira, co-signé avec Judith Perrignon, est paru en mai 2011.

 

 

 

Marine-Le-Pen.jpg

 

Nom : Le Pen

Prénoms : Marion, Anne, Perrine

Date et lieu de naissance : 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)

Origines familiales :

Fille benjamine de Jean-Marie Le Pen, dirigeant du Front national de 1972 à 2011 et de Pierrette Lalanne, pin-up des années 1960.

Situation familiale :

Mère de trois enfants, divorcée deux fois de Franck Chauffroy et Eric Lorio, elle est actuellement en couple avec Louis Aliot, vice-président du FN en charge du projet présidentiel.

Etudes :

Elève au lycée Florent-Schmitt, à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), Marine Le Pen obtient une Maîtrise de droit en 1990, puis un DEA de droit pénal en 1991. Un an plus tard, elle obtient le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (Capa).

Partis politiques :

Adhérente au Front national depuis 1986.

Parcours politique :

En 1998, à 30 ans à peine, Marine Le Pen débute sa carrière d’élue avec un siège de conseillère régionale décroché en Nord-Pas-de-Calais. De 2004 à 2010, elle siège au Conseil régional d’Ile-de-France, mais reprend très vite la route du Pas-de-Calais, qu’elle choisira comme fief. Après une défaite au second tour des élections législatives de 2007 à Hénin-Beaumont, Marine Le Pen devient conseillère municipale de l’ancienne cité minière en 2008. Au niveau européen, la présidente du Front national, élue à la tête du parti en janvier 2011, siège au Parlement de Strasbourg depuis 2004 (elle a été réélue en 2010).

Mandats en cours :

Conseillère régionale du Nord-Pas-de-Calais et députée européenne.

Fonctions politiques passées :

Conseillère municipale de Hénin-Beaumont

Précédente candidature à la présidence de la République :

Aucune.

Signe distinctif :

"Elle est le clone absolu de son père", d’après sa mère.

Hobbies :

Si elle n’avait pas hérité du virus de la politique, Marine Le Pen aurait été photographe. Elle est restée une "mordue de photo", comme elle l’a avoué au Figaro. Ses modèles ? Robert Doisneau et Raymond Depardon. Jeune, elle est marquée par le poids des photos de Paris Match. Mais bien vite, elle s’aperçoit "qu’avec le nom (qu’elle) porte, ça aurait été compliqué" de poursuivre dans cette voie artistique.

 

 

 

 

nicolas-sarkozy-vers-1012.jpg 

Nom : Sarkozy de Nagy-Bocsa

Prénom : Nicolas Paul Stéphane

Date et lieu de naissance : 28 janvier 1955 à Paris

Situation familiale :

Arrivé à l'Elysée avec une famille recomposée - une première en France - Nicolas Sarkozy voit le début de son mandat assombri par un divorce douloureux avec sa deuxième épouse Cécilia. Peu après, il stupéfie l'opinion par son idylle retentissante avec la chanteuse et ancien top-model Carla Bruni, qu'il épousera en février 2008. En octobre dernier, le couple a une petite fille, Giulia. Un mariage et une naissance en cours de mandat qui sont encore des premières.

Origines familiales :

Cadet d’une famille de trois garçons, les premières années de sa vie sont marquées par l’absence de Pal, son père, noble d’origine hongroise qui quitte le foyer alors qu’il n’a que 4 ans. Sa mère Andrée Mallah, dit Dadu, elle, sera, à l’inverse, omniprésente. Nicolas Sarkozy a fait ses études de droit à l’université de Nanterre pour préparer une carrière d’avocat.

Parcours politique :

Déjà à la fac, Nicolas Sarkozy devient membre de l’UJP (Union des jeunes pour le progrès), puis adhère, en 1974, à l’UDR Neuilly, ville où il réside désormais. Il sera un militant appliqué durant la campagne de Jacques Chaban-Delmas. L’année suivante, à Nice, le Premier ministre Jacques Chirac lui offre deux minutes à la tribune. Il en prendra vingt. Sa carrière politique est lancée.

Fonctions passées :

Nicolas Sarkozy a été maire de Neuilly de 1983 à 1995, a fait partie des gouvernements Balladur, de 1993 à 1995, comme ministre du Budget et porte-parole du gouvernement. En 2002, Chirac est réélu et Nicolas Sarkozy obtient le ministère de l’Intérieur. Appliquant le principe "un jour, une action", il devient le ministre le plus présent dans les JT télévisés.

Précédente candidature à la présidence de la République :

Prônant la "rupture",Nicolas Sarkozy, qui n'est pas passé par l'ENA, contrairement à presque toute la nomenklatura française, a été élu en 2007 dès sa première tentative, alors que ses deux prédécesseurs avaient dû s'y prendre à trois fois, lors d'une élection pourtant qualifiée à gauche d'"imperdable".

Signe distinctif :

Ne lâche jamais son téléphone portable. N'a-t-il pas été surpris consultant ses SMS lors d'une audience avec le pape ou d'un dîner avec un chef d'Etat arabe ?

Hobbies :

Râblé, ce brun aux yeux bleus, qui ne boit jamais et ne fume qu'un cigare de temps à autre, est un sportif assidu, grand amateur de vélo. Il regarde chaque année avec passion le Tour de France et assiste quand il le peut aux matches de football. C'est pendant l'un de ses joggings quasi quotidiens qu'il a eu un malaise, le 26 juillet 2009, et a dû être brièvement hospitalisé.

 

 

 

Melenchon-2012-avec-PCF.jpg

 

Nom : Mélenchon

Prénom : Jean-Luc

Date et lieu de naissance : 19 août 1951 à Tanger, au Maroc

Origines familiales :

Fils d’un receveur des PTT et d’une institutrice originaire d’Espagne. Jean-Luc Mélenchon passe son enfance au Maroc, qu’il quitte pour la France en 1962.

Situation familiale :

Divorcé de Bernadette Abriel, père d’une fille née en 1974.

Etudes :

Titulaire d’une licence de philosophie obtenue à la faculté de Lettres et sciences humaines de Besançon et d’un Capes de Lettres modernes.

Partis politiques :

Organisation Communiste Internationaliste (1972-1976), Parti socialiste (1977-2008), Parti de Gauche (depuis 2008)

Parcours politique :

Jean-Luc Mélenchon intègre le Parti Socialiste en 1977 après plusieurs années passées au sein de l’Organisation Communiste internationale. Il est nommé directeur de cabinet du maire socialiste de Massy, Claude Germon, en 1978. Trois ans plus tard, il devient premier secrétaire de la fédération socialiste de l’Essonne puis conseiller général en 1985.

Jean-Luc Mélenchon devient le plus jeune sénateur de la Ve République lors de son élection en 1986, à l’âge de 35 ans. Jean-Luc Mélenchon est réélu au palais du Luxembourg 1995 et 2004. Entre temps, il vit sa première expérience ministérielle comme ministre délégué à l’Enseignement professionnel de mars 2000 à mai 2002 sous Lionel Jospin.

Il est élu au parlement européen dans la circonscription Sud-Ouest en 2009 et quitte le Parti socialiste la même année pour fonder le Parti de gauche. Il est désigné candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle de 2012, coalition qui regroupe le parti communiste français, le Parti de Gauche et la gauche unitaire notamment.

Mandats en cours :

Député européen et co-président du Parti de Gauche

Précédente candidature à la présidence de la République :

Aucune

Signes distinctifs :

Jean-Luc Mélenchon dénonce avec vigueur le système médiatique, qualifié de "sale corporation voyeuriste et vendeuse de papier". Il a eu de nombreux accrochages avec les journalistes, comme en témoignent ses propos peu amènes sur David Pujadas en 2010 , son altercation avec un étudiant en journalisme, ou sa dispute avec Nicolas Demorand dans les studios d’Europe 1 en janvier 2011.

Hobbies :

Jean-Luc Mélenchon prétend n’avoir aucun hobby mais reconnaît aimer la marche, la lecture, le dessin et l’écriture, qui offrent des moments d’évasion à cet éternel angoissé. "Un jour, j'aimerais bien écrire un roman d'amour", a récemment confié Jean-Luc Mélenchon dans un entretien à Gala. "Ce dérèglement me passionne", a-t-il ajouté

 

 

 

Philippe-Poutou-le-successeur-de-Besancenot.jpg   

Nom : Poutou

Prénom : Philippe

Date et lieu de naissance : 14 mars 1967 à Villemomble (Seine-Saint-Denis)

Origines familiales :

Son père était facteur et partisan de François Mitterrand, sa mère, ancienne dactylo devenue mère au foyer. Il a un frère et deux sœurs, tous postiers.

Situation familiale :

Il vit avec sa compagne institutrice rencontrée au NPA et les deux jeunes enfants (6 et 9 ans) de cette dernière, à Bordeaux.

Etudes :

Sans diplôme, il enchaîne les petits boulots (intérimaire, surveillant de collège, etc.), avant d’être embauché en CDI comme réparateur de machines-outils dans l’usine Ford de Blanquefort.

Partis politiques :

A 18 ans, il adhère à Lutte ouvrière (1985) et fait campagne pour Arlette Laguiller. Exclu de LO pour divergence de vue, il intègre la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) en 2000, qui deviendra le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) en 2008. Il est syndicaliste et délégué CGT.

Parcours politique :

Il commence à militer à l’extrême gauche au lycée en 1985. La LCR en fait l’un de ses candidats aux élections législatives en Gironde en 2007 (2,7%). Il conduit la liste NPA pour les élections européennes dans le Sud-Ouest en 2009, ainsi qu’aux élections régionales en Aquitaine en 2010 (2,5%). A sa grande surprise, il est désigné par son parti candidat à l’élection présidentielle le 25 juin 2011.

Mandat en cours :

Aucun

Fonctions politiques passées :

Aucune

Précédente candidature à la présidence de la République :

Aucune

Signe distinctif :

Il est le premier mécanicien candidat à la présidence de la République.

Hobbies :

Fan de football, il supporte le club des Girondins de Bordeaux depuis son enfance. Il apprécie la lecture et a lu récemment Le quai de Ouistreham de la journaliste Florence Aubenas. Grand amateur de films sociaux (Le Havre et De bon matin avec Jean-Pierre Darroussin), il est un farouche partisan du téléchargement illégal.

 

 

 

  Sources : LeFigaro.fr / LeJDD.fr / LeParisien.fr 

 

 

 

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens