Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 14:49

  Assemblee-nationale-majorite-socialiste.jpg

 

 

Un taux record d’abstention

Premier point de ce bilan c’est le record battu, une nouvelle fois, pour ce qui concerne le taux d’abstention. Près de 44% des Français n’ont pas voté pour ce deuxième tour des élections législatives. Un taux d’abstention encore plus élevé qu’au premier tour !..

Pour le premier tour on avait pu mettre en cause le nombre excessif de candidats qui faisait pour le moins désordre. Ce n’était pas le cas au second tour. Donc les Français n’ont pas pris conscience de l’importance de l’enjeu. C’est un peu déplorable. D’autant plus que dans la situation dans laquelle nous sommes chacun sait que le parlement va, par ses décisions, avoir un impact  important sur notre vie quotidienne !..

Un raz de marée socialiste

Le Parti Socialiste, à lui seul, est majoritaire à l’Assemblée nationale. Dans leurs rêves les plus fous ils n’espéraient pas un tel succès. Certes les Français ont voulu le changement avec l’élection de François Hollande à la Présidence de la République et, ceux qui se sont déplacés aux législatives ont voulu conforter François Hollande. Une « cohabitation » dans la période de crise que nous traversons aurait, il faut l’avouer, été un risque considérable pour la France.

Les socialistes ont maintenant en mains toutes les clés du pouvoir : la Présidence de la République, l’Assemblée Nationale, le Sénat, 21 Régions sur 22 et bon nombre de Départements et de grandes villes. François Hollande va pouvoir mettre en œuvre « SA » politique. Il a tous les moyens pour le faire et il en assumera l’entière responsabilité. J’espère, que cette politique réussira à résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés. J’ai quelques doutes mais attendons pour voir !..

Le Parti Communiste agonise lentement

Le Front de gauche s’était trouvé un leader de talent un peu « grande gueule » et très démago. Le Parti Communiste pensait donc, lors des élections présidentielles, cacher ses insuffisances derrière le tribun Mélenchon. Et l’opération n’a pas mal fonctionné. Par contre aux législatives le Front de Gauche ne parvient même pas à faire, en nombre de sièges, ce que faisait le Parti Communiste à lui tout seul. !.. Pas même de quoi faire un groupe à l’Assemblée Nationale. Eux qui se voyaient « peser » sur les décisions du gouvernement !.. C’est raté…Il est fort à parier que le PC ne va pas tarder à annoncer qu’il quitte le bateau. Ce qui d’ailleurs n’arrangera pas ses affaires…

Cette fois ci le  Centre est bien mort.

Avec l’élimination de François Bayrou, l’élection de deux députés MoDem à l’Assemblée nationale on peut dire que le centre est bien mort. Lorsque le même Bayrou était Président de l’UDF cette formation politique avait près de 100 députés !..Avec des idées souvent justes, exprimées avec beaucoup de pédagogie François Bayrou n’a jamais réussi à convaincre qu’il pouvait représenter une force politique sérieuse entre droite et gauche. Sa dernière décision : l’annonce de son vote pour François Hollande aux présidentielles à achevé de le décrédibiliser.

Il reste le « Nouveau Centre » qui, aura bien du mal à constituer un Groupe autonome à l’Assemblée et le Parti Radical Valoisien de Jean Louis Borloo qui, lui aussi paye son manque de clarté…  

L’UMP devra se trouver une stratégie

L’UMP a payé dans cette élection tous les excès commis durant la période de la campagne des Présidentielles. Lorsque l’on affiche, comme certains l’on fait à l’UMP, des valeurs plutôt à droite il faut alors assumer jusqu’au bout et clairement. Si le Front National n’est pas un parti avec lequel il est possible de nouer des alliances alors il faut le dire et en tirer les conséquences. Avec qui l’UMP pourra-t-elle gouverner la prochaine fois !.. Car avec 25 ou 30 % des voix on ne peut pas faire une majorité mais avec un mode de scrutin assez peu démocratique. L’UMP a voulu éliminer de ses rangs tous ceux qui ne pensaient pas comme le « chef », le résultat est là.

La reconquête devra se faire par la base

Au soir du deuxième tour Jean François Copé a annoncé : « la reconquête commence demain ». La reconquête doit commencer au niveau de tous les territoires « perdus ». Notre département, notre canton et notre ville de Montesquieu-Volvestre en sont des bons exemples. Les socialistes y sont implantés depuis des décennies dans toutes les communes ou presque, y compris les plus petites. L’UMP ou ses anciens alliés n’ont jamais éprouvé le besoin d’y présenter des candidats pour au moins essayer. La candidate de la 7ème Circonscription qui affrontait Patrick Lemasle s’est présentée aux électeurs trois semaines avant le scrutin. Avec de tels procédés la reconquête est, de mon avis, impossible. Il faudra donc réagir vigoureusement pour que cela change.

 

Jean Pierre Echavidre

 

 

 

Informations  MONTESQUIEU-VOLVESTRE, FRANCE, MONDE : Vous souhaitez être informé régulièrement sur les nouveautés mise en ligne sur ce Blog, inscrivez vous à la Newsletter (voir dans la colonne ci-contre)

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Xav 06/09/2012 16:37

La m.....

Présentation

  • : VICTOR ASSOCIATION
  • : Le BLOG de Jean-Pierre ECHAVIDRE, Président de VICTOR ASSOCIATION Association d'information et de défense des intérêts des habitants de MONTESQUIEU-VOLVESTRE
  • Contact

Texte Libre

L'objet de ce blog est d'apporter aux habitants de Montesquieu-Volvestre une information régulière sur la vie de la cité, et de décrypter l'essentiel de l'actualité. Mais il a aussi pour but d'ouvrir un dialogue,  de discuter, de contester, ou de râler au besoin. Il faut que nous retrouvions dans notre village une convivialité, une solidarité qui sont en train de se perdre.

Rechercher

Pages

Liens