Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:48

  

 

Le dépôt des candidatures pour les municipales qui seront organisées les 23 et 30 mars dans les 36.767 communes de France prend fin jeudi 6 mars à 18h. Le scrutin connaît quelques nouveautés par rapport à 2008 et reste différent selon la taille de la commune. A Montesquieu-Volvestre il semble qu’il n’y ait pas plus de deux listes en présence l’une du Parti Socialiste dirigée par Patrick Lemasle l’autre d’Intérêt Communal dont le chef de file est Claude Petrus.

Pour les communes de plus de 1.000 habitants

C’est le cas de Montesquieu-Volvestre puisque 3 116 habitants ont été recensés

Le scrutin

Il est ici dit "de liste" et proportionnel, avec une prime majoritaire. Le principal changement par rapport aux élections de 2008 concerne donc les 6.550 communes comptant entre 1.000 et 3.499 habitants. En effet, le scrutin plurinominal s'appliquait jusque là pour elles, contrairement aux communes de plus de 3.500 habitants qui étaient déjà concernées par ce scrutin de liste. Ces listes doivent être complètes, sans modification. Le "panachage" n'est donc plus possible, sous peine de voir son bulletin compté pour nul.

La parité

C'est une grande première, les listes pour ces communes doivent être désormais paritaires. L'alternance homme/femme ou femme/homme est même obligatoire sur chaque liste. Cette première entraînera l'élection de près de 16.000 conseillères supplémentaires.

Les résultats

Au premier tour, si une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (50% des voix plus une), elle emporte la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés. Dans le cas où la majorité absolue n'est pas atteinte, le second tour départagera les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés. Elles ne devront pas nécessairement être les mêmes : des fusions entre plusieurs listes, par exemple, sont possibles. Cette fusion peut se faire aussi entre une liste qualifiée pour le second tour et une liste ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Quoiqu'il en soit, la répartition des sièges du conseil municipal se fait également avec une prime majoritaire au second tour : la liste en tête gagne la moitié des sièges (arrondi à l'entier supérieur si nécessaire), tandis que la seconde moitié est répartie à la proportionnelle. Dans tous les cas, les sièges sont pourvus dans l'ordre de présentation des candidats sur les listes.

Le nombre de sièges à pourvoir

Le nombre de conseillers municipaux connaît 17 "paliers" différents : il varie de 15 sièges (pour les communes de 1.000 à 1.500 habitants) à 69 (pour celles de plus de 300.000 habitants). A Montesquieu-Volvestre le nombre de conseillers municipaux à élire est de 23.

Les conseillers communautaires

Leur élection se fait au suffrage universel direct, contrairement aux communes de moins de 1.000 habitants. Cette désignation est effectuée par "fléchage", avec le même bulletin de vote : celui-ci comprendra donc deux listes, une pour les candidats au conseil municipal, l'autre pour les candidats aux sièges de conseillers communautaires. Les candidats de la deuxième liste doivent être forcément présents sur la première.

Ces élections sont donc doublement importantes. Le Conseil Municipal décide au niveau de la commune quant au Conseil Communautaire il prend de plus en plus de compétences, de responsabilités donc de pouvoir. Et, par là même, il va de plus en plus peser sur nos impôts locaux. Il est donc important de suivre ce qui s’y passe.

 

  Jean-Pierre ECHAVIDRE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens